Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Les Ducs d'Angers, champions d'automne !


Rédigé par - Le Dimanche 9 Décembre 2012 à 10:23


Après avoir effectué un retour compliqué de Briançon cette semaine, les Ducs retrouvaient le Haras avec l'intention de fêter la qualification en finale de la Coupe de la Ligue avec leurs supporters. Avant la trêve internationale, les angevins terminaient la phase aller du championnat en recevant les Drakkars de Caen, lanterne rouge de la Ligue. L'écart de niveau entre le leader et le dernier allait-il de nouveau être flagrant ?



Jeff May, buteur hier soir (photo d'archive)
Jeff May, buteur hier soir (photo d'archive)
La rencontre venait à peine de débuter que Cody Campbell décalait devant la cage Eric Fortier. Ce dernier inscrivait le but le plus rapide de la saison après seulement 11 secondes de jeu !! (0'11 : 1-0).

La partie commençait de la plus mauvaise des façons pour des Drakkars en manque de confiance.

Pour ne plus se montrer fébriles en défense, les normands poussaient leurs offensives et, grâce à un pressing incessant et physique, perturbaient la mise en place du jeu des Ducs.

Il fallait attendre les dernières minutes du tiers pour voir Cody Campbell doubler la marque. Après s'être fait contrer son premier shoot, l'anglo-américain reprenait son propre palet pour tromper Normandon à ras de terre (2-0 : 18'45).

Les Drakkars de Caen retrouvaient de l'allant en début du deuxième tiers bien aidé par l'arbitre de la rencontre M. Barbez.
Pénalisés quatre fois en moins de trois minutes, les Ducs voyaient les normands revenir à leur hauteur grâce à un doublé de Rahkola (30'11 : 2-1; 33'28 : 2-2).

Caen pensait avoir réussi le plus difficile en revenant à la marque...

Le réveil des Ducs

Le public n'en croyait pas ses yeux. Le dernier allait-il accrocher le leader incontesté de la Ligue Magnus ? Que nenni, car, en moins de trois minutes, les Ducs allaient assommer les hommes de Luc Chauvel.

Sur une première supériorité, le nouveau chouchou du Haras : Jonathan Harty, envoyait un missile de bleue pour reprendre l'avantage (36'33 : 3-2).

Sur un second powerplay, son compère de la défense Jeff May l'imitait peu après en s'infiltrant seul et avec puissance dans la défense caennaise (38'36 : 4-2).

Enfin, sur un mauvais contrôle du palet derrière sa cage, Normandon permettait à Eric Fortier de transmettre à Marcello Ranallo qui, avec son maillot officiel floqué du numéro 71, trompait l'ancien Duc dans un angle très fermé (38'53 : 5-2).

La leçon était brutale pour les Drakkars. Ils ne s'en remettront jamais.

Le troisième tiers était une formalité pour des Ducs ayant retrouvé leurs jambes. Jonathan Bellemare y allait de son but suite à un rebond contre la bande (42'44 : 6-2).

Sur un powerplay, Cody Campbell faisait admirer sa technique en donnant le tournis à une défense aux abois. Il donnait un caviar à Braden Walls qui concluait aux pieds de Normandon (53'41 : 7-2).

Enfin, et alors qu'il n'y avait plus qu'une seule équipe sur la glace, Valentin Michel, décalé côté gauche par Julien Albert, finissait la leçon par un tir sous la barre (57'45 : 8-2).

Les Ducs d'Angers terminent cette phase aller en champion d'automne. Avec 3 points d'avance sur Briançon et 6 sur Rouen, les angevins ont impressionné le monde du hockey français depuis le début de saison.

Meilleure défense du championnat malgré le plus grand nombre de pénalités reçues, les Ducs d'Angers devront confirmer ce départ quasi-parfait en remportant des matchs clés comme la finale de la Coupe de la Ligue à Méribel le 26 décembre prochain.

La dernière marche est aux pieds des Ducs, comme souvent par le passé, réussiront-ils monter dessus cette saison ?

Top 3 de la rédaction :

*** Cody Campbell
** Eric Fortier
* Jeff May




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur