Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Les Ducs d'Angers qualifiés pour les quarts de finale des playoffs.


Rédigé par - Le Mercredi 29 Février 2012 à 11:27


Hier soir, sur la glace de la patinoire "Caen la Mer", les Ducs d'Angers ont battu les Drakkars de Caen 2 buts à 1 et ce, malgré un dernier tiers temps compliqué. Déjà vainqueurs des deux premiers matchs à domicile, les angevins se qualifient donc pour les quarts de finale qui les opposeront aux Diables Rouges de Briançon. Les deux premières rencontres de cette série se joueront à l'extérieur pour les Ducs mardi et mercredi prochain.



La joie angevine après le but de JOKINEN.
La joie angevine après le but de JOKINEN.
Angers débutait la rencontre en occupant la zone défensive de Caen. FOUQUEREL, sorti sur blessure samedi (élongation), est malgré tout, bien présent dans la cage des Drakkars.

Le cerbère caennais devait serrer les dents car les Ducs le mettaient à contribution rapidement par BELLEMARE, FORTIER ou bien encore RAUX. Comme lors des précédentes rencontres, les caennais ne se montraient guère dangereux devant HOCEVAR.

Pourtant à la 11ème minute, BUICKO réussissait à se créer une belle occasion en profitant de sa sortie de pénalité. MIHALIK, pour stopper l'américain, était contraint de commettre une grosse faute qui l'envoyait en prison. C'était un moindre mal pour les Ducs qui aurait pu être sanctionnée d'un tir de pénalité sur cette action.

Mais, les angevins maîtrisaient la rencontre et toutes les lignes étaient impliquées sur les opportunités angevines. FORTIER trouvait même le montant du but normand à la 14ème minute.

Le travail incessant devant les buts caennais allait finir par payer. En powerplay, LAHESALU envoyait le palet le long de la rambarde. FOUQUEREL, non conscient du danger, sortait de sa cage en voulant intercepter la rondelle mais, celle-ci déviait de sa crosse.

L'international français, RAUX, récupérait le palet et le transmettait directement à JOKINEN qui marquait dans le but vide (17'22 : 0-1). Les deux équipes rentraient au vestiaire sur ce score.

Le deuxième tiers débutait de la même manière. Après une bonne mise en place offensive, JOKINEN passait le palet à IGIER qui, de la bleue, envoyait un missile précis dans la lucarne droite de FOUQUEREL (22'44 : 0-2).

Le normand ne pouvait rien faire sur ce tir surpuissant du défenseur angevin. Le break était fait et les caennais prenaient un coup sur la tête.

Malgré la bonne performance de leur gardien, notamment sur des tirs de BALUCH et de RAUX, les Drakkars n'arrivaient pas à tenir le palet en zone offensive malgré deux supériorités numériques en fin de tiers.

L'espoir des Drakkars stoppé par HOCEVAR.

Caen revenait des vestiaires motivé comme jamais. Les Drakkars n'avaient, en effet, plus rien à perdre durant ses dernières vingt minutes. Soit ils étaient éliminés sur trois matchs secs en n'ayant rien montré, soit ils tentaient le tout pour le tout en espérant une défaillance angevine.

BUICKO, meilleur caennais hier soir, emmenait ses coéquipiers en attaque pour espérer accrocher la prolongation voire plus. Et, en powerplay, les normands imitaient le second but angevin marqué par IGIER lors du deuxième tiers. HYYPPÄ, après une passe de VIGIER, tirait de la bleue et réduisait la marque (46'14 : 1-2)

Après cette réduction du score, les normands, poussés par leurs supporters, commençaient à y croire et à jouer. De leur côté, les angevins devenaient fébriles en défense. Ils étaient surpris de voir une équipe caennaise avec autant de hargne et de vitesse.

En effet, les Drakkars n'avaient jamais montré un tel visage durant les précédents tiers de toute cette série.

Mais, les normands allaient tomber sur un HOCEVAR des grands soirs. Le slovène, comme samedi soir, devenait infranchissable et arrêtait tous les nombreux tirs des locaux avec des réflexes de grande classe.

Bertrand POUSSE, coach des Drakkars, avait beau prendre un temps-mort et enlever FOUQUEREL de sa cage, plus aucun but ne sera marqué.

Les Diables Rouges de Briançon en quarts de finale.

Au coup de buzzer final, les Raptors d'Angers, ayant fait le déplacement, pouvaient faire sonner leurs klaxons et fêter leurs protégés. Leur équipe était qualifiée pour les quarts de finale après seulement trois matchs disputés contre Caen. Les Ducs d'Angers sont la seule équipe de ce premier tour des playoffs à se qualifier ainsi.

Désormais, les Ducs rentrent dans le vif du sujet contre Briançon pour les quarts de finale. Après avoir battus deux fois les Diables Rouges dans la saison régulière, les angevins peuvent à nouveau franchir cette étape s'ils continuent à jouer avec cet état d'esprit affiché contre Caen.

Le niveau va certainement monter d'un cran la semaine prochaine dans les Hautes-Alpes. Surtout que les Diables Rouges auront à cœur de se rattraper devant leur public de leurs derniers résultats en saison régulière (trois défaites).
Mais, tous les supporters angevins savent que les Ducs d'Angers sont capables de relever le défi à l'extérieur pour connaître une fin de saison palpitante.






Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur