Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Les Ducs d'Angers en huitièmes de finale...


Rédigé par - Le Mercredi 22 Février 2012 à 00:16


Les Ducs semblaient pourtant maîtres de leur destin hier soir avant le début de la rencontre. Le Top 4, synonyme de qualification directe pour les quarts de finale, n'était pas loin... Ils devaient pour cela soit battre Strasbourg au Haras, soit faire un meilleur résultat que Briançon qui se déplaçait à Amiens. Au final : Amiens (après prolongation) a bien battu Briançon mais Angers a été incapable de s'imposer face à de biens timides Alsaciens.



Des hocheyeurs timorés, incapable d'enfoncer la défense adverse. Le résultat en témoigne (Photo d'archive)
Des hocheyeurs timorés, incapable d'enfoncer la défense adverse. Le résultat en témoigne (Photo d'archive)
Le premier tiers débutait pourtant bien pour les Ducs d'Angers et ils tenaient le palet devant la cage de HIADLOVSKY. Mais, après une remise en jeu perdue dans leur zone défensive, les locaux pliaient sur la première occasion réelle de Strasbourg. Après deux tirs à bout portant bien repoussés par HOCEVAR, le canadien GALLAGHER envoyait le palet sous la barre du cerbère slovène (7'41 : 0-1).

Les bleus essayaient de réagir immédiatement après cette ouverture du score contre le cours du jeu. Mais, la défense alsacienne fonctionnait bien et exerçait un pressing haut sur les angevins. Déboussolés par cette tactique mise en place par le coach Daniel BOURDAGES, les Ducs n'arrivaient pas à effectuer des relances propres pour éventuellement amener le danger près de la cage de l'Etoile Noire.

Quand la faille dans la défense jaune était trouvée, soit le gardien slovaque bloquait tous les tirs, soit les attaquants angevins étaient maladroits lors de leur dernier geste. Le tiers se finissait sur cet avantage au score pour Strasbourg.

Le second tiers ne débutait pas sous les meilleurs auspices pour les hockeyeurs de Jay VARADY. Après avoir bien défendu leur cage durant une infériorité numérique, c'est au retour du cinquième hockeyeur sur la glace que les angevins encaissaient leur deuxième but de la soirée par DEVIN (23'40 : 0-2). La tâche s’annonçait difficile mais le public réuni en grand nombre hier soir au Haras poussait leurs protégés pour réduire le score et croire à l'exploit.

Et, après deux tentatives de POUDRIER bloquées par HIADLOVSKY, c'est finalement sur une supériorité numérique que les Ducs trouvaient l'ouverture. Après une bonne mise en place, c'est DAVID qui déviait un tir-passe de BELLEMARE et qui envoyait le palet au ras du poteau gauche du cerbère alsacien (27'03 : 1-2).

Les Ducs semblaient repartir de l'avant après cette réduction du score mais, les infériorités numériques concédées gèleront les envies locales. De plus, la réussite était alsacienne hier soir et le risque d'encaisser à nouveau un but était inconcevable. Les angevins finiront donc ce tiers devant leur but en préservant le mince espoir qui leur restait.

Bonne nouvelle, durant la pause, Amiens s'était imposé devant Briançon après prolongation. La bête noire des Ducs avait fait le boulot. Angers se devait donc de revenir au score pour accrocher la prolongation et donc être sûr de se qualifier pour les quarts de finale. L'équation était simple, il fallait marquer un but.

La tension était à son comble, la patinoire retenait son souffle, le maire d'Angers, Frédéric BEATSE, présent hier soir en compagnie de Michel HOUDBINE, était prêt à bondir hors de son siège pour fêter le nouveau but des bleus. Mais ça ne se produira pas. L'attaque angevine était grippée hier soir et les occasions trop timides pour perturber un exceptionnel HIADLOVSKY..

Il manquait ce brin de magie que les Ducs avaient pourtant réussi à trouver dimanche dernier à Chamonix. HOCEVAR aura beau quitter sa cage en toute fin de rencontre, c'est bien Strasbourg qui remportait la victoire devant une assemblée plus que déçue.

En huitièmes, et alors ?

Angers jouera donc le premier tour des play-offs dès ce vendredi soir en recevant les Drakkars de Caen. Depuis la saison 2006/2007, les Ducs n'avaient plus connu pareil classement en fin de saison régulière.

Certes, Angers s'est appuyé sur une défense de fer qui restera la meilleure de la saison régulière mais malheureusement, elle possède aussi la onzième attaque de cette ligue. Ce classement est le résultat de ses statistiques mais un autre chiffre peut aussi expliquer cette 5ème place : sur treize rencontres jouées à domicile, les Ducs n'en ont remporté que 6 contre 7 défaites...

Alors, que penser du soi-disant "avantage" qui est de recevoir deux fois de suite ce week-end pour entamer les play-offs ?

Une chose est certaine, les supporters sont mécontents de passer par la case "premier tour des play-offs" après deux éliminations prématurées en coupe. Mais, les Ducs d'Angers ont plus que jamais besoin d'un public uni derrière leurs crosses pour aller le plus loin possible durant cette phase finale. Et après, sur une série de matchs, qui sait ce que l'avenir peut réserver aux coéquipiers de Jonathan BELLEMARE.




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur