Le débat sur la dépendance a commencé à Angers


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 25/04/2011 - 08:20 / modifié le 25/04/2011 - 10:56


Le grand débat national sur la dépendance voulu par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarité et de la Cohésion Sociale, a été lancé lundi 18 Avril dans son département d’origine : le Maine et Loire. Après la mise en place des groupes de travail et d’un site internet, il s’agissait là du premier débat interdépartemental, lancé dans la région des Pays de la Loire.



Les participants au débat d'Andard (Photo service communication Préfecture d'Angers)
Les participants au débat d'Andard (Photo service communication Préfecture d'Angers)
la rédaction vous conseille
Sur proposition de l’angevine Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarité et de la Cohésion Sociale, le président Sarkozy a souhaité initier un débat national de la dépendance, l’un des « enjeux de société pour les années à venir », afin de permettre à tous ceux qui souhaitent s’exprimer de faire part de leurs préoccupations et de partager leur expérience.

En début d’année, lors d’une visite en Anjou, la ministre avait déjà fait part de ses préoccupations en ce qui concerne le vieillissement, l’accueil et l’accompagnement des personnes âgées. « Compte tenu de l’augmentation de la durée de vie, ce sont les enfants qui auront à prendre en charge leurs parents », avait-elle déclaré lors des vœux du Préfet et du Conseil Général. D’où la nécessité de lancer ce qui apparaît comme l’un des plus grands chantiers pour le gouvernement en place et ceux qui lui succéderont.

Le débat national a été officiellement lancé en janvier de cette année. Roselyne Bachelot-Narquin et Marie Anne Montchamp, secrétaire d’Etat auprès de la ministre, ont consulté les responsables des partis politiques, les représentants des organisations syndicales et patronales, les représentants des cultes, les associations familiales et d’usagers, et enfin des experts et professionnels de la prise en charge des personnes dépendantes.

Début Février, quatre groupes de travail réunissant experts et principales structures concernées ont été constitués : société et vieillissement, enjeux démographiques et financiers, accueil et accompagnement des personnes âgées, stratégie pour la couverture de la dépendance des personnes âgées. Ces groupes qui vont travailler jusqu’au début de l’été 2011, réfléchissent sur la problématique liée au vieillissement de la population et la prise en charge de la perte d’autonomie, laquelle concerne, a plus ou moins long terme chacun d’entre-nous.

Parallèlement un site internet (www.dependance.gouv.fr) a été mis en place pour recueillir les contributions de chacun et depuis avril des débats interdépartementaux ont été lancé dans les 26 régions françaises. Le débat du 18 avril, organisé à Andard, non loin d’Angers était le premier.

Ce débat organisé localement par le Préfet de la Région des Pays de la Loire et la Directrice de l’ARS (Agence Nationale de la Santé) Pays de la Loire, associait dans une démarche résolument participative des représentants des personnes âgées, jeunes, élus, acteurs du champ social et de la santé, syndicats, financeurs publics, assurances et mutuelles, experts en économie de la santé, toutes les composantes de la société concernées à un moment ou un autre par la dépendance.

Accueillis par Jean Daubigny, le Préfet de Région, les participants ont tout d’abord assisté à la présentation de trois films tournés dans un centre d’accueil pour les malades atteint de la maladie d’Alzheimer en Sarthe, dans un EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) à Craon en Mayenne et sur une petite unité de vie en Vendée. Trois sujets régionaux qui ont permis de lancer les débats des tables rondes portant sur la place des personnes âgées dans la société ainsi que les enjeux financiers et démographiques de la société.

En dehors du discours politique d’une ministre de droite, on notera que ce type de débat, nous concerne tous à plus où moins long terme, pour nous même et nos parents. Avec 1.2 millions de personnes directement concernées par la dépendance et 2 millions de personnes de plus de 85 ans à l’horizon 2015, il y a lieu que chacun s’approprie ce débat, véritable enjeu de société, qui dépasse, et de loin, les éventuels clivages politiques.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00


cookieassistant.com