Le Tir à l’arc, un sport qui atteint sa cible à Angers


Rédigé par - Angers, le 19/01/2013 - 14:31 / modifié le 19/01/2013 - 14:38


On n’en parle pas assez et pourtant, le tir à l’arc, un sport à part entière qui nécessite habilité et concentration, commence à intéresser de plus en plus d’adeptes à Angers. Un club, la SGTA Tir à l’Arc est très actif en organisant de nombreuses rencontres sportives et compétitions, l’une d’elles avait lieu dernièrement au gymnase de Belle-Beille



La dernière compétition organisée par la SGTA Tir à l'arc (Photo SGTA)
La dernière compétition organisée par la SGTA Tir à l'arc (Photo SGTA)
la rédaction vous conseille
Pendant deux jours, les 12 et 13 janvier derniers ils étaient plus de deux cents archers à participer aux compétions organisées par la SGTA Tir à l’Arc d’Angers au gymnase de Belle-Beille, boulevard Victor Beaussier. Venus de tout le Maine et Loire et des départements limitrophes, sont la preuve que le tir à l’arc se porte plutôt bien, tirant désormais ses flèches au-delà de la cité du Roi René.

La compétition a débuté le samedi 12 janvier, journée au cours de laquelle une centaine d’archers débutants se sont affrontés dans le cadre du « challenge Chairmartin », lequel permet aux nouveaux licenciés de l’année d’effectuer leur première compétition.

Parmi cette centaine d’archers, les organisateurs ont compté une très grande majorité d’enfants, le renouveau de l’archerie, ravis de l’accueil réservé par le club d’Angers, autant que de l’infrastructure mise en place pour cette compétition. L’encadrement était assuré par les archers du club angevin.

Le dimanche 13 janvier, place était donnée aux archers confirmés. Ces derniers se sont déplacés très nombreux pour cette compétition qui permettait de se qualifier pour différents championnats, dont le Championnat de France.

Les conditions météo difficiles de ce week-end n’ont pas arrêté ces passionnés de tir à l’arc : tous sont venus comme ils l’avaient prévu, parfois même de très loin.

Le club de la SGTA Tir à l’Arc confirme l’attrait constaté pour ce sport souvent méconnu jusqu’ici, ainsi que sa place incontournable dans cette discipline. Avec ses 200 licenciés, nombre en nette augmentation pour la saison 2012 -2013, le club qui dispose désormais d’un professeur brevet d’État salarié, multiplie les compétitions et stages d’initiation et de perfectionnement.

« L’objectif du club est aussi d’offrir aux licenciés un accompagnement de qualité afin de tirer vers le plus haut niveau de compétition », précisent les dirigeants.

De nouvelles compétitions seront organisées durant le premier semestre 2013, auxquelles le public sera invité à assister en nombre.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag