Le Printemps des Poètes au Cinéma Les 400 Coups :

"Et les volcans ? - Ça mijote."


Rédigé par Cinéma Parlant - Angers, le Lundi 16 Mars 2009 à 10:47


Jeudi 12 mars : 4 lettres filmées, réalisées par des jeunes d’Angers, gagnants du concours « Videocartas / Lettres filmées », sont projetées sur le grand écran de la salle 5, sur le thème « En rire ».



Les jeunes lauréats du concours Videocartas
Les jeunes lauréats du concours Videocartas
la rédaction vous conseille
Le premier film fait entendre une déclaration d’amour, parlant de la « délicatesse de ton corps si féminin » ; et nous voyons une jeune femme à la musculature imposante, participant à un championnat de gymnastique. Le suivant raconte un voyage, mais on fait remarquer à ce voyageur qu’il vaudrait mieux détacher les amarres qui retiennent à quai le bateau. Le troisième film, en animation sur papier découpé, rêve à un monde où les livres seraient des personnages. Le dernier montre un homme qui ferait mieux de ne pas travailler…

Le comique de ces films vient souvent d’un décalage entre rêve et réalité : la réalité qui rappelle à l’ordre le rêveur, le rêveur qui en devient un peu ridicule, à qui on jette un seau d’eau à la figure pour qu’il se réveille (c’est dans le 2ème film).

En même temps, ces rêveurs, nous les aimons bien : grâce à eux, le monde qui nous entoure est un peu moins uniforme, et parfois même, ils nous embarquent dans leurs rêves.

Deux poèmes de Jean Tardieu, mis à l’honneur par le Printemps des Poètes de cette année, ont été ensuite lus : lui aussi est un grand rêveur, à imaginer que les nuages flottent et les volcans mijotent… !

Et le film qui suivait, « Guantanamera », de Juan Carlos Tabio et Tomas Guttierrez Alea, parlait d’un autre rêve : celui d’un système politique différent, à Cuba ; ce rêve-là, parfois beaucoup plus âpre, finit aussi par faire rire dans ce road movie, à la fois parce que nous comprenons comment il s’est construit, puis comment il a dévié, et parce que c’est encore le meilleur moyen de se protéger de ses dérapages.

NB : à ne pas manquer, dans la Quinzaine de cinéma de langue espagnole, la soirée « Exitos » du jeudi 19 mars, 19 h. 30, avec 2 films (« Les enfants sont partis » puis « Soupirs du cœur »), entrecoupée d’une dégustation de tapas.











Angers Mag