Les boulangers offrent la galette au préfet


Rédigé par rédaction Angers Mag Info - Angers, le 08/01/2013 - 14:25 / modifié le 08/01/2013 - 19:25


Les boulangers angevins et la confrérie des Talmeliers du Bon Pain ont présenté leurs voeux au préfet François Burdeyron, ce matin. Et comme le veut la tradition, la fameuse galette a été partagée dans "la joie et la bonne humeur".



Ce mardi matin, Talmeliers du Bon Pain et boulangers angevins ont partagé la galette avec le préfet de Maine-et-Loire.
Ce mardi matin, Talmeliers du Bon Pain et boulangers angevins ont partagé la galette avec le préfet de Maine-et-Loire.
la rédaction vous conseille
C'est désormais une tradition en Maine-et-Loire. Tous les ans, pour célébrer la nouvelle année, le préfet invite les représentants de la fédération des boulangers de Maine-et-Loire pour déguster ensemble la fameuse galette. Ce matin, dans les salons de la préfecture, François Burdeyron accueillait également quelques membres de la confrérie des Talmeliers du Bon Pain. L'occasion pour le représentant de l'Etat de saluer l'un des "plus vieux métiers du monde. Porté par le courage et le dévouement d'hommes et de femmes qui depuis des lustres produisent cette base alimentaire qu'est le pain".

Au nom des boulangers du département, Michel Courant, représentant le président de la fédération Stéphane Branger, a souhaité ses voeux de réussite au préfet. Il en a également profité pour énumérer quelques chiffres : 380 boulangeries en Anjou soit plus de 1 200 emplois. "Notre métier est un métier de passion et il nous faut promouvoir auprès des jeunes. Les boulangers ne connaissent pas la crise et le chômage dans notre secteur est inexistant", a annoncé Michel Courant.

Enfin, Roland Briodeau, grand-maître des Talmeliers du Bon Pain, confrérie des boulangers créée en Anjou en 1986, a ensuite vivement conseillé au préfet de goûter la galette briochée, "une spécificité angevine que vous n'avez certainement jamais rencontré ailleurs". Le grand-maître a conclu son allocution en invitant François Burdeyron, le 14 avril prochain, à sa propre intronisation au sein de la confrérie. "Depuis 1986, tous les préfets de Maine-et-Loire, sans exception, ont intégré les Talmeliers du Bon Pain", a appuyé Roland Briodeau. Le préfet n'a pas dit non.

Suite aux discours, les galettes frangipane et briochée d'Olivier Coué de la Régalade et de Christophe Barthelaix, boulanger à la Madeleine ont été dégustées en compagnie des chefs des différents services de l'Etat.



















Angers Mag