Le Colonel Sanders (KFC) débarque à Angers


Rédigé par - Angers, le 25/11/2014 - 11:00 / modifié le 14/12/2014 - 10:45


Angers a désormais son KFC ! Promise par le candidat Béchu lors des dernières municipales l’enseigne de restauration rapide à base de poulet, ouvre ses portes le 25 novembre, face à Espace Anjou. Comme prévu, les amateurs de cuisine sauce américaine devraient être nombreux à faire le siège du nouvel établissement angevin.



Le restaurant KFC installé avenue Montaigne, face à Espace Anjou
Le restaurant KFC installé avenue Montaigne, face à Espace Anjou
la rédaction vous conseille
C’est au moins une promesse de campagne qui se réalise », s’est empressé d'indiquer le sénateur-maire d’Angers, Christophe Béchu, en inaugurant le  172e restaurant KFC  français, lundi soir. Construit par le groupe Eiffage, ce nouveau restaurant implanté avenue Montaigne, en face du centre commercial Espace Anjou, aura couté  2.2 M€ hors foncier. Une somme importante qui devrait être vite rentabilisée, l’enseigne appréciée du public et notamment des familles, connait un véritable rush de plusieurs milliers de consommateurs à chaque ouverture au point qu’elle se dispense de toute publicité pour l’annoncer.
 
Et pour faire face à cet afflux de clients, les frigos sont pleins de morceaux de poulet, la base des produits proposés sur la carte du nouveau restaurant, et un conteneur réfrigérant, également bien rempli, est installé sur le parking.
 
Pour ses premières semaines d’ouverture, le restaurant emploiera 110 personnes, dont une cinquantaine en contrat à durée indéterminée,  recrutée localement, auprès de Pôle Emploi (300 candidats ont été reçus). En vitesse de croisière, le nombre d’employés devrait descendre à 70 personnes.
 
L’emploi et l’accueil familial, c’est d’ailleurs ce qui a retenu l’attention du maire. « C’est un concept qui plait aux familles. Dès ma première campagne, en 2008, la question de l’installation d’un KFC revenait souvent dans les discussions », souligne Christophe Béchu , déjà prêt à adopter la « bucket attitude » (seau contenant les morceaux de poulet, utilisé par les clients). « Le maire que je suis ne peut qu'être heureux d’inaugurer une entreprise qui crée des emplois directs et je le ferai à chaque fois qu’une entreprise contribuera au développement de notre territoire ». Rappelons tout de même que ce projet a été lancé sous la mandature précédente, le permis de construire ayant été déposé par l'enseigne en avril 2013.

Du poulet acheté localement et préparé sur place

Anthony Avenard et son épouse, les gestionnaires de l'établissement angevin
Anthony Avenard et son épouse, les gestionnaires de l'établissement angevin
Côté enseigne, on est plutôt satisfait de l’accueil reçu sur place, au point qu’un deuxième emplacement serait dans les cartons... Ce nouveau restaurant est géré, en partenariat avec la marque sous système de franchise, par Anthony Avenard et son épouse, un couple de restaurateurs traditionnels nantais qui a pris le virage de la « chicken cuisine », en ouvrant un restaurant préalablement à Cholet et à La Roche-sur-Yon. « J’ai eu envie de rejoindre une enseigne à forte capacité de développement », explique le franchisé. « Je suis convaincu de la qualité d’un produit à forte valeur ajoutée, préparé sur place. Partout où nous installons, nous recevons un bon accueil et les clients, principalement des jeunes, des familles et des grands-parents avec enfants sont satisfaits puisqu’ils reviennent ».
 
Selon les représentants de la marque, les poulets sont achetés entiers auprès des marques « Doux » (Finistère) et « Gastronome » (Loire-Atlantique). Les autres produits (accompagnement) proviennent de pays européens. « Nos compositions sont adaptées aux principes alimentaires français, pour garantir l’équilibre nutritionnel, avec notamment des salades », explique-t-on du côté de KFC France. « Vous ne trouverez pas tout à fait la même chose aux USA ».
 
Le concept KFC pour « Kentucky fried Chicken » a été fondé dans les années 50 par Harland David Sanders, plus connu sous le nom de « Colonel Sanders ». Ce dernier dont le portrait stylisé sert d’emblème à la marque a mis au point une recette secrète de poulet frit sous pression aux 11 herbes et aromates. La même recette est utilisée aujourd’hui dans les 19 000 restaurants, répartis dans 125 pays, dont une forte proportion aux USA, que compte la marque. KFC outre son intérêt pour la clientèle familiale, encourage financièrement les clubs sportifs et participe à des opérations solidaires, notamment avec les Restos du Cœur.  




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

7.Posté par BLMWD le 28/11/2014 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
« Nos compositions sont adaptées aux principes alimentaires français, pour garantir l’équilibre nutritionnel, avec notamment des salades. »
Question salades, on est effectivement servi à travers cet article.

6.Posté par diablement vert le 27/11/2014 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'installation d'un KFC, une promesse de campagne ?!
ça en dit long sur la qualité des engagements !
ça explique peut être le désintérêt des électeurs pour la chose publique.

5.Posté par Augustin le 26/11/2014 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La prochaine promesse sera de ne plus raconter d'histoires, ni de mentir . Promis!

Et ho! Pourquoi n'avoir pas écrit que le Projet était lancé avant l'élection. C'est grave docteur.
Un tel niveau de baratin, cela se soigne ou est ce trop tard?

4.Posté par Ange20 le 26/11/2014 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour tous,

Je n'ai rien contre le cuisine américaine, même si ce n'est par celle que préfère. Une bonne entrecôte vin rouge, c'est quand même mieux qu'un poulet pané Coca.

Non ce qui me gène le plus, c'est la provenance des poulets. Oui, on annonce qu'ils sont français, mais les volatiles de chez Doux et Gastronome (Terrena, sans doute élevés au maïs transgénique, n'ont rien a voir avec un bon poulet fermier. Ici nous avons affaire a des poulets élevés industriellement a coup de farines et ...

3.Posté par pikleq le 26/11/2014 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
100 000 milliards de mouches ne peuvent pas se tromper ! Mangeons de la crotte !

(une promesse de campagne ? Réellement ? schizophrénie politique ?)

1 2







Angers Mag















Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46


cookieassistant.com