Le Diner de cons : un Haudecoeur aussi bon que l’original


Rédigé par - Angers, le Samedi 21 Juin 2014 à 15:37


C’est un incontournable. Avec ses répliques désormais cultes, le « Diner de cons » de Francis Veber fait toujours recette, même un jour de match de coupe du monde de football, entre la France et la Suisse. Hier soir au Plessis-Macé , dans le cadre du 65e Festival d’Anjou, le public a retrouvé avec gourmandise le tandem Brochant - Pignon, servi par les talentueux José Paul et Patrick Haudecoeur.



François Pignon (Patrick Haudecoeur) et Pierre Brochant (José Paul) sur la scène du Plessis-Macé
François Pignon (Patrick Haudecoeur) et Pierre Brochant (José Paul) sur la scène du Plessis-Macé
la rédaction vous conseille
Présenté pour la première fois en 1993 pour la pièce de théâtre et en 1998 pour le film, avec dans les rôles principaux Thierry Lhermite (l’éditeur Pierre Brochant) et le regretté Jacques Villeret (l’employé à l'Administration des impôts, François Pignon), le succulent « Diner de cons » de Françis Veber, un grand classique de la comédie populaire qui a multiplié les récompenses et les reprises, attire toujours autant de spectateurs. Chacun l’a vu et revu, mais prend toujours un plaisir non dissimulé, même s’il en connaît toutes les répliques.

Le Diner de cons qui dresse un tableau féroce de la petite bourgeoisie parisienne qui s’amuse des faiblesses de ses concitoyens moins bien lotis, c’est un peu comme « le Père Noël est une ordure », on ne s’en lasse pas. Et Pignon, avec son côté maladroit et naïf, passé maitre dans l’art du déclenchement de catastrophes, fait toujours autant rire un public venu avant tout pour se détendre les mâchoires.

Dans cette énième distribution, mise en scène par Agnès Boury, c’est Patrick Haudecoeur, un habitué du théâtre comique, qui s’est glissé dans la peau de François Pignon. Avec ses petites lunettes, et son côté candide, il interprète avec maestria le petit fonctionnaire des impôts passionné par les maquettes de ponts en allumettes. « Un con de classe mondiale », selon l’éditeur Brochant, qui n’a rien à envier à l’original.

Un peu moins « bonhomme », mais plus émouvant que Jacques Villeret, Patrick Haudecoeur, emporte sans complexe l’adhésion d’un public aux anges, qui n’en peut plus de rire, à chaque gaffe de Pignon : « C'était votre sœur. J'ai pas de sœur. Vous n'avez pas de sœur ? Je lui ai dit qui est à l'appareil, et elle m'a dit : « sa sœur ». Il a appelé Marlène ! C'est pas votre sœur ? C'est son nom, Sasseur. Marlène Sasseur. J'pouvais pas savoir, moi. Elle me dit : « C'est Marlène Sasseur. » Avouez que c'est confusant ».

La ficelle est toujours aussi grosse et même si l’on connaît à l’avance l’issue de ce face à face entre le cynique Brochant et le dévoué Pignon, ça marche toujours. Encore plus quand Patrick Haudecoeur glisse un, « Allez la France », à l’adresse son collègue contrôleur des impôts Lucien Cheval (Grégoire Bonnet), passionné de football et supporter des Verts de St Étienne. A la même heure, la France affrontait la Suisse, en phase préliminaire de la Coupe du monde.

Le public n’a pas boudé son plaisir et applaudi à tout rompre ce grand festin de situations toujours aussi drôles.






Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com