Les musées d'Angers, vice-champions de France !


Rédigé par - Angers, le 26/06/2013 - 07:00 / modifié le 26/06/2013 - 13:13


Voilà un podium qui tombe à pic pour l'ouverture de la saison touristique en Anjou. Le Journal des Arts vient d'attribuer la deuxième place de son palmarès 2012 des musées français (catégorie villes moyennes) aux musées d'Angers. Tout en relativisant le résultat, pour des raisons de méthodologie, on a quand même le droit de penser que c'est bien mérité !



Dernière exposition en date du musée des Beaux-Arts, la rétrospective d'Edward Baran est une belle réussite.
Dernière exposition en date du musée des Beaux-Arts, la rétrospective d'Edward Baran est une belle réussite.
la rédaction vous conseille
Dans le monde de l'art, le palmarès proposé chaque année depuis dix ans par le bi-mensuel Le Journal des Arts a, comme partout, ses détracteurs. Il n'empêche, sa publication est guettée de près par la grande majorité des responsables des musées français qui y trouvent (ou pas) une forme de reconnaissance publique de leur travail.

En 2009, le musée des Beaux-Arts d'Angers était entré pour la première fois dans le Top 10 de ce classement, se plaçant même en quatrième position des établissements de province derrière les musées des Beaux-Arts de Lyon et de Rouen, et le musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg. Depuis, il y a toujours bien figuré, porté notamment par une excellente politique d'accueil des publics et une bonne fréquentation.

Curieusement, la baisse sensible en 2012 du nombre de visiteurs du MBA d'Angers (- 20% environ) n'a que peu impacté les appréciations des responsables du palmarès du Journal des Arts qui viennent d'attribuer la deuxième place de leur classement, dans la catégorie ville de plus de 20 000 habitants, aux musées de la ville.

Oui, vous avez bien lu "aux musées de la ville". Réunis au sein d'une direction et d'une conservation uniques, ceux-ci ont en effet adopté une nouvelle méthodologie pour répondre au questionnaire, présentant leurs chiffres ensemble (Beaux-Arts, Galerie David d’Angers, Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine, musée-château de Villevêque, musée Pincé). Première conséquence de cette mutualisation, dont la ville a reconnu qu'elle "favorise aussi ce bon résultat", le nombre de visiteurs est passé de 86 000 en 2011 (musée des Beaux-Arts uniquement) à... 158 596 en 2012 (tous musées confondus).

La Piscine de Roubaix n°1

Une autre nouveauté, liée cette fois-ci à la propre méthodologie retenue pour élaborer le classement, a pu favoriser le bon classement d'Angers : au palmarès unique publié jusqu'alors, se sont substitués trois classements selon la taille des villes : les grandes villes (+ 200 000 habitants), les villes moyennes (+ 20 000 habitants) et les petites villes.

Mais ne faisons pas la fine bouche, et retenons que "comme les années précédentes, le dynamisme de la politique des publics est mis en avant, mais aussi la qualité des expositions". Et renouvelons nos encouragements à découvrir l'excellente rétrospective d'Edward Baran, présentée jusqu'au 15 septembre.

Précisons enfin que les musées d'Angers sont coiffés par la Piscine de Roubaix, dans ce palmarès 2012 et devancent de prestigieux musées comme le LaM à Villeneuve-d’Ascq ou encore le musée de Grenoble. C'est Le Louvre qui emporté la première place des musées des villes de plus de 200 000 habitants.

L’enquête du Journal des Arts a été réalisée d’avril à mai 2013, auprès de 600 musées français de beaux-arts, d’archéologie et d’histoire nationale. 340 établissements y ont répondu. Les résultats ont été obtenus à partir de l’analyse de 61 critères d’évaluation répartis en cinq grandes catégories : accueil du public, médiation, collection, expositions, gestion. Et ils ont montré, selon le journal, que "dans leur ensemble, les musées continuent à bien résister à la crise économique".




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag