Le Front National de Maine-et-Loire n'a (encore) plus de patron


Rédigé par - Angers, le 05/05/2016 - 07:30 / modifié le 08/05/2016 - 12:46


Dix mois après la démission de Gaétan Dirand, son secrétaire départemental, le Front National vient de débarquer celle qu'il avait missionnée pour assurer son remplacement. En cause ? Des critiques émises par Barbara Mazières contre la ligne politique actuelle du mouvement. Et une bienveillance manifestement mal venue à l'égard de Jean-Marie Le Pen.



Barbara Mazières (en médaillon et en bas à gauche lors du meeting de Marine Le Pen à Andard en novembre) n'est plus la responsable du Front National en Maine-et-Loire.
Barbara Mazières (en médaillon et en bas à gauche lors du meeting de Marine Le Pen à Andard en novembre) n'est plus la responsable du Front National en Maine-et-Loire.
la rédaction vous conseille
Aux mêmes causes, les mêmes effets. Plus proche idéologiquement parlant de Jean-Marie Le Pen que de Marine, sa fille, et de la nouvelle génération de cadres qui l'entourent, Gaétan Dirand, le secrétaire départemental du FN de Maine-et-Loire, n'avait pas hésiter à le faire savoir au printemps 2015. Avant de démissionner en juillet, exaspéré de voir le siège du parti lui imposer une tête de liste départementale pour les élections régionales en Maine-et-Loire, illégitime à son goût.

Dix mois plus tard et en dépit des bons résultats enregistrés à ces élections (13 sièges dont 3 pour le Maine-et-Loire), ce n'est pas une démission mais tout bonnement une éviction qui vaut à Barbara Mazieres de devoir abandonner la responsabilité de la fédération départementale du Front National, laquelle lui avait été confiée après le départ de Gaétan Dirand et un court intérim assuré par Benoit Lépine. Une éviction que l'intéressée a apprise au téléphone mardi matin de la bouche même du responsable des fédérations au FN, Jean-Lin Lacapelle.
"On m'a fait comprendre que tout ce qui était catho, il valait mieux le mettre en veilleuse aujourd'hui au FN." - Barbara Maziere
"On me reproche une prise de position sur un blog  (Le Salon Beige, NDLR) en faveur de l'abrogation de loi sur le mariage pour tous, en réaction à des propos tenus par Florian Philippot (le vice-président du Front National en charge de la stratégie, NDLR), rapporte Barbara Mazieres, On m'a fait comprendre que tout ce qui était catho, il valait mieux le mettre en veilleuse aujourd'hui au FN." Amère, la cadre financière segréenne, mère de quatre enfants qui avait milité au RPF de Philippe de Villiers et Charles Pasqua avant de rejoindre le Front National, réserve sa réponse quant à son avenir au sein du parti. Mais surtout pas ses critiques.  

"Je prends acte de ce changement de ligne. Mais je le regrette profondément. J'ajoute que politiquement, c'est un très mauvais calcul : pour complaire à des lobbies archi-minoritaires (mêmes s'ils sont bien représentés dans les médias et l'oligarchie, le FN déclare aux centaines de milliers de catholiques de conviction et de Français de la droite "hors les murs" qu'il refuse de les entendre et de porter leur voix, écrit t-elle dans un communiqué envoyé à la presse. En choisissant cette ligne politique, non seulement M.Philippot et ses amis interdisent à Marine Le Pen de gagner, mais ils sont peut-être même en train de lui fermer la porte du second tour."

Faute de pouvoir joindre le moindre cadre sur le sujet au siège du FN mercredi, c'est auprès du conseiller régional choletais Aymeric Merlaud qu'on est allé chercher une voix officielle du parti : "Barbara Mazieres a bien été relevée de ses fonctions pour un certain nombre de débordements. Et notamment un retweet d'éléments liées à la cérémonie du 1er mai de Jean-Marie Le Pen."  "Retweeter ne veut pas dire approuver" se défend l'ex-chargée de mission. Mais celui-là même dont Gaétan Dirand avait contesté le choix comme tête de liste aux régionales, d'ajouter que "cette mission était arrivée à son terme". Soit six mois. 
"Je me tiens à la disposition du mouvement. Mais la question est de savoir comment l'équipe peut se remettre en route pour les prochaines échéances électorales"  - Aymeric Merlaud
Quid de la direction du FN en Maine-et-Loire désormais ? Selon Aymeric Merlaud, le maire de Sermaise Bernard Lahondes, qui s'affiche "secrétaire départemental adjoint", devrait assurer les affaires courantes, aux côtés de Benoit Lépine, indique ce dernier, le temps qu' "un audit ne permette de préciser les conditions de nomination d'un nouveau chargé de mission". Restera pour celui-ci à faire ses preuves avant que d'être nommé (ou pas) secrétaire départemental, conformément aux statuts du parti... "Je me tiens à la disposition du mouvement. Mais la question est de savoir comment l'équipe peut se remettre en route pour les prochaines échéances électorales." précise Aymeric Merlaud.

A un an de l'élection présidentielle, c'est la question en effet pour un parti dont l'instabilité structurelle semble, tout en contraste, suivre la courbe d'audience.

Lire sur le même sujet
Front National : une double démission et des tensions (10/07/2015)
FN, le Front des copains ?  (05/11/2015)




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Sympathisant FN le 05/05/2016 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame Mazières était une incapable qui a alimenté les divisions internes et se dit surprise d'être "débarquée", cela n'est une surprise pour personne dans la fédération .

2.Posté par Militante le 05/05/2016 15:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame Mazieres est une femme absolument adorable, elle a fait énormément de travail pour la fédération de Maine-et-loire, je ne comprends pas son éviction, le FN vient à mon avis de perdre un de ses meilleurs visages.

3.Posté par de Brugiere jean le 15/06/2016 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne connais pas mme Mazières ayant été viré en 2014 pour des propos visant le maire de saumur ( j'attends encore la raison ayant écrit au journal; sous mon nom et sans mention du FN). J'ai servi le FN quand il y avait des coups à prendre, de vrais coups professionnels, familiaux et des coups physiques. Aujourd'hui, les nouveaux ne connaissent plus les drames subis par les anciens. Aussi, quand on les vire pour rien, c'est un scandale qui ne présage rien de bon pour le FN. Pour moi, j'ai eu ...















Angers Mag











Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30



cookieassistant.com