Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Le Mans-Angers-SCO : Duel au sommet au parfum de derby


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Jeudi 31 Mars 2011 à 21:36


C’est dans le superbe écrin de la MMArena, le tout nouveau stade des manceaux, qu’Angers-SCO va se donner, ou non, une sérieuse possibilité d’envisager l’accession en Ligue 1, après 15 jours de trêve internationale. Pour cela, la victoire est (presque?) impérative, dans cet autre derby de l’ouest.



En l'absence de RENOUARD, Angers-SCO comptera sur la vista de Gaëtan CHARBONNIER, passeur décisif contre Evian (*)
En l'absence de RENOUARD, Angers-SCO comptera sur la vista de Gaëtan CHARBONNIER, passeur décisif contre Evian (*)
Angers-SCO est 9ème d’un classement particulièrement serré où plus de la moitié des équipes sont encore concernées par l’accession en Ligue 1. Cinq points le séparent du dernier strapontin pour la montée, une position occupée par son hôte du weed end : Le Mans.

En clair, à dix encablures du terme du championnat, Angers-SCO a la possibilité de revenir à deux points de son adversaire du jour. Un objectif que s’est fixé le coach angevin, Jean-Louis GARCIA, même s’il affirme qu’une défaite ne signifierait pas la fin du rêve pour les angevins.

On ne peut lui donner totalement tort, mathématiquement, puisqu’il restera 27 points en jeu. Mais tant pour la ligue 1, que pour la coupe de France, il serait fort préjudiciable de casser la belle dynamique d’Angers-SCO. Les angevins occuperaient la troisième place du classement, si le championnat avait commencé au moment des matches retour.

Angers-SCO reste sur une série de 11 matches sans défaite (7 victoires, 4 nuls), depuis le 22 janvier.
L’équipe tourne à plein régime, avec des RENOUARD, CHARBONNIER, SAIVET, HENIN en pleine forme, des DEROFF, DE FREITAS revenus à leur meilleur niveau.

Et, même si Angers-SCO sera privé de RENOUARD, MALICKI (blessés) et FALL (suspendu) l’opportunité est belle. Car, en face Le Mans cale. Depuis le début de la saison, les sarthois ne sont pas resplendissants sur leur pelouse. Ils occupent la 17ème place du classement à domicile, avec 16 buts marqués pour 13 encaissés, en 13 matches. 5 victoires, 5 nuls, 3 défaites: ce n'est guère impressionnant.

Le départ de l’équipe du vétuste stade Léon BOLLEE vers la MMArena depuis 4 matches, n’a pas donné les effets escomptés.Après une victoire flatteuse et heureuse contre Ajaccio (3-0), ont suivi une victoire poussive contre Grenoble (1-0) pour deux nuls 1-1, contre Sedan et Nîmes, ce dernier match étant pathétique.

Donc, si Angers-SCO arrive à maîtriser le norvégien HELSTAD et ses seize buts, sur qui repose tout le potentiel offensif local, tous les espoirs sont permis.

Et si Angers-SCO ramenait une victoire, et à condition de capitaliser contre Metz, le 8 avril prochain, il aurait à portée de fusil les premières places dans ce championnat si serré, que chaque journée nous propose des confrontations directes.

Reste l’extra sportif que l’on ne peut pas occulter. Willy BERNARD, d’origine sarthoise et qui a reconnu avoir vécu des tensions dans cette ville, sera, de plus, jugé le 8 avril. Côté transfert, le nom de Jean-Louis GARCIA est apparu dans la presse, parmi les priorités de l’AS Nancy Lorraine, club dans lequel le coach angevin a évolué. Deux évènements qui n’inquiètent pas le coach.

Il compte sur la force mentale de son équipe, et du staff, pour oublier le volet judiciaire. Pour la saison prochaine, il affirme que ce n’est pas la priorité du moment et qu’il n’a eu aucun contact avec les dirigeants lorrains.

On peut donc compter sur le professionnalisme de notre coach, compétiteur dans l’âme, pour être 100% mobilisé pour son groupe et réserver au public angevin qui s’enflamme, au moins pour la coupe de France, une fin de saison palpitante.

Alors, en avant le SCO, pour rêver sur deux tableaux, d’un stade de France et de 19 stades de ligue 1.


LES TAGS : football, ligue 2, sco