Le Sénateur Béchu primé par les jeunes socialistes


Rédigé par - Angers, le 19/01/2013 - 08:52 / modifié le 19/01/2013 - 13:58




Le sénateur de Maine et Loire Christophe Béchu
Le sénateur de Maine et Loire Christophe Béchu
De grâce pas d’obsession sexuelle collective. La parité doit-elle être absolue compte tenu de tout ce qu’on entend sur la théorie du genre, le mariage pour tous… ». Ces paroles du sénateur de Maine et Loire Christophe Béchu, en date du 17 janvier 2013 et rapportées par le quotidien le Monde, entre autres, n’ont pas échappé au MJS (Mouvement des Jeunes socialistes) de Maine et Loire.

C’est dans la cadre de l’examen du projet de loi sur le scrutin paritaire que le sénateur Béchu aurait prononcé ces mots que les MJS qualifient d’injurieux et sexistes. Ils proposent même de lui attribuer « le prix de la jeunesse », du festival des propos sexistes qui ont souvent cours dans le palais du Luxembourg majoritairement masculin. Avec 77 sénatrices sur un total de 348 sièges, les sénateurs se laissent (trop) souvent aller et les rapports avec leurs collègues féminines ne sont pas des plus courtois.

« Nous dénonçons ce discours honteux et régressif dont la droite devient coutumière. Ce nouveau dérapage, fais suite aux arguments d’un autre temps contre le mariage pour tous, place le Sénateur BÉCHU sur le triste podium des élus pratiquant le sexisme ordinaire », déclarent les jeunes socialistes, lesquels condamnent avec fermeté les paroles du sénateur de Maine et Loire à l’égard de la gent féminine.

Et d’ajouter : « La parité dans les hémicycles, loin d'abaisser la qualité des débats, permettrait au moins à Monsieur Béchu et à ses confrères, de ne plus faire le coq et de se concentrer sur les véritables attentes de nos concitoyens ! ». Pan sur le bec, comme diraient nos confrères du Canard.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Christian le 19/01/2013 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les socialistes feraient mieux de se concentrer sur les vrais problèmes. Tous citoyen Français à le droit de se présenter à tout scrutin, à partir du moment où il a l'âge requis. La gauche crée donc des problèmes là où il n'y en a pas. Cette histoire de parité contrainte est une offense faite aux femmes. En lisant les propos du MJS ("loin d'abaisser la qualité des débats"), je me dis que c'est bien ce mouvement qui se justifiant spontanément d'absence d'a priori, est mal à l'aise sur le sujet...

2.Posté par rage le 19/01/2013 11:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh non rassurez vous monsieur nous n avons aucun probleme avec la parité. Et selon nous il n'y à pas de hiérarchie dans les combat à défendre. Vos propos sont la preuve que vous passez le droit des femmes au second plan et vous confirmer la misogynie

3.Posté par rage le 19/01/2013 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dsl pour le "s"manquant. Et j'ajouterais que pour celles et ceux qui sont victimes d'homophobie, de racisme, et de sexisme ces paroles à l'heure d'aujourd'hui d'un élu "républicain" sont un vrai problème. Et contre cela on sera toujours mobilisé au même niveau que l'éducation, l'emploi, la sécurité... Contrairement ce que pouvez penser ce n'est pas parce qu'on parle d'un sujet qu'on ne s'occupe pas des autres. Attention!

4.Posté par rage le 19/01/2013 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Des problèmes là où il n'y en a pas"? Vous êtes sérieux. Vous pouvez qu'être qu'un homme dire une telle chose. Vous êtes l'exemple type du sexisme ordinaire.















Angers Mag