"Le psychédélisme, une manifestation de l'âme que tu ressens"

Au cœur d'Austin # 3


Rédigé par Par Rob FITZPATRICK - Angers, le Jeudi 17 Septembre 2015 à 08:00


L'Austin Week bat son plein à Angers, qui devrait permettre à chacun de découvrir plus avant une culture et un style de vie singuliers. C'est Rob Fitzpatrick, artiste et cofondateur de l'Austin Psych Fest -devenu Levitation- qui prend la plume aujourd'hui, pour nous révéler ce qui se cache derrière le terme "psyché". Eclairant...



De gauche à droite, les fondateurs du Levitation : Christian Bland, Rob Fitzpatrick, James Oswald et Alex Maas. La photo est issue du blog Austin 360 (www.austin360.com)
De gauche à droite, les fondateurs du Levitation : Christian Bland, Rob Fitzpatrick, James Oswald et Alex Maas. La photo est issue du blog Austin 360 (www.austin360.com)
la rédaction vous conseille
La musique et l’art psychédéliques induisent ou invoquent l’expérience pyschédélique. Aussi, ma définition favorite du « psych » est dérivée de l’étymologie du mot « psychédélique » : une manifestation de l’âme ou de l’esprit, que tu comprends lorsque tu la vois ou l’entends, parce que tu la ressens.
 
Nous avons initié le festival à Austin, inspirés par l’explosion d’une musique, d’un art et d’une créativité fantastiques, à la fin des années 60 : l’âge d’or du psychédélisme. Quand on regarde le lineup (la programmation NDLR) du festival de Monterrey, en 1967, on y voit certains des plus grands groupes de l’époque, peut-être de tous les temps. C’est particulièrement inspirant. Et quand quelqu’un regardera nos posters dans 50 ans, nous voulons qu’il ressente la même chose. L’art et la musique sont intemporels et c’est cela que nous voulons présenter.
 
Le festival a donc eu lieu pour la première fois  en 2008, pour présenter la musique et l’art que nous aimions. Depuis, il y a eu plus de « psych fest » que nous pouvons en compter, à travers le monde, la plupart inspiré directement de notre festival, et proposant leur propre version du « psych ».
"Dans le cadre d’un festival, si nous ne programmons qu’une sélection de groupes qui sonnent comme en 1967, nous manquerons l’opportunité de voir sur scène des groupes qui proposent des choses nouvelles et intéressantes dans la musique aujourd’hui"

"Bien souvent, le terme « psych » est associé à celui de nostalgie et bien souvent... c’est le cas ! Mais notre intérêt pour l’art et la musique a toujours été beaucoup plus loin que ce que l’on peut strictement définir ou trouver au rayon « rock psychédélique » d’un magasin de disques. La période classique du rock psychédélique façonnera à jamais la musique et la culture : il n’y aura jamais d’autres Beatles, Pink Floyd, Can ou 13th Floor Elevators. Comme il n’y aura jamais non plus d’autres Dick Dale, Ramones, DJ Screw, Lee Scratch Perry, Patti Smith, Joy Division ou Portishead ! La « grande » musique n’est ni née ni morte dans les années 60 : punk, dub reggae, musique électronique, heavy metal musique folk… tout cela nous inspire aussi.
 
Les groupes légendaires des 60’s qui continuent à nous inspirer étaient à la pointe de la création, avec une musique révolutionnaire : c’était frais et nouveau. Les Pink Floyd, par exemple, ont créé de nouveaux sons en 1967. Mais dans le cadre d’un festival, si nous ne programmons qu’une sélection de groupes qui sonnent comme en 1967, nous manquerons l’opportunité de voir sur scène des groupes qui proposent des choses nouvelles et intéressantes dans la musique aujourd’hui.
 
C’est pour répondre à cette ambition que nous avons choisi de changer le nom de notre festival étendard au Texas : l’Austin Psych Fest est devenu le Levitation ; plutôt que de lier l’événement à une quelconque définition du psychédélisme, nous souhaitons présenter quelque chose qui tiendra à l’épreuve du temps. Le nom Levitation vient d’une chanson d’un groupe d’Austin, The 13th Floor Elevators (voir ci-dessous), qui était musicalement très en avance sur son temps. Oui, c’était psychédélique, et leurs albums sont des standards incontournables du « psych rock », mais l’important est ailleurs : c’était passionnant et authentique il y a 50 ans, c’est toujours aussi pertinent aujourd’hui.
 
Avec le Levitation France, nous ne cherchons donc pas à donner une définition du « psych », nous avons juste l’ambition de faire quelque chose d’intéressant, et de présenter la musique et l’art que nous aimons. » 


Avant Levitation, trois rendez-vous musicaux ce jeudi soir ‪:
20h au Le Héron Carré - Guinguette angevine - Mix Dj par Al Lover : http://on.fb.me/1UWLWB9
21h au Bar du Quai - Black Dead Fish (ciné-concert rock) + Spiel (rock) : http://on.fb.me/1FizDgw
21h au Jokerspub-Angers - Reliefs (post rock) + John Doe (post-punk) + Eagles Gift (psyché) : http://on.fb.me/1OgUQKL









1.Posté par nathalie mottin le 23/09/2015 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Christophe Davy devrait relire cette article avant la prog de 2016 après la catastrophique programmation de 2015 !!!!!








Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com