Les nouvelles écritures interactives se sont invitées à Premiers Plans


Rédigé par - Angers, le Samedi 24 Janvier 2015 à 14:42


Outre les films en compétition et les rétrospectives des grands cinéastes, plusieurs temps forts et rencontres sont organisés chaque année dans le cadre du festival Premiers Plans d’Angers. Mardi, on y parlait des nouvelles écritures cinématographiques et notamment des projets dits « transmédia ».



Alexandre Brachet (Upian) lors de sa présentation au Centre de Congrès d'Angers
Alexandre Brachet (Upian) lors de sa présentation au Centre de Congrès d'Angers
la rédaction vous conseille
Organisée par la mission AnCRE,  une structure installée à la maison des projets d’Angers, qui soutient la structuration et le développement économique du secteur culturel et créatif sur le territoire angevin, la journée intitulée «Transmédia (*) et écritures interactives » s’articulait en deux temps forts : un premier le matin au Centre des congrès, sur l’évolution du web documentaire présenté par  Alexandre Brachet, producteur et fondateur d'Upian, société de production française  leader dans le domaine, et un second à la Maison des projets, autour du thème du Transmédia, avec notamment des retours d’expérience de plusieurs structures régionale et nationales.
 
Pour ceux qui s’investissent dans le web documentaire (Webdoc), œuvre interactive utilisant les technologies du web, on ne présente plus la société Upian. Composée d’une quinzaine de collaborateurs, cette société orientée web design et production de documentaires interactifs,  qui compte parmi ses clients la chaine TV Arte, Radio France, France Télévisions, l’Equipe ou encore Rue89, s’est illustrée avec plusieurs documentaires qui font désormais références dans le domaine de la production digitale : « Prison Valley  » un webdoc sur l’industrie carcérale aux USA, « Alma  », sur la guerre des gangs au Guatemala ou encore le surprenant « Gaza/Sderot  » qui illustre la vie des communautés palestiniennes et israélienne de chaque côté de la frontière.  
 
Devant un parterre de créatifs, journalistes, réalisateurs, producteurs audiovisuels, intéressés par ces nouveaux modes d’expression Alexandre Brachet a démontré autour de ses réalisations  ce qu’apporte le concept puissant de l’hypertexte d’internet dans la diffusion des documentaires.
 
« Nous avons découvert très tôt qu’Internet est un lieu où l’on peut se raconter des histoires et très vite j’ai senti une certaine liberté d’expression. Pour moi c’est un véritable changement de paradigme narratif », explique le producteur, démontrant par l’exemple ce qu’apporte le webdoc en matière de diffusion de l’information.  « Gaza/Sderot » permet de suivre en parallèle la vie quotidienne de deux communautés  voisines, mais opposées, avec une multitude d’informations connexes permettant de mieux comprendre comment les populations vivent malgré le conflit géopolitique qui agite cette région du globe.
 
« Chez les diffuseurs publics les prises de décisions sont longues, quand les budgets ne sont pas réduits en cours, ce qui peut mettre en péril une structure comme la nôtre »

 « A chaque fois nous nous nous posons la même question : qu’est-ce que je peux faire sur internet que je ne peux pas faire à la télévision », poursuit Alexandre Brachet. Et force est de constater que sur le plan de l’information, le webdoc est beaucoup plus riche sur le plan culturel. Une raison qui a conduit la chaine Arte à se tourner vers ce mode d’information.
 
Si cette démonstration par l’exemple était particulièrement probante, les personnes présentes dont certaines venaient chercher des pistes pour réaliser un projet transmedia ou un webdocumentaire sont un peu restés sur leur faim, notamment en matière de financement de projets. Si la société Upian réussit plutôt bien, elle éprouve quelques difficultés notamment avec les diffuseurs publics, ceux qui s’intéressent le plus à cette nouvelle forme de diffusion de l’information. « Un webdoc est financé pour un tiers par un diffuseur, par le CNC (Centre National du Cinéma) et un tiers par le réalisateur, c'est-à-dire vous », démontre Alexandre Brachet. « Mais chez les diffuseurs publics, obligatoires pour obtenir l’aide du CNC, les prises de décisions sont longues, quand les budgets ne sont pas réduits en cours, ce qui peut mettre en péril une structure comme la nôtre ». « Génération Quoi  », une enquête interactive réalisé par Upian pour France Télévisions fait partie de ces projets longs et couteux.
 
Dans un contexte économique tendu, les réalisateurs indépendants peinent à trouver des diffuseurs. « Le plus souvent les chaines TV, notamment locales, investissent à des niveaux financiers qui ne permettent pas de boucler un budget suffisant pour passer à la phase réalisation », souligne l'un des participants.  Qu’importe, même si l’opération n’apparaît pas au demeurant rentable, certains se lancent dans l’aventure, convaincus qu’a termes et notamment grâce au développement des objets mobiles et connectés, l’information passera par cette nouvelle forme d’écriture.

(*) transmédia : La narration transmédia (en anglais, transmedia storytelling ) est une méthode de développement d'œuvres de fiction ou documentaires et de produits de divertissement qui se caractérise par l'utilisation combinée de plusieurs médias pour développer des univers narratifs, chaque média employé développant un contenu différent pouvant être appréhendé de manière indépendante. (Définition Wikipédia)
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46







cookieassistant.com