Le Lac des Cygnes : un moment d'enchantement


Rédigé par SA - Angers, le Samedi 8 Janvier 2011 à 19:41


La compagnie Française de l'Opéra à l'Opérette présentait ce vendredi soir, au centre des congrès d'Angers, l'œuvre majeure et intemporelle du répertoire de la danse classique, le Lac des Cygnes de Tchaïkovski. Interprétée par le Ballet « La Classique » de Moscou cette représentation dont la réputation n'est plus à faire, a tenu toutes ses promesses.



La ballerine Maria POLIUDOVA, interprète d'Odette/Odile
La ballerine Maria POLIUDOVA, interprète d'Odette/Odile
la rédaction vous conseille
A travers différents tableaux de cette œuvre, les spectateurs angevins qui s'étaient pressés au Centre de Congrès d'Angers en ce début Janvier, ont pu découvrir l'histoire de la princesse Odette prisonnière du magicien Rotbart lequel l'a transformé en cygne, lui laissant reprendre son apparence humaine la nuit. Seul un homme qui n'aimera qu'elle, pourra la délivrer. Un joli conte de fée qui, grâce à la richesse de son spectacle et à la qualité de son interprétation, a traversé les siècles sans prendre une ride.

Le ballet présenté vendredi à Angers par une troupe de jeunes russes, venue tout droit de Moscou, « fut merveilleux et donnait même le frisson » aux dires de certains spectateurs à la sortie du spectacle. La compagnie russe avait mis en avant sa très grande maitrise des techniques de la danse classique. Mais elle n’a pas lésiné sur les moyens et les costumes qui furent, notamment dans le troisième acte, éblouissants.

La ballerine Maria POLIUDOVA, l'interprète d'Odette/Odile, a séduit un grand nombre d'Angevins par sa précision dans l'exécution de la chorégraphie, mais aussi pas sa grâce et sa légèreté. « Quand elle danse, on ne voit qu'elle » précise même un inconditionnel du ballet russe et sa petite fille. Lors d’un solo, ou elle interprétait Odile, les spectateurs enthousiastes, l’on vu enchainer une bonne dizaine de fouetté en tournant sur ses pointes, du grand art. Époustouflante et chaleureusement applaudie, c’est une ballerine qui a incontestablement acquis une grande technique et une incroyable maitrise.

Et comme c'est le cas dans tous les spectacles de danse classique, le silence régnait dans l’auditoire, on pouvait même entendre le son des chaussons de danse glissant sur le sol. Le public subjugué, était en admiration devant ce que l’on peut vraiment qualifier de chef-d’œuvre. Un spectacle rare comme d'aucuns aimeraient bien en voir plus souvent à Angers.


Le Lac des Cygnes : un moment d'enchantement
Bon nombre de spectateurs, amateurs de ballets, avaient attendu avec impatience cette représentation qui fut, et restera, l’un des moments fort de ce début d’année au Centre de Congrès d’Angers. D’ailleurs en voyant les yeux rêveurs des petites filles à la sortie du spectacle, on peut aisément imaginer que certaine ont senti naître en elle une vocation.

Et, pour rassurer ceux qui auraient manqué ce grand moment de danse classique, il serait acquis, selon nos informations, que ce spectacle incontournable pourrait revenir l’an prochain.











Angers Mag