Lemaitre, Soumaré, Diniz, Boslak, l’élite française sous la douceur angevine


Rédigé par - Angers le Dimanche 17 Juin 2012 à 09:38


Il y avait foule hier après-midi au stade du Lac de Maine à Angers pour applaudir le chouchou de l’athlétisme tricolore, Christophe Lemaitre. Et il n’a pas déçu en remportant facilement le 100m, l’épreuve reine de l’athlétisme. Même succès pour Myriam Soumaré qui remporte la même épreuve, chez les femmes, ou de Yohann Diniz, vainqueur de la marche sous des trombes d’eau ou de Vanessa Boslak, championne de France du saut à la perche. Angers aime le sport et ça se voit.



Rien n'arrête Yohann DINIZ, pas même la pluie angevine
Rien n'arrête Yohann DINIZ, pas même la pluie angevine
la rédaction vous conseille
Après une matinée pluvieuse qui n’a pas arrêté les compétions pour autant, le soleil est revenu en début d’après-midi sur le stade du Lac de Maine à Angers où se déroulent pendant trois jours les championnats de France Élite d’Athlétisme. « Le soleil est revenu juste quand Canal + a lancé son direct », commentait un spectateur angevin plutôt ravi du spectacle qui se déroulait devant ses yeux.

Et pourtant la seconde journée de ces derniers championnats de France avant les Jeux olympiques qui se dérouleront à Londres (Grande Bretagne) du 27 juillet au 12 août prochain, ont démarré ce samedi sous une météo peu clémente, pas celle que l’on connaît habituellement sur les bords de la Maine.

Mais cela n’a pas empêché le chef de file de la marche française, Yohann Diniz (EFS Reims), de remporter sous des trombes d’eau, un nouveau titre de champion de France. Véritablement au-dessus du lot, il s’est littéralement promené pendant toute la course coupant la ligne d’arrivée en 39’46’’74.

« C’était un petit entraînement. Le premier 5000 m a été tranquille, le second un peu plus rapide. Il y avait un temps de merde, ou plutôt de chien ! Il me reste deux mois de travail. Pour l’instant, je suis capable de tenir 35 km sur un 50 km. Il me manque donc quinze kilomètres », déclarait le marcheur français à l’arrivée.

Chez les femmes, c’est Anne-Gaëlle Retout (Val-de-Reuil AC), qui emporte la même épreuve en 47’32’’57après l’abandon de Sylwia Korzeniowska (Lille Métropole Athlétisme).

Lemaitre a soulevé l'enthousiasme du public angevin

LEMAITRE survole le sprint tricolore
LEMAITRE survole le sprint tricolore
Le soleil revenu sur Angers, c’est surtout Christophe Lemaitre qui aura marqué les esprits des spectateurs angevins. Ce dernier qui sait désormais que pour régner au niveau européen et mondial il faut d’abord être « le maitre », chez soi. Pas de difficulté particulière à Angers, même s’il sentait poindre la menace Jimmy Vicaut (Paris Avenir Athlétic) depuis quelques semaines.

Et pourtant lors de la grande explication finale, ce sera Emmanuel Biron (Entente Sud Lyonnais) qui viendra jouer les trouble-fêtes grâce à un excellent départ, Christophe Lemaitre ayant plutôt raté le sien. Aidé par un vent favorable, Lemaitre volant au-dessus de la piste angevine, remporta la distance en 9’’94, soulevant du même coup l’enthousiasme des spectateurs angevins venus rien que pour lui.

« Je suis un peu, beaucoup satisfait. En plus de la victoire, je voulais descendre sous les 10’’, mais avec des conditions régulières. Je n’ai pas réalisé une course à 100 % de mes capacités. Je me sentais lourd sur la piste, j’avais l’impression de ne pas avancer », déclarait le sprinter français à l’arrivée.

Sur la même distance, chez les femmes, Myriam Soumaré a elle aussi montré qu’elle avait de la ressource et qu’elle était à l’aise dans cette distance, mais si elle n’a pas fait une excellente saison. A Angers la sprinteuse d’AA Pays de France Athlé 95 a remis les chronos à l’heure en décrochant le titre de championne de France en 11’’21 , son meilleur temps de la saison. La médaille d’argent revient à la sculpturale Christine Arron (11’’34) qui, à 38 ans, est toujours sur la piste.

Duel de génération pour le saut en hauteur féminin

L'envol de Vanessa BOSLAK dans le ciel d'Angers
L'envol de Vanessa BOSLAK dans le ciel d'Angers
Coté 100 m haies féminin, le spectacle était également au rendez-vous ce samedi puisque pas moins de cinq athlètes ont réalisé les minimas européens en descendant sous la barre de 13’’. La victoire de cette épreuve revient à une revenante, Alice Decaux (12’’88), qui s’accrochant jusqu’au bout, a réussi à devancer d’une courte tête Aisseta Diawara (EA Saint-Quentin en Yvelines).

En 1500 m, l’épreuve reine du demi-fond, il n’était pas question de faire une performance, mais de se placer. La course fut donc plus tactique et à ce petit jeu c’est le redoutable Florian Carvalho (US Nemours Saint-Pierre) qui l’emporte en 3’46’’90, conservant au passage son titre de champion de France, devant Yoann Kowal (Entente Périgueux Sarlat Trelissac) en 3’47’’07 et le surprenant Simon Denissel (Lille Métropole) en 3’47’’09.

Le saut en hauteur féminin, toujours aussi spectaculaire, a suscité l’engouement du public angevin, tant dans les tribunes que sur les pentes engazonnées du stade du Lac de Maine, avec notamment un beau duel de générations entre l’Alsacienne Mélanie Melfort, meilleure Française depuis quelques années et bien décidée à conserver son titre et la junior Dior Delophont de l’ASPTT Nancy, bien décidée à lui prendre. Au final, l’expérience paiera de nouveau, puisque la première finira avec un bon de 1,91 m, soit six centimètres de plus que son adversaire.

Le saut à la perche a également très intéressé le public, la Lilloise Vanessa Boslak, ayant tout fait pour galvaniser la foule installée sur les pelouses voisines, avec un saut de 4,40 m. « Un titre de championne de France c’est toujours bien. C’était un peu difficile pour moi ces derniers temps. Je sens que ça revient doucement, même si je me sens très fatiguée. J’ai encore des réglages à faire, mais ce n’est pas un moment de doute, car les championnats d’Europe vont arriver vite et il va falloir que je me concentre bien pour essayer de me ressourcer. Mais c’est quand même mieux que cela n’aille pas maintenant plutôt que dans six semaines aux Jeux ! »

Les championnats de France d’Athlétisme Elite, continuent cet après-midi à Angers et l’on attend une météo plutôt agréable, avec un soleil resplendissant et quelques petits nuages. La température prévue est de 20 à 21°, avec un vent modéré de 10 km/h de sud évoluant vers est-sud-est

Vous pouvez suivre les épreuves en direct live sur Angers Mag Info





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30




cookieassistant.com