Le festival Premiers Plans lève le voile sur sa 27e édition


Rédigé par - Angers, le Vendredi 12 Décembre 2014 à 09:43


Bertrand Blier, Dino Risi, Jiri Barta mais aussi Josiane Balasko, Rachida Brakni, Tahar Ben Jelloun, Tony Gatlif et plus de 100 premiers films. Les organisateurs du festival de cinéma Premiers Plans ont levé jeudi soir un peu plus le voile sur le programme d'une 27e édition (16 au 25 janvier), pleine de promesses.



Yves-Marie Branger (président de l'association Premiers Plans), Jérôme Clément (président du festival) et Claude-Eric Poiroux (délégué général) ont dévoilé la programmation de la 27e édition jeudi soir au cinéma Les 400 Coups.
Yves-Marie Branger (président de l'association Premiers Plans), Jérôme Clément (président du festival) et Claude-Eric Poiroux (délégué général) ont dévoilé la programmation de la 27e édition jeudi soir au cinéma Les 400 Coups.
la rédaction vous conseille
Par quel bout entamer une présentation un tant soit peu synthétique de la programmation du prochain festival Premiers Plans ? On vous rassure : si nous nous sommes posés de nouveau la question au sortir de la conférence de presse donnée jeudi soir par les deux présidents - Yves-Gérard Branger et Jérôme Clément - et le délégué général du festival - Claude-Eric Poiroux -, c'est un très bon signe. Car une chose est certaine, sans préjuger du succès de la prochaine édition, le foisonnement et la diversité des propositions qui font la marque de l’événement - « le premier de la Ville d’Angers » n’a pas hésité Alain Fouquet, le nouvel adjoint à la culture – seront de nouveau au rendez-vous.

76 premiers films en compétition
Commençons dès lors peut-être par l’ADN du festival, la place accordée au jeune cinéma européen à travers plus de cent films dont 76 présentés dans les six sections de la compétition officielle : longs-métrage européens (9 films), longs-métrages français (5), courts métrages européens (9), courts métrages français (11), films d’écoles (22) et plans animés (20). De quoi satisfaire la curiosité de tous ceux qui se demandent ce qui inspire les jeunes réalisateurs de notre continent. « Beaucoup de films traitent de la question des repères, de l’identité et de la filiation » a simplement glissé Arnaud Gourmelen, le responsable de la programmation, laissant entrevoir de premières œuvres toujours en phase avec leurs temps et, souvent, sans concession. Plus de 2000 films au total ont été adressés aux équipes de sélection, témoignant du dynamisme de la création cinématographique européenne.
 


"Buffet froid" (Bertrand Blier).
"Buffet froid" (Bertrand Blier).
Rétrospectives : Blier, Risi, Barta en vedette
C’est confirmé, Bertrand Blier sera bien là pour honorer – durant quatre jours – la rétrospective qui lui sera consacrée. Et donner à voir l’essence d’un travail qui n’a jamais fait dans le « cinéma comique complaisant » (Les Valseuses, Tenue de soirée, Buffet froid…). « Une bonne occasion de se redemander ce que c’est que faire rire » se réjouit Claude-Eric Poiroux. Parmi ses acteurs, Josiane Balasko a confirmé elle-aussi sa venue. Premiers Plans a pris contact avec Albert Dupontel, Michel Blanc et même Gérard Depardieu. Et croise les doigts désormais…

Autre grand réalisateur à l’honneur, l’italien Dino Risi (décédé en 2008), chef de file de la « comédie à l’italienne, dont une vingtaine des films seront projetés, parmi lesquels Le fanfaron, Les Monstres, Parfum de femme ou encore Au nom du peuple italien. La troisième grande rétrospective dévoilera l’œuvre d’ « un grand, du cinéma d’animation », le très créatif réalisateur tchèque Jiri Barta dont la présentation des films se doublera d’une exposition au Quai (8 janv-22 fév).

"Volver" de Pedro Almodovar, l'un des films à l'affiche de la rétrospective "Le secret".
"Volver" de Pedro Almodovar, l'un des films à l'affiche de la rétrospective "Le secret".
Rétrospectives (bis)
Alfred Hitchcock, Orson Welles, Reiner Fassbinder, Brian De Palma, Thomas Vinterberg, Nick Park, Mickaël Haneke, Pedro Almodovar… Que du beau monde réuni à l’écran pour décliner la question du secret au cinéma, une rétrospective thématique, préparée par Louis Mathieu, le président de l’association Cinéma Parlant. Viendront en parler notamment l’écrivain Tahar Ben Jelloun, le critique Jean-Michel Frodon et l’ancien patron d’Arte, Jérôme Clément dont Amos Gitaï a adapté l’un des romans, tournant précisément autour d’un secret personnel. Trois autres focus permettront aussi de découvrir les œuvres du suédois Ruben Ostlund, de l’italienne Alice Rohrwacher, et une sélection du jeune cinéma britannique.
 
Chine, Austin, Algérie
Huit premiers films révélés au festival du Beijing First Film Festival, alter égo chinois et partenaire de Premiers Plans, seront présentés à Angers, en présence de professionnels du cinéma chinois, dont l’un des plus grands représentants, Wang Bing, fera l’objet d’une journée spéciale. Ville amie et jumelle d’Angers, Austin sera représentée pour la première fois via une carte blanche confiée à une société de production et de diffusion texane. Le cinéma algérien sera lui aussi à l’honneur en collaboration avec l’Institut français d’Algérie et les Rencontres cinématographiques de Bejaïa.

Mais aussi
De l’abbaye de Fontevraud à la galerie Dityvon, en passant par l’Ecole supérieure des Beaux-Arts d’Angers, l’association Cinéma Parlant (les Films d’Ici), le Nouveau Théâtre d’Angers, le Conseil Général de Maine-et-Loire, le CNDC (de retour)… La programmation sera riche aussi de tous les partenariats noués par le festival. A noter, la venue du cinéaste Tony Gatlif (Gadjo Dilo, Vengo, Swing...) pour un atelier "musique et cinéma" le lundi 19 janvier et le nouveau ciné-concert du groupe Zenzile autour du film "Berlin" à la Collégiale Saint-Martin le mercredi 21 janvier.

A découvrir en détail sur le site www.premiersplans.org.
 

Premiers Plans investit le Grand Théâtre
Ce sera l'une des grandes nouveautés de cette édition. Pour compenser la fermeture du cinéma Les Variétés, le festival va pouvoir s'installer véritablement pendant une semaine (du 18 au 25 janvier) au Grand Théâtre d'Angers, équipé pour l'occasion en matériel de projection numérique. Pas pour le fun mais bien pour devenir un lieu à part entière de l'événement. Des films en compétition y seront ainsi projetés chaque jour. Autre extension, le multiplexe Gaumont Saint-Serge dont deux salles vont être mises à contribution pour le Premiers Plans.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30







cookieassistant.com