Les maisons de quartier au coeur du débat au Conseil municipal


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le 26/01/2016 - 09:11 / modifié le 28/05/2016 - 09:43


Quelques jours après l'expression, par les maisons de quartier, de leurs inquiétudes quant à la baisse moyenne de 10 % de leurs subventions sur les trois ans à venir, le débat a animé le Conseil municipal ce lundi soir.



"La baisse de subvention aux maisons de quartiers et aux associations affaiblit le lien social, le bien vivre ensemble sur notre ville", a argué Alain Pagano lundi soir. Ici, une photo du centre Jacques-Tati dans le quartier de Belle-Beille.
"La baisse de subvention aux maisons de quartiers et aux associations affaiblit le lien social, le bien vivre ensemble sur notre ville", a argué Alain Pagano lundi soir. Ici, une photo du centre Jacques-Tati dans le quartier de Belle-Beille.
la rédaction vous conseille
Le débat était attendu. Il a bel et bien eu lieu au détour de la présentation de la charte de coopération entre la Ville et la CAF de Maine-et-Loire, par Michelle Moreau, première adjointe en charge des quartiers et de la vie associative.

Des quartiers et une vie associative au coeur de l'actualité depuis l'annonce par Christophe Béchu d'une baisse moyenne de 5% des subventions allouées aux associations lors de la cérémonie des vœux, début janvier. Une baisse qui touchera également les maisons de quartier, avec une diminution moyenne de 10 % de leur subventions sur les trois ans à venir. "Nous avons avec elles une convention pluriannuelle de trois ans. Il y aura une baisse cette première année, mais pas les deux autres" nous livrait Michelle Moreau, suite à l'annonce de Christophe Béchu.

Les maisons de quartier n'ont pas tardé à réagir la semaine dernière, alertant la presse sur cette baisse. "De manière mécanique la baisse de subvention de 10% est égale à un déficit de 10% pour l’ensemble des maisons de quartier. Il y a 10 maisons de quartier associatives sur Angers. 10% de baisse, c’est une maison de quartier en moins", calculaient ainsi mercredi dernier les porte-parole des maisons de quartier dans un communiqué de presse.

C'est donc Silvia Camara-Tombini, élue de la minorité, qui a ouvert le débat ce lundi soir : "Nous avons tous lu dans la presse les interrogations que [cette baisse de subvention] suscite notamment pour les centres sociaux qui vont devoir faire des choix, supprimer des activités, voir même supprimer des postes. Elles sont profondément inquiètes pour leur avenir et nous le sommes avec elles. Vous avez fait un choix que nous ne partageons pas et nous vous demandons de revenir sur cette décision."

Une interpellation qui a trouvé un écho dans la prise de parole d'Alain Pagano : "La baisse de subvention aux maisons de quartiers et aux associations affaiblit le lien social, le bien vivre ensemble sur notre ville. Et cela aura à coup sur des conséquences en terme de suppression d’emplois. Ce n’est pas acceptable."

"On me dit : "il y a des plus en plus de personnes fragiles". Si la solution était de donner des subventions, j'imagine que cela ferait longtemps qu'il n'y aurait plus de personnes fragiles à Angers", a répliqué Michelle Moreau. "J'aurais préféré présenter des augmentations. Mais une subvention n'est ni une récompense, ni une sanction. Une subvention est faite pour correspondre à un service".
 
"Je ne suis pas heureuse de faire cela mais je suis très responsable en le faisant" - Michelle Moreau
"C'est vrai que le deuxième trimestre des maisons de quartier sera difficile, car les programmes sont en cours pour l'année scolaire. Il ne s'agit pas d'encourager les maisons de quartier à avoir des aggios à la banque". L'adjointe, déjà élue sous les mandatures de Jean Monnier et de Jean-Claude Antonini a conclu : "Je suis triste parce que j'ai vécu un mandat où l'on pouvait donner. Je ne suis pas heureuse de faire cela mais je suis très responsable en le faisant". 
 

Sollicité sur le contexte économique par Silvia Camara-Tombini, Christophe Béchu a tenu à planter le décor : "Le budget de la municipalité précédente affichait 40 millions d'euros de dotation globale de fonctionnement (DGF). L'année prochaine, elle sera de 30 millions d'euros. Cela fait 10 millions de moins au total. Qui n'est compensé qu'à moitié par la dotation de solidarité urbaine*. Qu'est-ce qu'on fait ? On s'efforce de mettre fin à un certain nombre de gaspillage".

Rappelant qu'Angers consacre, en moyenne, 22 euros par habitant de plus que ses voisines de l'Ouest sur le poste de subventions (40 millions d'euros consacrés aux associations au total, dont 12 au CCAS), Christophe Béchu a poursuivi: "il y a des quantités de structures, plus ou moins fortes, qui ont besoin d'être accompagnées. Il faut des remises en cause". Avant de donner rendez-vous le 29 février prochain, pour le débat d'orientation budgétaire, où il sera - on en est sûr - question de maisons de quartier...

* "L'une des trois dotations de péréquation réservée par l'Etat aux communes en difficultés. Elle bénéficie aux villes dont les ressources ne permettent pas de couvrir l'ampleur des charges auxquelles elles sont confrontées." (source : http://www.collectivites-locales.gouv.fr/dotation-globale-fonctionnement-dgf-des-communes)









1.Posté par webduweb le 27/01/2016 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon avis, la baisse de subvention, elle devrait concerner surtout le SCO, car le football est bien trop subventionné : là est le vrai gaspillage des deniers publics. Il faut savoir que la plupart des gens sont excédés d'entendre toujours parler de foot. Les joueurs de ballon rond sont trop bien rémunéré, c'est scandaleux ! Je connais des aides-soignantes qui font un dur métier et qui ne touchent pas le dixième...















Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06



cookieassistant.com