Le Tour de France du Grenelle s’arrête à Angers


Rédigé par William Cherbonnier - Angers, le 23/09/2009 - 15:34 / modifié le 25/09/2009 - 07:30


Mardi 22 septembre 2009, le Tour de France de présentation et de débat du Grenelle de l’Environnement s’arrêtait sur Angers. La secrétaire d’Etat à l’écologie, Chantal Jouanno, entourée d’autres intervenants, a ainsi pu échanger avec le public pendant un peu plus de deux heures.



Chantal Jouanno (au pupitre) sur l'estrade du Tour de France du Grenelle
Chantal Jouanno (au pupitre) sur l'estrade du Tour de France du Grenelle
Sur la pointe des pieds, le Tour de France du Grenelle est arrivé sur Angers pour une opération de débat et de communication. Aux Greniers Saint-Jean, un public nombreux eut d’abord le droit à une courte présentation vidéo rappelant les enjeux du Grenelle de l’Environnement, le pourquoi, le comment, et des témoignages de participants applaudissant les bienfaits du rendez-vous. Puis, durant les trois parties annoncées du débat, le public a pu écouter les interventions des orateurs et de la secrétaire d’Etat, et poser quelques questions souvent très pertinentes.

L’un des enjeux du Grenelle, et de la soirée, était donc la Biodiversité, que Chantal Jouanno présentait comme « la première crise écologique à laquelle il faudra faire face ». Christiane Lambert, présidente de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) du Maine-et-Loire, précisait les enjeux locaux : la qualité de l’eau, la conservation de la biodiversité commune et remarquable, l’énergie. La salle interrogea les intervenants et la secrétaire d’Etat sur les problèmes des espèces invasives, comme le frelon asiatique (prédateur des abeilles) ou l’ambroisie (plante allergisante), Chantal Jouanno a annoncé que le frelon asiatique serait classé en espèces nuisibles, mais que malheureusement elle préférait être franche et préciser que « selon certains scientifiques, on a dépassé le stade de la possibilité d’éradication ».
Le sujet délicat de l’Urbanisation, intéressant les nombreux maires présents dans la salle, fut également traité. Christiane Lambert précisant que « mille hectares disparaissent chaque année dans les Pays de la Loire », et la secrétaire d’Etat ajoutant que « tous les dix ans, c’est l’équivalent d’un département qui s’urbanise en France », et que le Grenelle incite donc à la densification afin de limiter l’extension urbaine.

La question de l’énergie et du climat permit de rappeler les enjeux du Grenelle d’atteindre 23 % d’énergie renouvelable en France, et de répondre aux interrogations de la salle sur les moyens pour atteindre cet objectif, sur l’utilisation des éoliennes, pour lesquelles Chantal Jouanno s’avère un vrai défenseur de cette énergie qui « ne fonctionnera pas si on reste au mitage actuel. Il faut un Plan National de l’éolien, pour éviter les nuisances paysagères possibles, et obtenir un bon fonctionnement global. Avec les courants de vent français, il y a toujours une éolienne qui tourne en France », mais de préciser « il n’y aura jamais d’éolienne sur le château de Saumur, ou celui d’Angers ». Face à la question du Nucléaire, la secrétaire d’Etat d’expliquer « la priorité c’est la diminution des gaz à effet de serre. Le Nucléaire est pour l’instant indispensable », même si elle reconnaissait ne pas « être l’amie du Nucléaire ».
L’occasion aussi d’aborder la question des transports, avec la place du vélo et une proposition très applaudie par la salle d’un utilisateur de la bicyclette de « supprimer la TVA sur l’Achat d’un vélo » afin de développer l’usage de ce mode de transport 100% écologique. Chantal Jouanno de répondre : « Il y a déjà des aides pour le vélo électrique, mais on n'a jamais réfléchi à des aides pour le vélo lui-même. Pour l’instant la vraie urgence est plus sur les infrastructures et la place accordée au vélo ».
Sur la question délicate de l’aéroport de Notre Dame des Landes, la secrétaire d’Etat a été claire : « S’il s’agit d’un nouvel aéroport, il ne faut pas le faire. Mais l’aéroport de Nantes pose des problèmes de bruits, de santé… Il s’agit d’un transfert d’aéroport », et de préciser après les remarques de la salle, « Notre Dame des Landes n’est pas trois fois plus grand, il s’agit bien de fermer celui de Nantes. Ou alors on m’a menti, c’est possible ».

Enfin, la question de la Santé et de la consommation était abordée, en commençant par les remarques du Docteur Anne Tallec de l’observatoire régional de la santé expliquant que « les Facteurs Environnementaux sont très nombreux et s’amplifient entre eux ». La question de l’agriculture Bio, et des moyens insuffisants donnés par l’Etat en Pays de la Loire pour atteindre les 6% d’agriculture Bio demandés par le Grenelle. « Le problème des Pays de la Loire, explique Chantal Jouanno, c’est que vous avez dépassé les objectifs, donc les moyens n’ont pas suivi, on va y remédier ». De même sur le problème estival des Algues Vertes en Bretagne, la ministre s’est engagée à étendre à la Vendée la mission interministérielle destinée à résoudre le problème à la source. Enfin sur la gestion des déchets et le Tri Mécano Biologique, posant de nombreuses interrogations sur Angers, la secrétaire d’Etat a rappelé qu’elle avait toujours émis de « vives réserves, notamment s’il est utilisé comme solution par défaut, si aucun effort avant de réduction des déchets n’est fait », la parole franche, elle précise qu’il existe « peu de retour d’expérience sur le Tri Mécano Biologique, et qu’ils ne sont pas toujours positifs ».

Un débat intéressant donc, qui a permis de rappeler les enjeux important de ce Grenelle, et les difficultés encore aujourd’hui dans leur mise en place. L’occasion de découvrir l’avancement de la région des Pays de la Loire dans les enjeux environnementaux (première région dans l’agriculture Bio, la transformation du Bois, le photovoltaïque…), mais aussi de revenir sur des sujets locaux qui font débat (Notre Dame des Landes, l’utilisation du vélo, l’usine de Tri Mécano Biologique, etc.).











Angers Mag















Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03