Le centre commercial Espace Anjou se refait une beauté pour Noël


Rédigé par - Angers, le 26/11/2014 - 11:39 / modifié le 27/11/2014 - 12:31


C’est l’un des plus anciens et des plus grands d’Angers. Situé à deux pas du centre-ville et de Saint Barthélémy d’Anjou, le centre commercial Espace Anjou, déjà réhabilité en octobre 1995, ouvre ce mercredi 26 novembre son nouvel aménagement avec 24 enseignes supplémentaires. Un coup de jeune stratégiquement bienvenu à l'approche des fêtes.



Couverture des entrées et signalitique sur les parkings, deux élements visibles de la modernisation extérieure  d'Espace Anjou. Le plus gros est à l'intérieur.
Couverture des entrées et signalitique sur les parkings, deux élements visibles de la modernisation extérieure d'Espace Anjou. Le plus gros est à l'intérieur.
la rédaction vous conseille
Géré depuis 2005 par Mercialys, la branche immobilière de Casino, l’un des géants français de la grande distribution, le centre commercial régional Espace Anjou a longtemps été le plus grand d’Angers et même du Maine-et-Loire avec plus de 90 boutiques installées autour de l’hypermarché Casino sur 45 000 m2 de surface commerciale.
 
Désormais dépassé en termes de superficie par l’Atoll (71 000m2), le parc spécialisé dans l'équipement de la maison et sans surface alimentaire ouvert au nord-ouest de la ville, Espace Anjou affirme toutefois sa suprématie en nombre de boutiques puisque celui-ci approche désormais les 120 (contre 60 à l'Atoll) avec l’arrivée de 24 nouvelles enseignes, dont certaines inédites, dans le cadre de son réaménagement.

« Cela fait 20 ans que nous n’avions pas rénové ce centre commercial. Nous disposions d’une belle opportunité de surface avec le départ de But », explique Francesco Briganti, le directeur régional de Mercialys et directeur d'Espace Anjou. «  Nous répondons à la demande de nos clients, notamment en matière de restauration et de services.  Ce n’est pas une réaction par rapport à l’Atoll, car ce n’est pas le même type de centre commercial. Nous sommes complémentaires, et son ouverture ne nous a pas fait perdre de clients. Nous accueillons 5 millions de visiteurs par an et le chiffre est plutôt en hausse ».
 
Proche du centre-ville, ce centre commercial régional qui touche un bassin de population de 480 000 habitants, a donc profité du départ de But vers l’Atoll, pour accueillir de nouvelles enseignes sur une surface de 5 000 m2. Mais l’effort n’a pas porté seulement sur cet agrandissement. L’accueil couvert des entrées, des sanitaires plus grands et plus accueillants, l'amélioration de la signalétique et l’indication de la disponibilité des parkings et notamment de la partie couverte, « sous utilisée », les carrelages et la décoration, des zones de repos équipées en WiFi, redonnent un véritable coup de jeunesse au centre commercial.
 
 « Notre force c’est d’être proche du centre-ville », ajoute Francesco Briganti et « de ne pas l’impacter », aucune enseigne n’ayant quitté le centre pour venir dans le centre commercial. « Espace Anjou est devenu grâce à ces travaux plus accueillant, plus convivial, plus clair. En plus, il crée des emplois puisque nous accueillons 120 salariés de plus ».
 
Si les salariés et clients ont souffert pendant quelques mois, les travaux perturbants quelque peu leur habitudes, les commerçants se réjouissent a l’idée de pouvoir accueillir les clients dans de bonnes conditions. « Et à deux pas de Noël, c’est plutôt bien vu », affirment les commerçants. « Le plus difficile sera d’orienter la clientèle habituée vers la nouvelle zone », poursuit le directeur, « mais nous avons créé une nouvelle entrée et les enseignes installées dans cette zone devraient les attirer ».
 
Les consommateurs aiment la nouveauté, les commerçants en sont convaincus. « Ça va avoir meilleure allure et avec 24 enseignes de plus ça va redynamiser la galerie », affirment-ils de concert.

24 nouvelles enseignes pour dynamiser la galerie commerciale.

de gauche à droite : M. Esnault et G. Derouet de Kiabi Kids, accompagnés de F. Briganti directeur régional de Mercialys et directeur d'Espace Anjou
de gauche à droite : M. Esnault et G. Derouet de Kiabi Kids, accompagnés de F. Briganti directeur régional de Mercialys et directeur d'Espace Anjou
Parmi les nouveautés : La chaine néerlandaise Hema qui ouvre son premier magasin dans la région avec plus de 5 000 références  dans le domaine du bain, bébé, enfant, sommeil, déco, bureau, beauté et alimentaire. 

Ou encore la Maison Bécam qui, après  5 années sous l'enseigne Jardin des Saveurs dans la galerie commerciale, déménage dans l’extension avec un nouveau concept sur deux niveaux et notamment un espace pâtisserie – viennoiserie, une sandwicherie, un self-service et un salon de Thé. « Du petit déjeuner au pain du soir cuit sur place, en passant par le repas du midi et le gouter de 16h, nous avons des produits à vendre pour accompagner les clients du matin au soir. C’est notre plus grande surface de vente », affirme avec enthousiasme Nicolas Bécam.
 
Kiabi Kids est également une nouveauté, puisque ce concept qui cible les enfants et ados est le premier de la marque en France. « Nous n’avons pas choisi Angers parce que les familles étaient plus nombreuses qu’ailleurs, mais parce que ce centre commercial est proche du centre-ville. Ça fait plusieurs années  que nous souhaitions venir. Ici, nous pouvions disposer d’une belle surface de vente, sans compromettre l'activité de notre autre magasin situé à Avrillé », affirme le directeur régional de Kiabi, Miguel Esnault. L'enseigne est installée depuis une semaine en lieu et place du magasin Obisport, au début de l’extension. Ouvert depuis une semaine, ce nouveau magasin « prend un départ très satisfaisant », souligne Guillaume Derouet, son directeur.
 
Les enseignes de prêt-à-porter Kaporal, G-Star, Izac, Morgan, Mango, Ikks, font partie des nouvelles venues qui s’installent dans l'extension « orientée mode et cuisine », tout comme Foot Loker,  la chaîne américaine spécialisé dans le sport ou encore Linsvosges, pour le linge de maison, Crep'Eat, fabricant de crêpes à emporter, Tran pour la cuisine asiatique et Francesca pour la cuisine italienne.
 
Loin des difficultés de Trigano 49, le centre commercial créé dans les années 70, Espace Anjou propose désormais une offre commerciale et un environnement à même de  séduire les consommateurs angevins,  l’objectif, pour les promoteurs du projet et les commerçants, étant de faire en sorte « qu’ils s’y sentent bien et qu’ils soient encore plus nombreux à l’utiliser pour leurs besoins quotidiens ».




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com