Les associations dénoncent les conditions d'accueil des migrants


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 23/04/2014 - 07:47 / modifié le 23/04/2014 - 07:47


Une centaine de sympathisants et membres d'associations ont participé, mardi matin, au petit-déjeuner solidaire à l'appel de la coordination migrant, rue Rouchy à Angers. Là même où sont installés depuis juillet dernier des algécos réservés à l'accueil des sans-papiers, SDF… Une halte de nuit qui selon eux ne répond pas à des conditions d'accueil décentes.



Associations et sympathisants se sont réunis, mardi matin, pour dénoncer les conditions d'accueil des migrants, rue Rouchy à Angers.
Associations et sympathisants se sont réunis, mardi matin, pour dénoncer les conditions d'accueil des migrants, rue Rouchy à Angers.
la rédaction vous conseille
Ils étaient une petite centaine, dès 7 heures, mardi matin, à participer au petit-déjeuner organisé par la coordination migrants, rue Rouchy à Angers. Dans le quartier Saint-Serge, non loin du Multiplexe et de l'université d'Angers, sympathisants, représentants des associations de soutien aux sans-papiers ou simples riverains ont manifesté leur mécontentement face aux conditions d'accueil réservés aux migrants, aux sans-papiers, aux SDF et parfois aux mineurs étrangers.

"Ils bénéficient de 60 places, 60 lits qui depuis l'été dernier n'ont pas été nettoyés, dénonce Franck Ozouf de la coordination migrants. Les conditions d'accueil de nuit - de 22 heures à 7 heures 30 - sont totalement inadaptées aux familles et les règles d'hygiène sont loin d'être respectées : seuls deux douches et trois WC sont mis à la disposition des hébergés".

Comme la coordination migrant, la FNARS (Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale) a aussi pu constater, mardi matin, que les conditions d’accueil de cette halte nuit "ne respectent en rien les recommandations nationales sur l’hébergement d’urgence, reproche Maud Cesbron, sa présidente. A plusieurs reprises, nous avons alerté le préfet du Maine- et-Loire qui a réaffirmé, en avril, sa volonté de proposer une mise à l’abri sèche, sans aucune autre prestation, et réfuté toute critique sur les conditions d’accueil rue Rouchy".

Un courrier au préfet

Les députés Bardy et Goua ainsi que la sénatrice Bouchoux ont visité la halte Rouchy, ce mardi matin. Ils vont écrire au préfet.
Les députés Bardy et Goua ainsi que la sénatrice Bouchoux ont visité la halte Rouchy, ce mardi matin. Ils vont écrire au préfet.
Des conditions d'accueil "déplorables" que Serge Bardy et Marc Goua, députés de Maine-et-Loire et la sénatrice Corinne Bouchoux, ont eu l'occasion de constater, ce mardi matin. Les trois parlementaires étaient les seuls à pouvoir pénétrer dans l'enceinte de la halte Rouchy, suivis de prêt par le responsable de la sécurité du site.

"C'est mieux qu'à la Baumette (l'ancienne halte de nuit, ndlr), les Algécos sont neufs et surtout semblent respectés par les bénéficiaires, a lancé Serge Bardy à l'issue de la visite. En revanche, deux douches et trois WC pour une capacité d'accueil de 60 personnes, c'est effectivement un peu léger, tout comme le manque d'un local pour prendre le petit déjeuner".

Face aux sympathisants et membres des associations de soutien, les trois parlementaires angevins ont annoncé qu'ils co-signeraient un courrier adressé au préfet dans les prochains jours, "afin d'améliorer au plus vite ces conditions d'accueil".








Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

6.Posté par P. J. BOURDON le 10/06/2014 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" Etre né quelque part... " Pathétique... Il y a plus de cinquante ans l'Homme a marché sur la lune... et certains " né ici ", plutôt que combattre la misère continuent à combattre les miséreux; l'humanité ne vaut pas mieux que cela ?
L'enjeu, à travers des personnes concrètes, est autrement essentiel que le "mariage pour tous"; un choix de société. Le choix de la la guerre de tous contre tous ou de la coopération entre humains; de la haine ou de la fraternité; un choix de bon sens entre le re...

5.Posté par miko le 09/06/2014 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour les SDF français sur Angers...je constate une augmentation depuis quelques années de marginaux avec chiens, surtout dealers de drogues et surtout bien imbibés en alcool....aussi arrêtez de nous faire chialer! Sur Angers ya que ce type de profil...et surtout sont très agressifs y compris avec les personnes âgées...Récemment une femme âgée et handicapée s'est faite agressé Place Ney par un de ces marginaux avec chiens...!
La police ne fait pas grand chose et la mairie non plus
et quand ces a...

4.Posté par Feelgood le 09/06/2014 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je pense que certains migrants n'ont rien à faire en France et Angers...il n'y a déjà ^pas e boulot suffisant pour tous et on voudrait faire les sympas des sympas....Je trouve vos propos très étranges et je me dis vous êtes bien de gauche ou membres d'associations diverses se faisant du bout et de la recherche de subventions sur la thématique des migrants! On en vous a pas entendu quand Sarkoy est parti faire sa guerre et détruit tout un pays la Lybie..Pourtant cette zone de richesse mini...

3.Posté par Daniel Fleury le 30/04/2014 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dix années que la question fait renvoi d'une responsabilité à l'autre. Dix années que de squatts improvisés à campements provisoires, les associations se retroussent les manches pour ne pas laisser à la rue ou sous le hall de la gare des migrants en errance, d'un accueil provisoire à un autre. Et alors que tangue le navire PS, voilà nos élus qui "visitent" un lieu d'accueil et soudain prennent conscience de la politique qu'ils vote à l'assemblée depuis toujours. Je ne jette pas la pierre à Se...

2.Posté par P.J. BOURDON le 27/04/2014 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je regrette que votre article ne mentionne pas qu'il y a également de nombreux réfugiés en cours d'instance de leur demande d'asile et qui, à ce titre, ne sont pas sans papiers. L'état en est directement responsable selon les accords internationaux; il y a ou il y avait également de jeunes migrants qui, étant mineurs, ne peuvent déposer de demande d'asile; là, rendons à César ce qui est à César, ils dépendent légalement non de l'état mais du Conseil général.
Les trois pouvoirs locaux, préfectur...

1 2







Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com