Le Festival d’Anjou au présent… et au futur


Rédigé par Tristan LOUISE - Angers, le Mardi 11 Avril 2017 à 07:45


Nicolas Briançon, reconduit pour trois ans à la direction artistique de la grand-messe théâtre départementale, a dévoilé le menu de la 68e édition.



Habitué du Festival d'Anjou, François Morel sera de nouveau à l'affiche de l'événement théâtral avec deux pièces différentes : "Hyacinthe et Rose" (notre photo) et "La Vie". Crédit photo : Manuelle Toussaint/Starface
Habitué du Festival d'Anjou, François Morel sera de nouveau à l'affiche de l'événement théâtral avec deux pièces différentes : "Hyacinthe et Rose" (notre photo) et "La Vie". Crédit photo : Manuelle Toussaint/Starface
la rédaction vous conseille
Il le répète depuis longtemps : il faut savoir tirer sa révérence. Mais Nicolas Briançon avait quelques désirs encore à assouvir. Et notamment l’existence d’une création estampillée Festival d’Anjou, chaque année, « parce que les créations sont l’ADN de ce rendez-vous et ce sont elles qui le font rayonner »… et accessoirement rayonner le metteur en scène, Briançon himself, les pièces étant reprises à Paris plus tard dans la saison.

Le président de l’EPCC Anjou Théâtre, Christian Gillet, également président du Conseil départemental de Maine-et-Loire, a donc confirmé Nicolas Briançon à la tête de l’artistique pour trois ans, dont un an de tuilage avec son successeur. Ce dernier, arrivé en 2004, vivra donc la 70e édition, en 2019, et battra le record de longévité de l’un de ses maîtres à jouer, Jean-Claude Brialy, directeur de 1985 à 2001. Un Brialy au cœur d’un hommage à l’occasion des dix ans de sa disparition. « Nous avons fait attention à lui rester fidèles, lui qui aimait la jeunesse et le théâtre de son temps ».
Un Brialy au cœur d’un hommage à l’occasion des dix ans de sa disparition. « Nous avons fait attention à lui rester fidèles, lui qui aimait la jeunesse et le théâtre de son temps » - Nicolas Briançon

Faisons un rêve, la création 2017 signée Nicolas Briançon, s’y inscrit puisque la pièce est signée Sacha Guitry, l’un des auteurs fétiches de Brialy. Symbole fort : après le château du Plessis-Macé, c’est le Théâtre Saint-Louis de Cholet et le Dôme de Saumur qui accueilleront le spectacle. La présence du député-maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, lors de la présentation en la collégiale Saint-Martin, matérialisait le retour du Choletais. L’unité de couleur politique région-département-ville d’Angers n’est pas non plus anodine dans ce nouvel espace de création.
De la première, Christian Gillet n’hésita pas à d’ailleurs à souligner, à plusieurs reprises, la « réelle contribution » (Faisons un rêve sera jouée à Fontenay-le-Comte). Deux expositions - « Jean-Claude Brialy, l’enchanteur » et « Mon paradis, c’est l’Anjou » - et une sélection de films en partenariat avec Premiers Plans nourrissent par ailleurs cet hommage.

Parmi les têtes d’affiche de cette 68e édition, citons le rappeur-comédien JoeyStarr, très attendu avec Eloquence à l’assemblée, spectacle dans lequel il se fait porte-voix des grands rhéteurs de l’Assemblée nationale, de Robespierre à Aimé Césaire (15 juin au Plessis-Macé). Les fidèles Édouard Baer avec Un pedigree, d’après l’œuvre de Patrick Modiano (30 juin au Plessis-Macé) et François Morel avec Hyacinthe et Rose (28 juin) et La vie (29 juin) au Théâtre Saint-Louis de Cholet, seront de la fête.

Fidèle à ses principes d’alchimie entre spectacles d’aujourd’hui et pièces de répertoire, Nicolas Briançon, qui aime à citer Laurent Terzieff ("Le théâtre, ce n’est pas ça OU ça, c’est ça ET ça"), a glissé un Molière, à savoir Amphitryon, qui sera créé au festival par Stéphanie Tesson, le 17 juin au Plessis-Macé, avant de se jouer à Versailles. Et fidèle aussi à ses goûts, le directeur artistique a émaillé sa programmation de comédies musicales : Les Fiancés de Loches (21 juin au Plessis-Macé) ; La Poupée sanglante (22 juin au cloître Toussaint) ; 31 (23 juin au cloître Toussaint) et Yvo Livi ou le destin d’Yves Montand, victime l’an passé de la colère des cieux (24 juin au cloître Toussaint).

C’est un petit jeune qui clôturera la semaine du Concours des Compagnies, le « bébé » de Nicolas Briançon. Michel Drucker, dans son seul en scène Michel Drucker… avec vous, sera de la soirée de la remise des prix, le 24 juin au Grand Théâtre. Rappelons que ce Concours, créé en 2005, s’est donné comme mission de soutenir, financièrement et artistiquement (la compagnie lauréate est programmée dans une prochaine édition), des nouveaux talents du théâtre professionnel. En général, c’est l’occasion de découvrir de jolies pépites aux approches rafraîchissantes (du 19 au 23 au Grand Théâtre).

Le jeune public n’est pas oublié avec La Vraie Princesse ou La Princesse au petit pois par la Cie Piment Langue d’Oiseau, mercredi 14 juin à La Closerie à Montreuil-Bellay ; Eurêka par Monsieur Barnabé le mercredi 21 juin au Carré des Arts et le mercredi 28 juin au Centre culturel René d’Anjou à Baugé et Pas un mot en poche par la Cie Plumes le mercredi 28 juin au Théâtre Interlude de Cholet. Le « Sunday », journée familiale avec spectacles, animations et pique-nique aura pour écrin les jardins du conseil départemental, le 25 juin.
Finissons par une profession de foi très généreuse griffée Nicolas Briançon : « Que ce festival porte un message de plaisir, de joie, d’enthousiasme ». Si le message porte, les 25 000 entrées de l’édition 2016 pourraient être battues.
 
Nouvelle plateforme d’Anjou Théâtre pour réserver en ligne. Tous les modes de réservation sont ouverts à partir du samedi 20 mai à 8 heures. Tout le programme sur www.festivaldanjou.com. Renseignements au 02 41 88 14 14.













Angers Mag












Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03