Le FIT, une vitrine remarquable pour la filière tourisme

Festival international du Tourisme # 2


Rédigé par - Angers, le 06/06/2017 - 07:55 / modifié le 05/06/2017 - 22:26


Partie prenante du RFI Tourisme, avec l’Université d’Angers et la région des Pays de la Loire, la communauté urbaine Angers Loire Métropole voit dans la tenue du Festival International du Tourisme (FIT, 15 au 17 juin) le premier aboutissement d’un travail mené depuis 4 ans. Mais pas un aboutissement en soi…



Elie de Foucauld est le directeur général d'Angers Loire Tourisme.
Elie de Foucauld est le directeur général d'Angers Loire Tourisme.
la rédaction vous conseille
Bien au-delà de l’Indonésie, le pays invité de cette première édition du Festival International du Tourisme (FIT), les organisateurs de l’événement entendent attirer les regards du monde entier sur le travail mené en terre ligérienne depuis 4 ans, en matière de tourisme.

Certes, « Angers n’est pas la ville le plus touristique au monde », concède-t-on à Angers Loire Tourisme, l’opérateur ès tourisme de la communauté urbaine Angers Loire Métropole, « mais le FIT consacre le fait qu’Angers est le premier pole européen de formation aux métiers du tourisme, avec la chaîne complète de formation et de recherche. Il faut sublimer tout cela », ajoute Elie de Foucauld, le directeur général d’Angers Loire Tourisme.
« Facteur de cohésion sociale et vecteur d’aménagement du territoire », le tourisme bénéficie selon lui « d’une dynamique très intéressante, avec un travail sur l’ensemble de la filière. » Une réalité qui explique que la collectivité accompagne le Festival international du tourisme via son opérateur, Angers Loire Tourisme (ALT).

C’est particulièrement le cas lors de la journée Innovation et tourisme. « Nous nous positionnons sur l’accompagnement des startup, en leur permettant notamment d’expérimenter, à l’échelle de notre territoire, leurs solutions innovantes." Une expertise de gestionnaire de tourisme qui sert le développement, la croissance et l’amélioration des entreprises ad hoc. « Elles peuvent se confronter au marché », complète Elie de Foucauld.
 
Angers Loire Métropole, politiques et services inclus, observe d’un œil plus qu’attentif la tenue de ce FIT #1, « une première brique à un édifice que l’on espère pérenne. Il y a une vraie nécessité sur le fond à l’organisation de ce type d’événements. Nous sommes sur les fondamentaux du territoire », conclut-on du côté de la sphère publique, convaincus que le FIT peut suivre le chemin de festivals de référence, à Saint-Dié (Festival international de géographie) ou Blois (Les Rendez-Vous de l’Histoire).




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag