Législatives : après Goua, le déluge… de candidats ?


Rédigé par - Angers, le 18/02/2017 - 09:40 / modifié le 22/02/2017 - 22:46


En janvier, le député-maire PS de Trélazé a annoncé qu’il renonçait aux législatives, puis qu’il voterait Emmanuel Macron. Pour pimenter l’enjeu de sa succession en juin ? Une certitude, sur la deuxième circonscription, on se bouscule au portillon.



la rédaction vous conseille
Composée des cantons d’Angers-Sud, Angers-Trélazé, Chalonnes, Chemillé et Les Ponts-de-Cé, la 2e circonscription de Maine-et-Loire a de, tout temps, aiguisé les appétits politiques. Aux élections législatives de juin 2002, 17 candidats –un record !- s’y étaient présentés pour briguer le siège laissé vacant par le populaire Hubert Grimault. Un centriste avait alors succédé à un centriste, Dominique Richard, l’emportant (difficilement) au second tour devant un certain… Marc Goua, réélu maire de Trélazé, l’année précédente.
 
Cinq ans plus tard, le même duel tourne cette fois-ci à l’avantage de l’élu socialiste trélazéen, pourtant sorti en ballotage défavorable d’un 1er tour à 13 candidats. Pour la première fois depuis sa création en 1986, la 2e circonscription de Maine-et-Loire bascule à gauche. Elle le restera en 2012, lors du dernier scrutin en date. Cette année-là, 13 impétrants se la disputent encore avec, au bout, une nouvelle victoire du maire de Trélazé, large vainqueur au 2e tour (62,80%) de l’actuel maire-adjoint d’Angers aux personnes âgées, Maxence Henry (Les Républicains).

Bisbilles à droite
 
Dès lors, on comprend mieux pourquoi on a vu tant de monde se presser aux premiers rangs de la cérémonie des vœux de Marc Goua à l’Arena Loire le 5 janvier dernier. Contraint par la loi contre le cumul des mandats, de choisir à contrecœur entre sa ville et l’Assemblée nationale, le premier édile de Trélazé avait pris malin plaisir à ménager le suspense. Jusqu’aux dernières lignes de son discours…  que Maxence Henry fut l’un des premiers à retweeter. Rien de surprenant, l’investiture Les Républicains lui était promise. Que Laurent Damour, le maire de Sainte-Gemmes-sur-Loire, s’avance il y a quelques jours avec l’investiture de l’UDI, huit mois après avoir pris sa carte chez Les Républicains, l’est un peu plus.

"Cette déclaration semble plus du ressort d’un vœu de la part de Monsieur Damour que d’une réalité ! , s'est insurgé Maxence Henry, il y a quelques jours, Les accords nationaux passés entre les Républicains et l’UDI ne prévoient pas de candidatures concurrentes sur les circonscriptions (...). Sur le Maine et Loire seule la 4e circonscription est réservée à un candidat UDI." "Au nom de quoi, cette circonscription de tradition électorale centriste devrait revenir aux Républicains ? Si c’est au nom de l’Histoire, je trouve logique que les deux puissent se présenter au 1er tour" appuie le député UDI Michel Piron, au risque de raviver les tensions entre les deux formations, sur un territoire électoral… très prisé à gauche aussi.

Embouteillage à gauche

Au PS, trois noms circulent encore : si Céline Harou, adjointe au maire des Ponts-de-Cé, s'est retirée de la course à la candidature, Florence Raymond-Augier, secrétaire nationale du PS à la vie associative a confirmé officiellement la sienne. De retour depuis peu sur sa terre natale angevine, cette militante va devoir cependant s'y faire connaître. Autre militant, mieux identifié sur Angers, Arash Saeidi "réfléchit", fort du soutien de Benoit Hamon, qui vient de le nommer directeur de sa campagne en Maine-et-Loire. Enfin, bien que peu emballée initialement, Stella Dupont, la conseillère régionale-maire de Chalonnes-sur-Loire et… suppléante de Marc Goua se serait ravisée avec les encouragements du maire de Trélazé lui-même. « C'est une élue locale, elle a une bonne image et c’est quelqu’un qui écoute et travaille ses dossiers. Ça fait un moment que je l’encourage" confirme Marc Goua, lequel se dit prêt à se positionner en suppléant pour appuyer sa candidature. Ce que la loi lui autorise.

Et aussi...
 
Mais la gauche, ce n'est pas que le PS. Ce n'est pas le chef du service d'urologie du CHU d'Angers, Abdel-Rahmène Azzouzi qui dira le contraire. Fixant sa candidature, officielle depuis le début de semaine, sur le registre du renouvellement, l'ex-élu municipal angevin aurait volontiers aimé recevoir le soutien de Marc Goua. A défaut, il ne ménage pas... sa suppléante, "29 ans de mandats cumulés en excluant les 5 ans de suppléance à la députation" : "Dans un esprit de respiration démocratique, Madame Dupont serait bien inspirée à la fin de son mandat municipal de reprendre une activité professionnelle afin de participer à l’effort national que le personnel politique demande constamment aux Français."  Ambiance !

Ce n'est pas tout. Il reste à savoir si l'avocat Bertrand Salquain recevra début mars l’investiture qu'il espère du mouvement En Marche d’Emmanuel Macron que soutient désormais… Marc Goua. Cocasse, non ? Sachant que le Parti communiste (avec son secrétaire départemental Alain Pagano) et le Front National (Benoit Lépine ?) répondront également présents, que trois voire quatre candidats d’extrême gauche ont pris l’habitude du rendez-vous sur cette deuxième circonscription et que les Verts n’ont pas encore fait connaître leur position… pas de doute, le jeu est ouvert. "C'est une circonscription qui n'est pas ancrée à gauche. Et j'ai toujours dit que si ce n'était pas moi, la partie serait difficile, glisse Marc Goua, Maintenant, mon seul objectif, c'est qu'elle y reste."




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par RUINA le 22/02/2017 15:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte éditoriale du site www.angersmag.info.

2.Posté par bouchaib le 22/02/2017 18:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte éditoriale du site www.angersmag.info.

3.Posté par mohammed le 22/02/2017 18:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte éditoriale du site www.angersmag.info.

Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info

















Angers Mag











Angers Mag : #Angers ChroniK'Ô Noir - #23 - "Calcaire", de Caroline de Mulder @ActesSud https://t.co/YL7UQwDfbx https://t.co/ViaD6OXshU
Dimanche 30 Avril - 08:34
Angers Mag : #Angers Le jour d'après : Ivresse et Flacon #SCOOL @AngersSCO @IncroyableSCO @MagicSCOP https://t.co/OODXYvTUsm https://t.co/mmTsOnUfnS
Samedi 29 Avril - 18:18
Angers Mag : Séance critique : "Cessez le feu" d'Emmanuel Courcol: Dans Séance critique, deux fois... https://t.co/RxM41yi3SR https://t.co/ry31AOuMiP
Samedi 29 Avril - 11:53
Angers Mag : #Angers #MaineetLoire Macron-Le Pen, le débat télé de leurs représentants angevins... https://t.co/rsQUc2pfcu https://t.co/QZZ17cFfCf
Samedi 29 Avril - 08:33