Les gens d'Ouest se donnent rendez-vous aux Accroche-Coeurs


Rédigé par Sébastien ROCHARD - Angers, le 28/08/2013 - 07:30 / modifié le 28/08/2013 - 09:12


La 15e édition du plus éclectique des événements angevins marque la fin d'un tour du monde initié il y a 3 ans. C'est "à l'ouest, carrément", que se tourneront les yeux des participants, les 6, 7 et 8 septembre prochains.



Far West 2037 de la Cie Jo Bithume sera donné les 6 et 7 septembre place Leclerc.
Far West 2037 de la Cie Jo Bithume sera donné les 6 et 7 septembre place Leclerc.
la rédaction vous conseille
C'est un mythe, une sorte de mirage qui a inspiré les artistes et scientifiques depuis Platon. L'Atlantide, mystérieuse île jadis engloutie, ne devrait plus tarder à refaire surface. C'est en tout cas le pari pris par les organisateurs de la 15e édition des Accroche-coeurs, en créant ex nihilo le premier consulat général de l'Atlantide, offrant même aux Angevins la possibilité de devenir citoyen atlante et d'en créer la constitution.

Un peu à l'ouest, les artistes locaux ? Carrément, même ! Et c'est tant mieux, car l'ouest est le dernier point cardinal qui manquait à la boussole déjantée des Accroche-Coeurs.

Les esprits chagrins verront dans ce "carrefour de formes culturelles et créatives" vantée par le maire d'Angers, Frédéric Béatse, un improbable capharnaüm. Le temps d'un constat, donnons leur raison : il est difficile de s'y retrouver parmi la cinquantaine de rendez-vous culturels prévus les 6, 7 et 8 septembre prochains.

Mais ne serait-ce pas en même temps le charme et l'ADN de l'événement ? L'ouest, direction unique aux horizons multiples, investira la ville sous des formes aussi diverses qu'inattendues, de la Bretagne voisine aux contrées lointaines du Canada ou de l'Argentine, en passant par les grands espaces américains ou les sons des îles de l'Amérique centrale.

Les incontournables... et les inattendus

Les Angevins les plus observateurs auront déjà remarqué les va-et-vient de la compagnie Jo Bithume place Leclerc, occupée à mettre en place son "Far West 2037". Ce sera l'un des grands rendez-vous de cette édition, avec la création "Entre deux Rives" accompagnée par le bagad Kemper, et "Le plus grand défilé des petites coutures" de la compagnie nantaise Cirkatomik, place de la Rochefoucauld.

L'artiste Paul Bloas et l'ex-guitariste de Noir Desir, Serge Teyssot-Gay ponctueront le festival à cinq reprises et cinq endroits différents dans la ville dont la place du Ralliement et la piscine de la Baumette.
L'artiste Paul Bloas et l'ex-guitariste de Noir Desir, Serge Teyssot-Gay ponctueront le festival à cinq reprises et cinq endroits différents dans la ville dont la place du Ralliement et la piscine de la Baumette.
On retiendra aussi "Ligne de front", la collaboration étonnante entre l'artiste peintre Paul Bloas et le cofondateur et ex-guitariste de Noir Désir, Serge Teyssot-Gay. Comment ne pas s'interroger non plus sur le "Piknic électronik", un festival pas comme les autres de Montréal ? Le rendez-vous musical réunira dimanche 8 septembre les artistes locaux Elena et Arno Gonzalez, avec en point d'orgue à 17 h un DJ de légende, Carl Craig.

Enfin, s'il ne devait rester qu'un spectacle, notre choix se porterait sans doute sur la Brigade d'intervention théâtrale haïtienne (BIT-Haïti), un "parcours initiatique d'un genre nouveau pour nos contrées".

Comme chaque année, les Accroche-Coeurs adoptent un code vestimentaire bien précis. Cette édition sera... à plumes : celle du ara d'Amazonie, de l'indien d'Amérique ou des mouettes bretonnes ! Des plumes d'ouest en somme.

L'ensemble du programme est à consulter sur www.angers.fr/accrochecoeurs




















Angers Mag