Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Mardi 16 Septembre 2014





"Les Deux Veuves", le pari d'Angers-Nantes-Opéra


Rédigé par - Le Jeudi 27 Septembre 2012 à 21:05


Œuvre peu connue du compositeur tchèque Bedrich Smetana, "Les Deux Veuves" ouvre ce vendredi la saison d'Angers-Nantes-Opéra au Quai. Un coup de cœur, en forme de pari artistique, pour la maison lyrique régionale qui signe là une création française. À ne pas manquer.



Les Deux Veuves, en représentation vendredi et dimanche au Quai à Angers (photo Jef Rabillon)
Les Deux Veuves, en représentation vendredi et dimanche au Quai à Angers (photo Jef Rabillon)
Si l'on raisonne simplement sur le plan de la prise de risque artistique, c'est peut-être déjà l'événement de la saison lyrique régionale. Le Quai accueille vendredi et dimanche les deux premières représentations de Les Deux Veuves, un opéra comique en deux actes de Bedrich Smetana, proposé en création française par Angers-Nantes-Opéra. Entendez par là que cette œuvre, présentée pour la première fois le 27 mars 1874 à Prague, n'avait jusqu'alors jamais été créée en France.

"Nous avons la certitude de l'éditeur que le matériel de cet opéra n'a jamais été loué en France. Mais l'événement, c'est bien que 99,8% de notre public, si j'excepte quelques mélomanes voyageurs, va découvrir une œuvre magnifique" avait confié Jean-Paul Davois, le directeur artistique d'Angers-Nantes Opéra, en annonçant ce choix, il y a quatre mois.

Figure de la musique tchèque et de la Bohème, Bedrich Smetana reste aujourd'hui encore, en Europe de l'Ouest, un peu dans l'ombre de ses pairs, Antonin Dvorak ou Leos Janacek, Attaché à la culture, à la langue et au folklore de son pays, il y puisa le ressort de ses compositions, créant le premier opéra entièrement tchèque - Les Brandebourgeois en Bohème - en 1866 et influençant en profondeur la vie musicale praguoise.

Une distribution internationale

Écrite dans la dernière partie de sa vie où, atteint de surdité, Smetana se réfugia dans une musique plus intime, Les Deux Veuves est inspiré de la comédie éponyme, peu connue elle aussi, de l'écrivain français Félicien Melfille et raconte les atermoiements amoureux de deux cousines en deuil, Karolina et Anežka, dans la Bohème rurale chère au compositeur.

"L'une choisit de vivre, l'autre cultive un deuil permanent et se bat avec un sentiment de culpabilité. Et c'est dans cette différence que se trame la comédie" explique Jo Davis, la metteure en scène anglaise de cette nouvelle création. Approchée initialement par Jean-Paul Davois, Jo Davies avait découvert Smetana via son œuvre la plus connue, La Fiancée Vendue, qu'elle avait... "détestée". "J'ai mis du temps avant de comprendre que, derrière le folklore identitaire, se cachait un dramaturge fantastique plein de profondeur. Cette œuvre, je la compare à du Shakespeare."

Emballé lui aussi, le directeur musical irlandais Mark Shanahan, un fidèle d'Angers-Nantes-Opéra, parle d'une pièce "fantaisiste" et "romantique" et a salué, devant les journalistes, "la qualité vocale" de la distribution qui réunit, pour les principaux rôles, des interprètes slovaque (Lenka Macikova), français (Sophie Angebault), tchèque (Ales Briscein) croate (Ante Jerkunica), irlandais (Robin Tritschler) et russe (Khatouna Gadelia).

De quoi affirmer un peu plus l'ambition d'Angers-Nantes-Opéra qui devrait recevoir, pour l'occasion, la visite de l'ambassadeur de République Tchèque en France.

Avec près de 3.500 abonnés et un taux de remplissage moyen de plus de 91% (en hausse de 5%) la saison passée, la maison lyrique régionale est en bonne santé. Si vous voulez en juger, c'est peut-être le bon moment. Car, aussi étonnant que cela puisse paraître, Les Deux Veuves n'a pas encore fait le plein sur ses deux dates angevines.



Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur






















A PROPOS