« Les enfants de demain », soirée Sophie Rabhi au Festival du Film Nature


Rédigé par - Angers, le Mardi 19 Mai 2015 à 09:06


Positionné désormais au printemps, le Festival du Film nature et de l’environnement de Mûrs-Erigné ouvre ses portes aux écolo-cinéphiles ce mardi 19 mai au Centre Jean Carmet pour une soirée dédiée à Sophie Bouquet-Rabhi, la fille de l’agriculteur et humaniste, Pierre Rabhi.



Une journée ordinaire à la ferme des enfants du Hameau des Buis (photo Ferme des Enfants)
Une journée ordinaire à la ferme des enfants du Hameau des Buis (photo Ferme des Enfants)
la rédaction vous conseille
Pierre Rabhi, l’agriculteur franco-algérien, défenseur d’un mode de société plus respectueux de l’homme et de la terre, connaît bien le Festival du Film Nature de Murs-Erigné pour y avoir participé plusieurs fois. Pour l’ouverture de l'édition 2015, ce mardi, c’est sa fille, présidente de l’éco village pédagogique du Hameau des Buis en Ardèche qui sera mise à l’honneur et plus particulièrement l’école qui pratique la « pédagogie de la bienfaisance », une approche résolument tournée vers l’enfant.
 
La soirée est organisée autour d’un documentaire réalisé par l’italien Fabrizio Inserillo « Les enfants de demain », un film en compétition dans la catégorie long métrage. La projection sera suivie d'un échange avec Maria Lisa Guidi, éducatrice à l’école Montessori. Sophie Rahbi, invitée, était indisponible pour cette date.
 
« Les enfants de demain », c’est l’histoire de l’éco village du hameau des Buis, de la vie qui se dévoile à l’intérieur du village. Le coté pédagogique avec des interviews des pédagogues et aussi le coté environnement avec la bio construction des maisons, la fromagerie, le maraichage... Ce documentaire vise à montrer la réalité de styles de vie différents de la vie quotidienne avec un regard plus bienveillant sur l’environnement.
« Retrouver la nature de l'humain m'est apparue comme une urgence indispensable. Pour moi il s’agit maintenant de construire l’avenir dans le respect de la vie »
 
Née en Ardèche, au coeur de l'aventure familiale de ses parents Pierre et Michèle Rabhi qui ont fait leur retour à la terre au tout début des années soixante, Sophie Rabhi a grandi avec 4 frères et sœurs, parmi les animaux de la ferme, dans un grand bois de chênes proche d'une rivière.
 
« Nous avions un élevage de chèvres et une production de fromages », se souvient Sophie Rabhi. « Quand les enfants ont grandi et ont quitté la ferme, ma mère s'est affiliée à Accueil Paysan pour devenir lieu d'accueil d'enfants. Je l'ai accompagné dans ce projet et je suis devenue animatrice à la ferme. C'est ainsi que j'ai fait mes premières expériences pédagogiques ».
 
Comme son père qui fait de l’humain sa priorité, Sophie Rabhi a fait de même pour les enfants. « L’idée de la ferme des enfants est née quand j’ai attendu mon fils ainé en 1997. A partir du moment où je suis devenue maman, l’avenir des enfants de cette planète est devenue l’une de mes priorités.  J'ai beaucoup entendu parler des problèmes du monde et de l'humanité dans mon enfance et mon adolescence, et contribuer à changer les choses à travers l'accompagnement de l'enfant est devenu nécessaire pour moi ».
 
C’est la lecture des livres de Maria Montessori , initiatrice de la méthode d’éducation qui porte son nom, qui lui a fait prendre conscience que les problématiques humaines sont liées à un manque d'écologie à l'égard de chacun de nous. « Retrouver la nature de l'humain m'est apparue comme une urgence indispensable. Pour moi il s’agit maintenant de construire l’avenir dans le respect de la vie ». (Extrait de l’interview d’Audrey Etner pour Féminin Bio)
 
Pour en savoir plus sur la ferme des enfants www.la-ferme-des-enfants.com

Les enfants de demain
Mardi 19 mai 2015 - 20h30
Centre Culturel Jean Carmet
Entrées : Adultes : 5 €  - Enfants (moins de 16 ans) : 2 €
Le pass semaine festival :  Adulte : 18 €


 





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com