Le muséum d’Angers sort de sa réserve


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le Dimanche 9 Mai 2010 à 10:52


C’est l’un des établissements scientifique d’Angers les plus intéressants à visiter. Ouvert à tous publics depuis plus de deux siècles le Muséum des sciences naturelles conserve des collections inestimables dans les domaines des sciences, de la vie, de la terre et … de l’homme. Pas étonnant qu’il s’inscrive dans la démarche entreprise par la Ville d’Angers, dans le cadre de l’année internationale de la biodiversité.



Benoit Mellier, Anne Lebeugle et Vincent Denis, devant la collection de papillons
Benoit Mellier, Anne Lebeugle et Vincent Denis, devant la collection de papillons
la rédaction vous conseille
Situé au 43 rue Jules Guitton, à Angers, dans la partie supérieure de la place Imbach, le muséum de sciences naturelles, passe presque inaperçu si ce n’est cette lourde porte en chêne qui intrigue le visiteur et l’incite à aller plus loin. Et franchir cette porte s’est s’intéresser à tout ce qui vit sur notre planète, même s’il s’agit dans le cas présent d’animaux naturalisés, conservés dans un état de fraicheur et de mise en mouvement, qu’on les croirait presque vivants.

Du condor de la cordillère des Andes en passant par les minuscules singes Tamarins Empereur, et une collection impressionnante de papillons, tout ici rappelle que la Terre est vivante et fragile. « On est déjà le Muséum de la biodiversité, mais nous avons une approche différente pour l’expliquer aux angevins » précise Vincent DENIS, le conservateur du muséum.

Et de fait, l’exposition montée par ce prestigieux musée, dans le cadre de l’année de la biodiversité, a de quoi séduire et interpeller les visiteurs. Des panneaux éducatifs, réalisés pour la circonstance, expliquent ce qu’est la biodiversité dans sa dimension alimentaire, médicale, économique, survie des espèces et sources de savoirs et d’émotions. « Nous avons sortis quelques animaux de notre réserve, pour la circonstance, mais nous sortons aussi de notre réserve, pour alerter sur le déclin de la biodiversité. », poursuit le conservateur justifiant ainsi le nom de l’exposition : « Biodiversité : le muséum sort de sa réserve ».

Les visiteurs pourront donc admirer des animaux sortis des réserves du muséum, mais aussi naturalisés spécialement pour la circonstance, des oiseaux exotiques, mais aussi de nos régions, des insectes, des primates, un hippopotame pygmée, un tamanoir, une tortue de Madagascar, et une magnifique collection de papillons. « Nous attachons une grande importance à présenter les animaux dans des positions qui sont les leurs quand ils sont vivants », précise Benoit MELLIER, le commissaire de l’exposition. « Cette exposition a été labellisée Biodiversité 2010. C’est un gage de sérieux. Je rends surtout hommage aux équipes du muséum car ils donnent vraiment envie de visiter », ajoute Anne LEBEUGLE conseillère municipale qui fait partie avec son collègue Mamadou SYLLA du conseil culture scientifique de la Ville d’Angers.

Le muséum de sciences naturelles d’Angers a fêté son bicentenaire en 2001. Cet établissement qui conserve les collections de la Ville d’Angers dans les domaines des Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Homme est installé dans deux sites patrimoniaux angevins : l’Ancien Hôtel de Ville d’Angers (XVIème) et l’Hôtel Demarie-Valentin (début XIXème). Le Muséum qui s’inscrit naturellement au cœur des différentes composantes du Développement Durable, accueille des expositions permanentes s’articulant autour de la biodiversité du monde vivant, la biodiversité menacée, l’histoire de la vie en Anjou, les premiers hommes et leur implantation en Anjou. Le muséum accueille environ 16 000 visiteurs par an.

Parmi les présentations du muséum on peut noter une importante collection naturalisée de félins, des fossiles, des minéraux, mais aussi les collections botaniques comptant parmi les plus riches de France et un jardin des biotopes, situé à proximité dans l’Arboretum Allard.

« Biodiversite : le Muséum sort de sa réserve »
Exposition ouverte du 7 mai 2010 au 2 Janvier 2011
Ouverture du mardi au dimanche, de 14h à 18h
Pour en savoir plus : www.angers.fr/museum



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag