Le PCF dénonce l'expulsion du squat d'Orgemont


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 11/07/2013 - 15:38 / modifié le 12/07/2013 - 16:35


Suite à l'expulsion de sans-abris du squat d'Orgement par les forces de l'ordre, mardi dernier, les réactions se multiplient. Notamment celle de la section d'Angers du Parti communiste. Il dénonce la position de l'Etat qui, dans cette affaire, "ne remplit pas son devoir d'hébergement des demandeurs d'asile" mais aussi de la ville d'Angers.



Nombreux sont ceux qui ont été "choqués" par le déploiement d'une demie-compagnie de CRS pour l'évacuation du squat.
Nombreux sont ceux qui ont été "choqués" par le déploiement d'une demie-compagnie de CRS pour l'évacuation du squat.
Après les sympathisants et autres militants qui soutiennent la cause des sans-abris à Angers, c'est au tour du Parti communiste de monter au créneau. Par voie de communiqué, la section locale dénonce ce jeudi après-midi l'attitude de l'Etat et de la ville d'Angers à l'égard des demandeurs d'asile. Selon le PC, l'Etat "ne se donne pas les moyens financiers et n'a pas la volonté de le faire".

Et d'ajouter : "De nombreux bâtiments seraient rapidement disponibles à Angers comme par exemple l'ancien commissariat de police situé Bd P. De Coubertin inoccupé depuis... plusieurs années ! Pour autant, la décision de la municipalité angevine d'expulser 33 personnes déclenchant une mobilisation policière hors de proportion sans offrir de solution de remplacement digne de ce nom n'est pas acceptable.".

Enfin, les communistes angevins réaffirment que les locaux occupés par les sans-abris de la rue d'Orgemont "étaient eux aussi inoccupées depuis longtemps et la préfecture pouvait se donner le temps de la recherche d'une solution évitant de mettre des gens à la rue", ajoutent-ils avant de conclure : "La perspective de la construction de logements sociaux ne saurait justifier une telle attitude".








1.Posté par Klod le 12/07/2013 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin un parti de gauche qui sait faire entendre sa voix sur des injustices absolument scandaleuses !
Il est temps en effet de dénoncer une attitude politicienne sur le dos de "sans-papiers" destinée à satisfaire un électorat souvent analphabète prêt à voter FN parce que ce type de vote ne demande pas trois sous de réflexion en favorisant le rejet primaire de populations fragiles plutôt que de remettre en cause les véritables responsables de cette situation.
Il va être temps que se sache enfin ...

2.Posté par marbre le 15/07/2013 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Klod exprime très bien ce que je pense aussi...















Angers Mag