Le cinéma allemand à l’honneur cette semaine


Rédigé par Julie Cadeau - Angers, le Mardi 15 Février 2011 à 17:24


La quatrième édition de la semaine de cinéma de langue allemande se déroulera aux 400 coups d’Angers du mercredi 16 au mardi 22 février. La nouvelle vague cinématographique germanique sera au cœur de cet évènement.



« Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch » - © AlloCiné
« Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch » - © AlloCiné
la rédaction vous conseille
Cette semaine placée sous le signe du cinéma allemand présentera six films dont quatre seront projetés lors de soirées spéciales. Le premier rendez-vous sera consacré à Pina Bausch avec un documentaire sorti en octobre dernier sur la chorégraphe, « Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch » (mercredi 16, et samedi 19 à 18h), réalisé par Anne Linsel et Rainer Hoffmann. « Le Braqueur, la dernière course », de Benjamin Heisenberg marquera la nouvelle vague allemande actuelle, se développant autour de l’École de Berlin, et sera projeté les jeudi 17 et mardi 22 février à 18h.

La semaine de cinéma de langue allemande, c’est aussi quatre soirées à thème. Les aficionados du septième art sont ainsi conviés à deux soirées Cinéfac le vendredi 18 février à 20h15 – avec la projection du film « La Femme aux 5 éléphants », de Vadim Jendreyko, présentée par Antoine Fraile, professeur à l’Université d’Angers – et le lundi 21 février à 20h15 – avec la projection du film « Vaterspiel-Œdipe, le jeu » de Michael Glawogger, présentée par Christophe Dumas, maître de conférence à l’Université d’Angers. Une soirée Ciné Découverte est également programmée le dimanche 20 février à 11h avec le film « Sous toi, la ville », de Christoph Hochhäusler. Le même jour, à 16h30, le cinéma classique sera à l’honneur avec la présentation de « Le monde sur le fil », de Rainer Werner Fassbinder, par Jean-Pierre Bleys, enseignant spécialiste en histoire du cinéma.

Ce rendez-vous cinématographique aura lieu aux 400 Coups d’Angers (02 41 88 70 95) du mercredi 16 au mardi 22 février 2011.












Angers Mag