Le verbe haut, Bastien Moh se pose à Tempo Rives


Rédigé par Cyril Simon - Angers, le Jeudi 24 Juillet 2014 à 07:33


La scène de Tempo Rives accueille ce soir les ballades intimistes de Bastien Moh. Prêt à danser sur la langue française, en compagnie de son ami musicien Quentin Chevrier (ex-Swing Sofa), il aborde ce défi avec sagesse. Un mot qui lui sied bien.



Non, la chanson française n'est pas morte. Bastien Moh se chargera de le prouver sur la scène de Tempo Rives.
Non, la chanson française n'est pas morte. Bastien Moh se chargera de le prouver sur la scène de Tempo Rives.
la rédaction vous conseille
Pari réussi pour Tempo Rives, qui promettait de l’éclectisme pour cette huitième édition. Une musique du monde encore inconnue du public angevin ? Raté, c’est la chanson française qui s’installe sur les bords de Maine.

Bastien, que l’on retrouve un matin à la terrasse d’un café, jus d’orange à la main, est tout aussi surpris : “C’est vrai que Tempo Rives n’a pas forcément cette tradition de la chanson française. C’est une belle prise de risque”. Un nouveau public, et un nouveau défi pour celui qui, dans les années 2000, a fait les premières parties de La Rue Kétanou et des Ogres de Barback, au sein de la formation parisienne Le Chameau.

Installé depuis sept ans à Rochefort-sur-Loire, ce passionné de musique classique propose un univers subtil, où se mêlent assonnances et consonnances, sans jamais perdre de son sens.

Au service des mots

Un cadre minimaliste, un simple jeu de regards, des déplacements”, Bastien met le corps au service des mots. Les yeux rieurs, le ton charmeur - trêve de rimes, il s’en chargera ce soir - cet esthète du verbe chante son quotidien. L’amour, la vie à deux, la Loire, internet, les tablettes (si,si), voire ses coups de sang. “Des textes bien ficelés et romancés, qui demandent de l’écoute” explique-t-il, comme peuvent l'être ceux de Juliette ou d'Oxmo Puccino.

Sa prestation au dernier Chant'Appart' -festival de "chanson à domicile des Pays de la Loire- lui a d'ailleurs valu les prix du jury et du public.

A l’orientale

Le verbe haut, Bastien Moh se pose à Tempo Rives
Pour l'occasion, son ami Quentin l’accompagne sur scène afin d’apporter une touche plus mélodique. “Une première en duo” qu’ils peaufinent depuis maintenant dix jours. A côté de la guitare et de la balalaïka de Bastien, s’ajouteront donc le violoncelle et la contre-balalaïka de son ami. Vous avez dit balalaïka ?

Oui, les musiques du monde ne disparaissent pas totalement ce soir. Ils sont très peu en France à jouer de cet instrument, “une vingtaine” estime Bastien, tombé amoureux il y a une dizaine d’années. Les accords de ces luths de forme triangulaire caractéristiques des danses et chansons traditionnelles russes, se posent avec délicatesse sur les jeux de Moh.

Une preuve de plus que la chanson française n’est pas morte.

Un groupe, un lieu, un son…

Le groupe angevin ?
“ Lo’jo mais aussi Denis Péan en solo, qui est un ami “.

Le lieu rêvé pour donner un concert dans le coin ?
“ La cale de la Savatte, car je l’espérais depuis un certain temps. Je pense aussi aux Arènes de Doué. Un beau lieu, étonnant, à l’ancienne ”.

Le son que vous écoutez en boucle en ce moment ?
Miss Perfumado, de Cesaria Evora ”.


Concert de Bastien Moh à 20 h, en première partie de DhakhaBrakha












Angers Mag












Angers Mag : #Angers L’@HoteldAnjou à l’ère de Booking et Airbnb @Angers_tourisme https://t.co/pN1gQvy78u https://t.co/yKpGXOuL7g
Mardi 23 Mai - 07:33
Angers Mag : #Angers Philippe Journo : "Les polémiques n'ont juste pas lieu d'être" @AtollAngers https://t.co/qczUjxWsKr https://t.co/obcqXNE5uy
Lundi 22 Mai - 07:48
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #SCOMHSC : Une saison en ballon ! @AngersSCO @Thescoismagic... https://t.co/2lD17XRHm3 https://t.co/aprkLXi5oH
Dimanche 21 Mai - 16:24
Angers Mag : Deux cents jours: En 2013, les éthologues Barbara Réthoré et Julien Chapuis ont traversé... https://t.co/Nqp4ERL205 https://t.co/LynG6STjAo
Samedi 20 Mai - 10:04