Les salariés du Crédit immobilier de France donnent de la voix


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 04/10/2012 - 19:35 / modifié le 04/10/2012 - 19:35


Les salariés du Crédit immobilier de France ont manifesté à Angers, ce jeudi matin. Ils craignent pour leurs emplois et reprochent à l'Etat son désengagement suite à l'abaissement de la notation par l'agence Moody's.



Les salariés des CIF de l'Ouest ont manifesté, jeudi matin à Angers
Les salariés des CIF de l'Ouest ont manifesté, jeudi matin à Angers
la rédaction vous conseille
"Le Crédit Immobilier de France n’est pas un groupe de finance spéculative. Au contraire, c’est un groupe qui s’inscrit dans le cadre d’une économie sociale et solidaire et qui oeuvre pour le financement du logement social depuis plus de 100 ans", explique Morgane Gallet, responsable de l'audit interne du CIF de Nantes.

Ce jeudi matin, une centaine de salariés des CIF de Maine-et-Loire, de Loire-Atlantique et de Haute et Basse-Normandie ont défilé dans les rues d'Angers, escortés par les forces de l'ordre. A grand renfort de musique hurlante et de slogans anti-gouvernement, ils ont ainsi clairement affirmé leur crainte de perdre leur emploi et la sauvegarde du CIF.

Appartenant à la mouvance HLM, le CIF a dû se résoudre fin août à demander la garantie de l'Etat, l'abaissement de sa notation par l'agence Moody's quelques jours avant l'empêchant de se refinancer sur les marchés. Or, il ne dispose pas d'une base de dépôts pour lui permettre de fonctionner malgré tout.

En échange de leur aide, qui devrait s'élever à plus de 20 milliards d'euros, les pouvoirs publics lui ont imposé une gestion "en extinction", sans possibilité d'accorder de nouveaux prêts. "Le gouvernement français affiche sa volonté de soutenir l'emploi, les entreprises et le logement social, et il demande au Crédit Immobilier de France de cesser son activité et d’ajuster dans les meilleurs délais les coûts et charges de fonctionnement du groupe", conclut Morgane Gallet.

Depuis début septembre, les salariés des CIF de l'Ouest sillonne les grandes villes. Après Nantes, Rennes, Paris et Angers, ils manifesteront prochainement à Rouen.









1.Posté par Willy le 04/10/2012 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la porte les agences de notation!

2.Posté par Maison à vendre à la Réunion le 05/10/2012 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Il m'a semblé que la situation s'est améliorée pour les employés du CIF.

3.Posté par immobilier actus le 09/10/2012 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vérité peut être dur à admettre mais les agences de notations restent une indication particulière non pas pour la banque uniquement mais pour l'ensemble du système















Angers Mag