Le rameur Julien Bahain se lance un nouveau défi


Rédigé par - Angers le Mardi 8 Janvier 2013 à 08:23


Recalé lors des derniers Jeux olympiques de Londres, le rameur angevin, titulaire de l’Aviron Toulousain et membre de l'équipe de France d'aviron, Julien Bahain, s’est lancé un nouveau défi : battre le record de la traversée de l’Atlantique à la rame et en double. Au cours de cette aventure, il a décidé de tuer le temps en jetant des bouteilles à la mer avec des poèmes écrits par ceux qui le soutiennent.



"Là, il va devoir ramer" peut-on lire ce matin dans l'Equipe. L'Angevin a besoin de ce défi pour se relancer dans la compétition ( photo page Facebook Julien Bahain)
"Là, il va devoir ramer" peut-on lire ce matin dans l'Equipe. L'Angevin a besoin de ce défi pour se relancer dans la compétition ( photo page Facebook Julien Bahain)
la rédaction vous conseille
Médaille de bronze en « quatre sans barreur », aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, Julien Bahain le rameur de l’équipe de France d’aviron qui a fait ses premières longueurs sur la Maine à Angers n’a pas pu reconduire l’exploit aux Jeux Olympiques suivants, à Londres, l’an dernier. Déçu de cette contre-performance le désormais titulaire du Club Aviron Toulousain et ingénieur à la SNCF ne s’est pas laissé abattre.

« Après des Jeux Olympiques difficiles à gérer, j'ai pu retrouver le challenge qu'il me faut pour relever la tête mais surtout pour vivre une expérience unique dans un tout autre contexte, explique Julien Bahain. Ce matin à 11h, il sera au départ de « l’Atlantic Crossing », un défi transatlantique à la rame et en double qui le conduira du Maroc où il s’entraine avec son coéquipier, Patrick Favre, depuis le début décembre, aux Antilles françaises.

Record à battre : 45 jours 4h et 19min soit 2,57 nœuds de moyenne, tel est l’objectif que s’est fixé le rameur et son coéquipier. Ce record qui n’a jamais été battu depuis 2003 est détenu par un double néo-zélandais : James Fitzgerald et Kevin Biggar. Le challenge est donc de taille puisque les deux Français devront donner 864 000 coups de rame pour couvrir les 3000 nautiques, soit 5 500 km de trajet et faire avancer à bonne allure leur bateau de 8 mètres.

Le triple champion olympique en canoë Tony Estanguet, habitué des plans d’eau rapides et ami de Julien Bahain, est le parrain de l’équipage. « Julien est un athlète qui ne fait pas les choses à moitié, je sais qu'il donnera tout, accompagné de Patrick, pour atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé dans cette aventure à la limite de l'extrême », déclare l’athlète. « Ils montrent ainsi leur capacité à s'ouvrir à de nouveaux challenges et à faire preuve de polyvalence ».

Les deux rameurs qui s’entrainent depuis début décembre au large de Tarfaya au Maroc, attendant une météo favorable, prendront le départ ce matin à 11 h heure française (10 h GMT). « La météo s’annonce sans vent et courants contre, sans grosse mer démontée ni vent nul, soit les conditions optimales pour lancer à la mer leur bateau, le Solvéo Energie », annonce le dernier communiqué.

Chargé des photos des proches, de la mascotte de Julien, une peluche Snoopy, mais aussi et surtout de nourriture déshydratée composée de 50 « snack-packs » préparés par la maman du rameur de l’équipe de France d’aviron, les deux rameurs partent plutôt confiants.

Julien Bahain, trois médailles de bronze olympiques en 2008, champion d’Europe en 2008 et 2012 et vice-champion du monde en 2007 et 2009, est âgé de 26 ans. Son coéquipier, Patrick Favre, chef d’entreprise âgé de 46 ans, n’en est pas à sa première expérience, puisqu’il a déjà effectué plusieurs courses transatlantiques à la voile et à la rame. Il fait partie des 10 rameurs au monde à avoir réussi trois traversées les plus rapides de l’Atlantique sud à la rame, 34 jours tous parcours confondus. Tous les espoirs sont donc permis.

Il est possible de suivre les exploits de l’équipage sur le site web « Votre poème à la mer » réalisé pour la circonstance et même de lui envoyer un poème ou un slam qu’il jettera à la mer, dans une bouteille, s’il arrive avant le départ. Sinon ce sont des bouchons en liège biodégradable qui symboliseront les poèmes envoyés en cours de traversée.

Suivre Julien Bahain sur Facebook







Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06




cookieassistant.com