Le Laurier de la Fondation de France pour l’association Premiers Plans


Rédigé par - Angers, le Vendredi 1 Mai 2015 à 08:46


Habituée à distribuer des récompenses lors du festival des premiers films européens qu’elle organise chaque année en janvier, l’association Premiers Plans à reçu les honneurs de la Fondation de France pour l’action qu’elle mène auprès des personnes âgées. À son tour donc de recevoir les prix.



Violaine D'Aboville, au centre, vient de recevoir le prix de la Fondation de France. Elle est entourée de Jacques Dagault (Fondation de France), Yves-Gérard Branger (Association Premiers Plans) et Maxence Henry (adjoint au maire de la ville d'Angers)
Violaine D'Aboville, au centre, vient de recevoir le prix de la Fondation de France. Elle est entourée de Jacques Dagault (Fondation de France), Yves-Gérard Branger (Association Premiers Plans) et Maxence Henry (adjoint au maire de la ville d'Angers)
la rédaction vous conseille
Séance inhabituelle ce jeudi 30 avril à la résidence pour personnes âgées César Geoffray à Angers. L’association Premiers Plans, organisatrice du festival éponyme, recevait le « Laurier de la Fondation de France ». Il s’agissait pour cette dernière, par l’intermédiaire de sa délégation en Maine et Loire, de récompenser l’association pour son projet d’ateliers de programmation et de diffusion de films au sein des EHPAD (Établissement d’hébergement pour Personnes Agées Dépendantes », du Maine-et-Loire.
 
« La Fondation de France récompense les initiatives innovantes et exemplaires qui répondent aux besoins réels face à l’évolution rapide de notre société » a souligné Jacques Dagault, président du Comité régional du Pays de Loire de la Fondation de France, en remettant la distinction à Yves-Gérard Branger, président de l’association Premiers Plans. « Vous avez su intégrer les personnes âgées et les rendre actrices des animations proposées dans leurs établissements ».
 
Cette récompense touche deux personnes particulièrement impliquées dans cette opération : Violaine D’Aboville, chargée de mission Accessibilité lors du festival Premiers Plans et Andrée Legros, résidente de l’EPHAD Céard Geoffray.
 
« Un certain nombre de personnes âgées hébergées en établissement ne peuvent pas se déplacer. Le festival Premiers Plans qui s’impose désormais comme un événement qui vise à accompagner tous les publics, va à leur rencontre », ont ajouté les représentants de l’association organisatrice leur de la remise du prix.
 
« Un projet qui petit à petit se pérennise et tend à se développer »

 Cette opération qui vise à rendre les personnes âgées actrices de la vie culturelle angevine est organisée depuis 2013 en partenariat avec le CCAS de la Ville d’Angers, dans le cadre de sa politique d’accessibilité.  Dans ce cadre l’association Premiers Plans propose des projections des films issus de la compétition du Festival, dans les 5 EPHAD associés au dispositif.
 
À cela s’ajoutent des ateliers de programmation permettant d’impliquer activement les résidents. Pendant ces ateliers les personnes âgées choisissent les films parmi une sélection proposée par le festival et les animateurs des établissements du CCAS. « 189 seniors dans cinq établissements ont participé aux projections. Mais d’autres établissements d’hébergements ont manifesté leur intérêt pour ce projet qui petit à petit se pérennise et tend à se développer », s’enthousiasme l’association Premiers Plans.
 
Pour l’association, cette action prolonge l’action entreprise depuis 2010  à l’attention des personnes âgées qui souhaitent assister au festival. Ces dernières peuvent bénéficier d’un accompagnement spécifique de bénévoles, ainsi que d’une prise en charge partielle des transports afin de pouvoir assister aux séances.
 
Quant à la Fondation de France, depuis sa création en 1969, elle soutient, des petites associations locales qui oeuvrent dans trois domaines d’intervention : l’aide aux personnes vulnérables, le développement de la connaissance et l’environnement. C’est dans le cadre de son programme  « Vieillir acteur et citoyen de son territoire » que la Fondation de France a contribué à la coordination du projet et a participé au financement des droits de diffusion des films pour un montant de 5 000 euros.
 
À noter que les initiatives récompensées par un « Laurier départemental » participeront aux Lauriers régionaux. Les finalistes concourent aux Lauriers nationaux qui distingueront 9 lauréats le 20 octobre prochain à Paris. Les lauréats recevront une dotation de 6 000 € chacun.
 
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com