Le régulateur de vitesse a-t-il un impact sur la vigilance des conducteurs ?


Rédigé par - Angers, le 18/07/2013 - 09:21 / modifié le 18/07/2013 - 09:25


Oui, si l’on en croit l’étude menée par le Centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques de l’hôpital de Strasbourg et publiée par la Fondation Vinci Autoroutes. Contre toute attente, cet outil d’aide à la conduite, très utilisé par ceux qui effectuent de longues distances sur autoroute, détériorerait les capacités attentionnelles du conducteur et sa réaction face au danger.



Proscrire le régulateur en cas de fort trafic sur autoroute, c'est le conseil du Centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques de l’hôpital de Strasbourg
Proscrire le régulateur en cas de fort trafic sur autoroute, c'est le conseil du Centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques de l’hôpital de Strasbourg
la rédaction vous conseille
La plupart des voitures récentes sont au moins équipées d’un régulateur, permettant de maintenir la voiture à une vitesse de croisière fixée par le conducteur et parfois d’un limiteur permettant de fixer la vitesse limite à ne pas dépasser. Si ces outils sont désormais adoptés par bon nombre de conducteurs, notamment sur autoroute, il semblerait que ceux-ci fassent perdre la notion de vigilance aux conducteurs.

Réguler sa vitesse en fonction du type de route permet de ne pas dépasser les vitesses limites imposées par le Code de la route, réduire les risques d’accident et donc d’éviter les mauvaises surprises. La régulation permet aussi de faire des économies de carburant, et en ces temps de crise économique ce n’est pas négligeable, le moteur étant sollicité de manière régulière et sans à-coups.

Mais selon étude menée par le Centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques de l’hôpital de Strasbourg, l’utilisation d’un régulateur ou d’un limiteur de vitesse aurait des cotés négatifs. La vitesse constante et automatisée induirait des comportements à risques et notamment une moins bonne maitrise des dépassements, un contrôle plus aléatoire des trajectoires et un allongement des temps de réaction.

« La régulation automatisée de la vitesse incite les conducteurs à rester plus longtemps dans la voie de dépassement et à se rabattre moins fréquemment sur la voie de droite, avec une diminution des distances de sécurité et une maitrise plus aléatoire de la trajectoire rectiligne », expliquent les représentants de la fondation Vinci Autoroute pour une conduite responsable.

A cela s’ajoute le fait qu’en situation d’urgence, la capacité de réaction se trouve sensiblement amoindrie, le temps de réaction s’allongeant d’environ 1 seconde. « A 130 km/h, c’est l’équivalent de 40 m supplémentaires avant l’appui sur la pédale de frein. Cette détérioration de la capacité de réaction est imputable à la diminution du niveau de vigilance liée à l’automatisation de la conduite ».

Pour autant, « il ne s’agit pas de déconseiller purement et simplement aux automobilistes l’utilisation de ces outils qui apportent un réel bénéfice en matière de respect des limitations de vitesse et de confort de conduite », précise Bernadette Moreau, Déléguée générale de la Fondation Vinci Autoroutes.

« On peut conseiller aux automobilistes de désactiver le régulateur lorsque le trafic est dense, à l’approche de zone de danger (travaux, péage) », ajoute le Professeur Henri Dufour, pilote de l’étude. « L’utilisation prolongée de ces outils nécessite d’augmenter la fréquence des pauses de façon à permettre au conducteur de multiplier les périodes de récupération de son niveau d’éveil ».

D’une manière générale, cette étude démontre que les outils d’aide à la conduite ont tendance, en automatisant le pilotage, a déposséder le conducteur d’une partie de son attention et de sa capacité de contrôle. « Or le conducteur doit rester maitre de son véhicule et responsable de sa conduite en toutes circonstances », appuie Bernadette Moreau.

Pour en savoir plus : www.roulons-autrement.com




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18


cookieassistant.com