Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Les Ducs d'Angers s'offrent une demi-finale.


Rédigé par - Le Dimanche 11 Mars 2012 à 19:10


Grâce à leur victoire, 5 buts à 2, hier soir contre les Diables Rouges de Briançon, les hommes de Jay VARADY se sont qualifiés pour les demi-finales des playoffs. Sûrs de leur force, les Angevins n'ont pas douté durant cette série. Avec une attaque retrouvée et une défense toujours aussi compacte, les Ducs peuvent continuer sur leur lancée et attendre sereinement le nom de leur prochain adversaire (Amiens ou Rouen) qui sera connu mardi soir.



Kevin IGIER, auteur du second but angevin.
Kevin IGIER, auteur du second but angevin.
Malgré tout, le premier tiers débutait sur une poussée briançonnaise, n'ayant plus rien à perdre, les Diables Rouges se lançaient à l'assaut de la cage d'Andrej HOCEVAR. Les Ducs laissaient passer l'orage et attendaient patiemment leur tour.

Après quelques banderilles lancées contre ALCAÏNE, les Angevins ouvraient le score grâce à Éric FORTIER. Après un bon travail de Marc BELANGER sur le côté gauche, le palet était dans la crosse de Tomas BALUCH derrière la cage. Celui-ci envoyait la rondelle sur Éric FORTIER qui concluait au près (5'56 : 1-0).

Les Ducs pensaient avoir pris un ascendant sérieux en ouvrant la marque, mais c'était sans compter sur la détermination affichée des hommes de Luciano BASILE en ce début de match. Car, après avoir touché le montant du but angevin, Briançon égalisait par BOURGAUT (7'11 : 1-1).

Les compteurs étaient remis à zéro. Le match était rythmé et intense, les deux équipes se montraient tour à tour dangereuses en attaque et solides en défense. Événement assez rare pour être souligné, M.BARBEZ (arbitre principal) ne sifflait qu'une seule pénalité durant ce tiers. Elle était contre Briançon et permit à Dmaien RAUX de s'offrir une belle occasion en toute fin de tiers.

Le match était équilibré et les deux équipes rentraient aux vestiaires sur ce score de parité.

Les Ducs sortent l'artillerie lourde.

Angers débutait le tiers en monopolisant le palet, mais cela n'empêchait pas les Diables Rouges de se montrer dangereux sur quelques contres. Comme à la 29e minute quand BOURGAUT contrait un tir très lointain de Brice CHAUVEL et partait défier Andrej HOCEVAR en face à face. Le portier slovène bloquait la rondelle sans trembler.

Briançon commençait à s'impatienter et DUBEC, habitué du genre, se faisait pénaliser pour une charge avec la crosse. Il n'en fallait pas plus pour les Ducs qui allaient profiter rapidement de ce powerplay.

Sur une remise en jeu anodine, Kevin IGIER prit ses responsabilités et envoyait un missile dans la lucarne droite d'ALCAÏNE (30'19 : 2-1). Le but rageur du défenseur angevin sonnait la charge d'une fin de tiers totalement à l'avantage des Ducs.

Sur une offensive partie de la cage d'Andrej HOCEVAR, Lauri LAHESALU trouvait Marc BELANGER sur la droite de la patinoire. Complètement oublié par la défense des Diables, le capitaine angevin avait le luxe de pouvoir servir tranquillement Éric FORTIER. Arrivé lancé, le numéro 9# angevin pouvait inscrire son second but de la soirée (33'57 : 3-1).

La mission devenait impossible pour les Briançonnais qui, de plus, se retrouvaient réduits à 3 contre 5 suite à deux pénalités consécutives de BERNIER et GABORIT.

C'est alors que le capitaine angevin Marc BELANGER, après un bon jeu de passes rapides avec Lauri LAHESALU, lançait de la bleue un tir puissant dans la lucarne et crucifiait un ALCAÏNE impuissant (37'00 : 4-1).

Les Angevins venaient d'enfoncer le clou et creuser un écart qui semblait ruiner les minces espoirs des Diables Rouges. En effet, la réussite bleue était totale et sans sentiments sur l'indiscipline briançonnaise.

Champion en titre ou bête noire ?

Angers gérait son avantage au score et Andrej HOCEVAR continuait ses arrêts de grande classe. Le cerbère slovène est de plus en plus impressionnant durant ses rencontres décisives de playoffs. Soutenu par une défense de fer, le dernier rempart angevin répond toujours présent et écœure ses adversaires.

Malheureusement, il ne pouvait rien faire sur le deuxième but briançonnais. GABORIT, qui après avoir contré une passe de Pavol MIHALIK en zone neutre, partait seul sur le but angevin et allait gagner son duel pour réduire la marque (52'02 : 4-2).

Mais, les Ducs ne paniquaient pas et allaient même aggraver le score dans la cage laissée vide par ALCAÏNE. Julien ALBERT transmettait le palet à Tomas BALUCH qui marquait et était récompensé de ses belles performances durant cette série (58'56 : 5-2).

Le public pouvait laisser exploser sa joie et chanter "On est en demis, on est en demis...". Angers venait de se qualifier pour les demi-finales du championnat et remerciait longuement ses supporters.

Mais, il faudra attendre le résultat du cinquième match mardi soir opposant Rouen (champion de France en titre) à Amiens (bête noire des Ducs) pour connaître le futur adversaire des Ducs d'Angers.

Pendant ce temps, les Ducs peuvent savourer leur qualification et se reposer avant de pouvoir repartir la tête haute dans la guerre des playoffs à l'extérieur vendredi soir.




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur