Le goût, le vrai : Michael HARRISON nous surprend


Rédigé par Pierre MEVELLEC - Angers, le 23/03/2012 - 23:19 / modifié le 24/03/2012 - 10:43


Un crémier pas comme les autres, né à Barrow dans le nord-ouest de l'Angleterre, Michael HARRISON est venu s'installer en France via le rugby en 1989. En effet, le gabarit de ce sujet de la Reine ne peut nous induire en erreur. Il rejoint donc les rangs de l'US Cognac où il tient le poste de deuxième ligne en qualité de professionnel tout en mettant ses connaissances informatiques et, de surcroit, linguistiques au service d'un grand groupe international (LVMH).



Le goût, le vrai : Michael HARRISON nous surprend
la rédaction vous conseille
La vie faisant son chemin comme tout un chacun, il se retrouve à Angers en 2000 pour son activité professionnelle, rencontre sa future épouse en 2002 et commence à se passionner sérieusement pour la région et les produits du terroir.

2009 arrive : il fait partie de ceux qui vont devoir faire un choix : rester dans sa partie, mais devoir à nouveau parcourir au moins l'Europe ou changer radicalement de métier pour vivre pleinement une nouvelle vie professionnelle. La Crèmerie de l'Aubance va alors commencer à voir le jour.

AMI : A quel moment et comment cette idée vous a-t-elle traversé l'esprit ?
J'ai toujours aimé la France, ses richesses multiples et notamment culturelle et culinaire. De plus, j'ai eu la chance quelque part d'avoir eu l'opportunité de disposer de temps. Grâce à cela, j'ai pas mal roulé ma bosse en vélo dans le département (une autre passion) et j'ai fait la connaissance de Bertrand, un voisin (et désormais ami) agriculteur.

AMI : Parlez-nous de la Crèmerie de l'Aubance
Locataire d'un laboratoire de fabrication à Brissac Quincé, je fabrique de façon artisanale une large gamme de produits laitiers à partir du lait des vaches de Bertrand.... Directement prélevé à la traite, ce lait préserve sa flore naturelle et assure un goût unique.

AMI : Où peut-on trouver vos produits ?
Je privilégie un circuit court entre le producteur et les consommateurs, mes produits sont donc vendus sur les marchés alentour et désormais dans plusieurs enseignes du département. Ainsi, mes yaourts nature ou aromatisés, riz au lait, crèmes dessert, fromages frais, fromage blanc, beurre, crème, etc... sont plus accessibles aux gourmets qui les apprécient !

AMI : Des retours de papilles ?
Oui, quelle satisfaction d'entendre de mes clients que ces petits pots aux saveurs d'antan se retrouvent sur la table familiale, qu'ils sont partagés et dégustés avec plaisir par plusieurs générations.

AMI : Quels sont vos projets ?
Ne jamais s'éloigner de la qualité, trouver d'autres recettes et pouvoir vivre de ma passion !

Contact :
Michael HARRISON
Rue de la Fontaine Falaise, La Fosse
49320 GREZILLE
Site Internet : www.cremerie-aubance.fr



















Angers Mag





Bretagne & Pays-de-la-Loire : où va l’université ?

1 Commentaire - 27/02/2017 - Jean-Luc Godet Secrétaire du SNESUP d’Angers, élu FSU au Conseil académique de l’UBL

Et les vainqueurs sont ….

0 Commentaire - 26/02/2017 - Thierry LARDEUX, journaliste spécialiste du sport à Angers Télé






Angers Mag : #Angers Dossier #précarité épisode 2 Etudiants pauvres, une autre réalité @restosducoeur... https://t.co/5mKwzPkmt7 https://t.co/RnAjOe4BSb
Mardi 28 Février - 07:33
Angers Mag : Angers : une année "charnière" présentée lors du débat d'orientations budgétaires: Les... https://t.co/lzFI4u28WV https://t.co/yr6DC76lWZ
Lundi 27 Février - 22:14
Angers Mag : Bretagne & Pays-de-la-Loire : où va l’université ?: Difficile de dessiner les... https://t.co/MOfWK5wkSK https://t.co/ltx26xPXPx
Lundi 27 Février - 07:54
Angers Mag : « A 1500€ net, je ne me sentirai plus précaire »: 1000€ net de salaire pour élever ses... https://t.co/cJER4M9cjn https://t.co/9SCQ2omnoo
Lundi 27 Février - 07:44



cookieassistant.com