Le ministre de l'agriculture au Sival : "Je reviendrai !"


Rédigé par - Angers, le 15/01/2013 - 15:47 / modifié le 16/01/2013 - 14:40


Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, a inauguré mardi matin le Salon des Matériels et Techniques pour les Productions Végétales (Sival) au parc des expositions d'Angers. Une visite au pas de charge pour encourager la filière végétale angevine et défendre l'idée d'une agro-écologie française performante. De l'enthousiasme mais pas de surprise. Enfin si, une petite attendait le ministre à la gare...



Le ministre de l'agriculture au Sival : "Je reviendrai !"
la rédaction vous conseille
C'était une première. D'après les organisateurs du Sival, c'est la première fois en 27 éditions qu'un ministre de l'agriculture venait inaugurer ce salon dédié aux matériels et techniques des cultures légumières, horticoles, semencières et viticoles. Pas de quoi révolutionner les choses. Mais de quoi donner le sourire à toute la faune économique, politique et syndicale qui entourait ce matin Stéphane Le Foll dans les allées du parc des expositions d'Angers.

Une visite ministérielle, c'est généralement court, pour ne pas dire millimétré. Et tout l'art du lobbying consiste à glisser au ministre, directement dans l'idéal, indirectement par défaut, les idées, revendications ou doléances du moment. A ce petit jeu, la FDSEA, actuellement en pleine campagne pour les élections à la chambre d'agriculture, semble ne pas y avoir trouvé tout à fait son compte. Puisque c'est à la gare d'Angers aux alentours de midi, qu'une cinquantaine de ses membres ont interpellé de façon impromptue le ministre au moment où celui-ci s'apprêtait à reprendre son train.

"Il avait refusé de nous recevoir au motif précisément du contexte électoral. On a trouvé ça peu sympathique" justifie Jean-Marc Lézé, le président de la FDSEA. Extension des zones vulnérables, nitrates, allègement des charges et stockage de l'eau... Le syndicat agricole a pu remettre finalement un dossier complet à Stéphane Le Foll, sans compromettre - protection policière aidant - son voyage retour vers Paris.

Pour l'anecdote, une demi-heure plus tôt, plusieurs responsables de la FNSEA, dont son président Xavier Beulin, s'affichaient tout sourire face au ministre, alors en plein discours au parc expo... Tout l'art du lobbying...

Que faut-il retenir maintenant de cette visite ministérielle ? Que derrière les mots, la filière végétale angevine et son pôle de compétitivité, Végépolys, peuvent manifestement compter sur le soutien et la bienveillance de Stéphane Le Foll. "Notre pays a d'énormes potentialités. Il faut qu'on soit en capacité de les valoriser" a t-il commencé son propos, promettant de revenir au Sival. Moteur de son enthousiasme, ce concept grandissant de l'agro-écologie dont il veut faire de la France, un leader.

"Il faut repenser cette combinaison entre performance économique et performance écologique, en montrant bien qu'il n'y pas incompatibilité entre elles" a insisté Stéphane Le Foll, pour qui tout est question de capacité de mobilisation. En bon soldat, l'ex-élu sarthois, pas vraiment dépaysé en terre angevine, insiste sur les leviers mis en place par le gouvernement Hollande pour faire de 2013, "une année de relance". Crédit d'impôt compétitivité-emploi ("qui peut-être sollicité dès 2013" y compris par les entreprises agricoles et les coopératives), contrat de génération, banque publique d'investissement...

"On a besoin en particulier dans l'agro-alimentaire et l'agriculture de renouveler l'outil de production. Besoin aussi d'innover et d'exporter. Nous avons de grandes perspectives ici, avec Végépolys. Il y a de l'épargne et des capacités, mais il faut qu'on soit capable de se mobiliser" insiste le ministre, associant au passage les variétés anciennes de légumes et de fruits à la notion d'innovation. De quoi contenter tout le monde, y compris les producteurs bios : "L'agroécologie, on est complètement pour, glisse l'un d'entre eux, Encore faut-il qu'on s'entende sur ce qu'on met derrière."

Le Sival se tient jusqu'au 17 janvier. Infos et renseignements ici




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com