Les « Anonymous » sont partout, même à Angers


Rédigé par - Angers, le 30/01/2012 - 21:47 / modifié le 30/01/2012 - 23:36


Qui sont ces personnages qui se cachent derrière leur ordinateur ou le masque inspiré de la BD « V pour Vendetta » quand ils sortent dans la rue ? Après avoir fait parler d’eux sur la toile les pirates informatiques se sont montrés ce week-end dans les grandes villes de France. A Angers, un petit groupe a manifesté le 28 janvier sur la place du Ralliement.



Des Anonymous américains lors d'une manifestation dans les rues (photo Vincent Diamante)
Des Anonymous américains lors d'une manifestation dans les rues (photo Vincent Diamante)
la rédaction vous conseille
En France, les membres du mouvement d’hacktivistes (contraction de hacker et activisme) « Anonymous », ne sont plus vraiment anonymes. Ces citoyens du monde qui déclarent lutter contre toute forme de censure et notamment sur Internet, sont descendus dans les rues, vêtus de ce qu’ils considèrent comme leur uniforme : costume-cravate noir et masque noir et blanc avec une petite moustache, celui de Guy Fawkes porté par le personnage de la bande dessinée V pour Vendetta et son adaptation au cinéma.

Mais qui sont vraiment ces personnages regroupés au sein d’une véritable armée de l’ombre, laquelle revendique quelques belles attaques informatiques sur des serveurs pourtant solidement protégés ?

Selon Chris Lander, du Baltimore City Paper datant du 2 avril 2008, « Anonymous est la première superconscience construite à l'aide de l'Internet. Anonymous est un groupe semblable à une volée d'oiseaux. Comment savez-vous que c'est un groupe ? Parce qu'ils voyagent dans la même direction. À tout moment, des oiseaux peuvent rejoindre ou quitter le groupe, ou aller dans une direction totalement contraire à ce dernier »

Cette affirmation résume bien ce qu’est aujourd’hui « Anonymous », un mouvement interplanétaire dont on ignore le nombre d’adeptes. Ce que l’on croit savoir c’est qu’il fonctionne sans véritable chef, mais avec une philosophie commune : celle de défendre, contre toute forme de censure et de dictature, le réseau internet considéré comme le dernier espace de liberté. Leur slogan est : «We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect Us » (Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n'oublions pas. Redoutez-nous).

Dénoncer les atteintes à la liberté d’expression

Le principe d’anonymat retenu par ce groupe de plus en plus présent sur la toile proviendrait directement du terme « anonymous » qu’utilisent ceux qui postent des commentaires sans identification sur les blogs et autres publications commentables.

« Les corrompus nous craignent. Les intègres nous soutiennent. Les braves nous rejoignent », peut-on lire sur les affiches lors de manifestations d’Anonymous dans les rues. Ces dernières sont le plus souvent non violentes. Elles dénoncent les atteintes à la liberté d'expression et encouragent même à la désobéissance civile, rejoignant ainsi tous les mouvements altermondialistes qui s’en prennent aux gouvernements et organismes considérés comme corrompus.

Agissant le plus souvent sur Internet, ils lancent des attaques dites de « déni de service », visant à saturer de connexions un site pour le bloquer, sans détruire les données, et en empêcher l’utilisation. En général ils s’attaquent à des sites de sociétés ciblées considérées comment ennemies des valeurs défendues par le mouvement. Pour cela il n’est pas nécessaire de disposer de compétences informatiques, la force de l’attaque résidant seulement dans le nombre d’attaquants simultanés, ces derniers utilisant des logiciels spécifiques utilisables par n’importe quel débutant.

De nombreuses entreprises et services gouvernementaux ont fait l’objet d’attaques de ce type, sans que l’on puisse vraiment les attribuer au mouvement « Anonymous », ce dernier signant rarement ses opérations. Le mouvement se positionne le plus souvent en défenseur d'un « internet libre et ouvert à tous ». En France les sites d’EDF, du journal l’Express, de l’Élysée ou encore du Ministère de la Défense auraient été piratés, sans preuve aucune, par les « Anonymous ». Dernièrement ils se sont attaqués au syndicat de police Unité-Police SGP-FO, diffusant sur Internet les coordonnées des policiers. Il s’agissait d’une réponse à l’arrestation de l’un des leurs.

Aux USA, le mouvement masqué s’est attaqué à la chaine TV CBS, suite à la fermeture de la plateforme de téléchargement « Mégaupload » par le gouvernement américain. Les Anonymous sont opposés aux projets de lois américaines SOPA (Stop Online Piracy Act) et PIPA (Protect IP Act), deux projets de filtrage (censure) d’internet à grande échelle, mais aussi au traité ACTA (Anti-counterfeiting trade agreement), signé jeudi dernier par 22 pays de l'Union européenne, dont la France.

Après la manifestation anti ACTA organisée ce samedi 28 janvier en France, une autre est prévue le 11 février prochain. Inscription ICI




Jacques FINOT
Web journaliste aux grandes oreilles, dont l'essentiel du travail consiste à écouter et relever les... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Chauvelin le 31/01/2012 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au juste, quelles sont leurs revendications ?
Est-ce que n'est pas un mouvement éphémère (mais doué, ma foi !)








Angers Mag















Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18


cookieassistant.com