Le Zoo de Doué-la-Fontaine rouvre ses portes, samedi


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 14/02/2013 - 11:42 / modifié le 15/02/2013 - 02:17


A l'occasion de sa réouverture, samedi, le zoo de Doué-la-Fontaine présente ses nouveaux pensionnaires et ses projets. L'année 2012 aura été particulièrement propice avec la naissance et l'arrivée de nouvelles espèces. La star de cette rentrée s'appelle Phuket, un tigron de 5 mois, né à Doué.



Phuket a vu le jour le 14 novembre 2012 à Doué-la-Fontaine.
Phuket a vu le jour le 14 novembre 2012 à Doué-la-Fontaine.
Deuxième site touristique le plus visité du Maine-et-Loire, le Bioparc de Doué-la-Fontaine rouvre ses portes ce samedi, dès 10h, pour une saison pleine de nouveautés ! Dans cet environnement exceptionnel, de nouveaux pensionnaires font leur entrée cette année.

Et la star de cette promotion 2013 est sans conteste l'adorable petite tigresse de Sumatra, Phuket qui a vu le jour le 14 novembre 2012 à Doué-la-Fontaine. Il s’agit du premier petit de Kiara âgée de 7 ans, originaire du zoo d’Heidelberg (Allemagne) et de Bintang agé de 3 ans, né au zoo de Paignton (Royaume Uni). Phuket, qui est rapidement sorti jouer dans son enclos extérieur, pesait 1,4 kg à sa naissance. Tétant encore sa mère, elle commence tout juste à s’intéresser à la viande.

Ce tigron appartient à la sous-espèce Panthera tigris sumatrae, endémique de l’Ile de Sumatra, dont il reste dans la nature moins de 400 individus répartis sur seulement 10% du territoire insulaire. Extrêmement menacé, le tigre de Sumatra est considéré « En danger critique d’extinction » par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

Depuis 2005, le Bioparc soutient, via le Sumatran Tiger Trust, un Projet Nature qui a pour but de protéger cette sous-espèce. Ces Projets Nature sont des actions de conservation et de protection sur le terrain d’espèces animales menacées, dans lesquelles le Bioparc de Doué-la-Fontaine est investi. Ils sont au nombre de 19 en 2013 et sont classés en 3 catégories : les Projets Nature fondateurs, les Projets Nature emblématiques et les Projets Nature coups de pouce.

Plus de 220 naissances en 2012

Les muntjacs, petits cervidés asiatiques, ont rejoint le groupe de pandas roux.
Les muntjacs, petits cervidés asiatiques, ont rejoint le groupe de pandas roux.
Toujours à la rubrique "carnet rose" du bioparc, 2012 a été une année exceptionnelle pour les naissances ; 224 au total dont 30 chez les mammifères et 194 chez les oiseaux avec 142 petits dans la Grande Volière. Parmi elles, outre Phuket, celles des quatre loutres géantes d’Amazonie, des trois panthères du Sri Lanka, de l’hippopotame pygmée, du gibbon à mains blanches, de la girafe, des quatre aras hyacinthe, des onze aras de Lafresnaye et des 35 ibis rouges...

D'autres espèces, comme les muntjacs, petits cervidés asiatiques, ont rejoint le groupe de pandas roux et partagent le même grand parc arboré. Des cobayes des rochers, espèce endémique du Brésil, ont investi l'ancien parc des manchots. Dans la Grande Volière Sud-Américaine, des canards huppés de Patagonie, des brassemers cendrés et des sarcelles tachetées viennent de rejoindre la trentaine d’espèces déjà présentes.

Site d’observation et de reproduction unique en Europe, atypique et novatrice car le visiteur est complètement immergé dans le monde animal, la Grande Volière est à ce jour peuplée d’environ 500 oiseaux. Dans cet espace exceptionnel, les différentes espèces de volatiles qui vivent en colonies importantes au sein d’un même «écosystème», peuvent nicher, voler et se reproduire dans des conditions quasi-naturelles.

Autre nouveauté pour les visiteurs, une refonte complète de la circulation du site, avec de nouveaux cheminements de la première carrière, pour optimiser le confort de visite, et en particulier celui du public handicapé. Et la bambouseraie, vieille de 40 ans, va connaître une nouvelle vie elle-aussi, avec la création du sanctuaire des okapis (lire ci-dessous).

Les temps forts de cette saison

En juin, le Bioparc de Doué-la-Fontaine inaugurera « Le sanctuaire des okapis », un lieu dédié aux animaux de la forêt congolaise où des okapis partageront leur territoire avec des céphalophes, des cercopithèques à nez de hibou ainsi qu’avec une douzaine d’espèces d’oiseaux. Comme dans la Grande Volière, les visiteurs seront en parfaite immersion et pourrons accéder au site par une passerelle centrale sur pilotis, la circulation se faisant sur des coursives situées également en hauteur.

En juillet et en août, le Temps Fort « De la sculpture à la nature » sera organisé avec des artistes venus du Niger et de Bali. Leurs sculptures monumentales, sur bois ou en métal, seront créées quotidiennement devant les visiteurs et vendues au profit des Projets Nature soutenus par le Bioparc.

Le 28 septembre, le Temps Fort « Les rencontres métiers » sera l’occasion pour les jeunes et les moins jeunes de découvrir de nombreuses professions autour des domaines de la nature, de l’environnement et du développement durable.

Le 26 octobre, le Temps Fort autour des « Coulisses du Bioparc » permettra aux visiteurs de découvrir la face cachée du quotidien des animaux et du personnel animalier du Bioparc.

De février à novembre, les animations quotidiennes se dérouleront plusieurs fois par jour 7 jours sur 7.

Le Bioparc de Doué-la-Fontaine est ouvert :
- De 10h00 à 18h30, tous les jours jusqu’à fin mars,
- De 9h00 à 19h00, en avril, mai, juin et septembre,
- De 9h00 à 19h30, en juillet et en août,
- De 10h00 à 18h30, d’octobre jusqu’à sa fermeture hivernale, le 6 novembre 2013.


Pour plus d'informations, cliquez ici.


















Angers Mag