Le dragon du nouvel an chinois sur la place du Ralliement


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 05/02/2011 - 19:27 / modifié le 06/02/2011 - 09:46


Pour fêter le nouvel an chinois l’Institut Confucius des Pays de la Loire à Angers et l’Union des étudiants et chercheurs chinois de France ont organisé, ce samedi 5 Février, un défilé du dragon dans les rues piétonnes d’Angers, soulevant la curiosité des badauds venus faire leurs emplettes.



Olivia Tambou, présidente de l'Institut Confucius, au milieu des porteurs de dragon
Olivia Tambou, présidente de l'Institut Confucius, au milieu des porteurs de dragon
Ce n’est pas souvent que l’on voit ce genre de défilé. J’avais vu le défilé avec le dragon à la télévision ou en photo, le voir dans les rues d’Angers c’est très sympathique, surtout que c’est joyeux et coloré », commentait une dame qui passait ce samedi place du Ralliement. La communauté chinoise qui fête le nouvel an, avec quelques jours de retard, le passage de l’année du tigre à celle du lapin ayant eu lieu le Jeudi 3 Février, voulait surtout créer l’événement dans le centre ville, un jour où les promeneurs sont nombreux. Et sur ce plan c’était plutôt réussi.

Au son du tambour et des cymbales, le grand dragon, ou plutôt un serpent, porté par une poignée de jeunes chinois en costumes jaunes et rouges s’est déployé en ondulant dans les rues pour le plus grand plaisir des promeneurs et surtout des photographes. Le dragon était précédé par une cohorte de drapeaux, dont les symboles représentaient les signes astraux chinois.

« C’est un moyen de mieux faire connaître et partager la culture chinoise », déclarait Olivia Tambou, ajointe au Maire d’Angers, déléguée aux Relations Internationales et présidente de l’Institut Confucius des Pays de la Loire. « Les années précédentes les personnes d’origine chinoise fêtaient le nouvel an chez-elles. Cette année avec l’Institut Confucius nous avons souhaité un événement plus fort ». Les angevins présents ce samedi, notamment sur la place du Ralliement, désormais entièrement piétonne, ont apprécié cette animation haute en couleur.

En plus du défilé, des ateliers de découverte de la culture chinoise : dessin, calligraphie, dégustation de thé, etc, étaient organisés aux Greniers Saint Jean en attendant le repas chinois et le spectacle du soir. « Nous attendons deux cent étudiants chinois et environ deux cent cinquante angevins », affirmait Bernard Lecoq, directeur par intérim du Centre Confucius. Les chinois résidant en France ainsi que les étudiants chinois des universités angevines constituent désormais une importante communauté forte de 800 membres. C'est la plus importante de la région des Pays de la Loire.

La ville d’Angers entretient des liens étroits avec la Chine puisqu’un partenariat de jumelage avec la ville chinoise de Yantaï (province du Shandong), a été signé en Novembre 2006. Le Festival Premiers Plans est également en train de finaliser un partenariat avec un festival similaire à Pékin, le réalisateur chinois Wen Wu, fondateur de ce festival était présent à Angers dernièrement.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag