Les jeunes socialistes interpellent leurs ainés sur le cumul des mandats


Rédigé par - Angers, le 04/09/2012 - 17:19 / modifié le 04/09/2012 - 17:21


Paraphrasant le slogan de campagne du président Hollande, les jeunes socialistes de Maine et Loire invitent les parlementaires de leur parti à respecter les propositions du candidat aujourd’hui élu et notamment celle concernant le non-cumul des mandats.



Le respect des engagements pris, c'est maintenant ! », déclarent les jeunes socialistes affirmant ainsi leur attachement au non cumul des mandats.

« Lors des universités d'été du PS et du MJS à La Rochelle fin août, Martine Aubry et Jean- Marc Ayrault ont rappelé la date butoir du 17 septembre pour l'application du non-cumul aux élu(e)s socialistes. Il s'agit de ne plus cumuler un mandat national (Député ou Sénateur) avec celui d'un exécutif local », rappelle Quentin CLEMENT, Animateur Fédéral du MJS de Maine-et-Loire.

« Après cinq ans de sarkozysme, nous devons envoyer des signes forts de rénovation de la vie politique pour retrouver la confiance des Français », poursuivent les jeunes socialistes, soulignant que la réduction des salaires des ministres et du Président de la République était une première étape. « La limitation du cumul des mandats doit être la deuxième ».

Pour les plus jeunes, élus locaux et parlementaires de demain, l’enjeu est clair : respecter ses engagements, préparer dès à présent les prochaines échéances locales, et poser une pierre supplémentaire à la rénovation de la vie politique.

« C'est parce que nous voulons que la gauche réussisse que les Jeunes Socialistes des Pays-dela-Loire invitent les élu(e)s dans cette situation à respecter leurs engagements, maintenant », déclarent les animateurs MJS des cinq départements de la région des Pays de la Loire et le coordinateur régional, Romain DELAUNAY.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag