Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue 2 : Angers - SCO à Vannes pour confirmer


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Jeudi 25 Novembre 2010 à 23:43


Angers-sco cherchera, ce vendredi, au stade de la Rabine, face à Vannes, à confirmer une fois encore, tant au niveau de l’envie que du résultat, le mieux entrevu, en coupe de France.



L'excellent Grégory MALICKI sera, encore une fois, un atout majeur du sco (*)
L'excellent Grégory MALICKI sera, encore une fois, un atout majeur du sco (*)
Angers-sco s’est, pour partie, rassuré dimanche dernier, face au Havre. Un match sérieux face à un adversaire redoutable et redouté. De l’envie, concrétisée par des tentatives inédites, comme la frappe de Charles DIERS sur le premier but. Tout porterait à l’optimisme, si Angers-SCO ne nous avait pas habitué à souffler le chaud et le froid cette saison.

Le SCO manque de constance depuis le début de la saison. Il bat Troyes à domicile, après une belle prestation, puis se fait bousculer par Nantes. Il rapporte beaucoup de points de ses déplacements, avant de se faire étriller à Reims, pourtant mal classé. Vannes, son adversaire de ce vendredi fait partie des mal classés.

Un point devant le premier reléguable, Vannes se doit de l’emporter devant son public, d’autant plus qu’il est transparent à l’extérieur (3 points pris contre 9 pour le SCO). Pour autant, si Vannes a empoché 80% de ses points à la maison (12/15), il n’est pas irrésistible sur sa pelouse de la Rabine.
Si les bretons ne se sont inclinés que face à Châteauroux, ils on concédé trois fois le nul pour trois victoires.

Ramener au moins un point du Morbihan est, donc, tout à fait à la portée d’Angers-SCO, d’autant plus que si RIVIERE (2 buts) sera présent, LOVAL (2 buts également), l’autre attaquant, sera suspendu après avoir pris six cartons jaunes depuis le début de la saison !!. Il conviendra, toutefois, que les angevins cessent leur course à handicap, en évitant d’encaisser un but d’entrée comme face à Metz ou Reims.

Car, si Vannes marque relativement peu de buts (8 en 7 matchs à domicile), il en encaisse très peu (4 buts). Les bretons présentent, en effet, comme Angers-SCO, une défense très expérimentée, avec le bisontin FAIVRE (2 buts marqués, attention aux corners), l’ancien guingampais LEUGEUN et les anciens nantais GUILLON et DELHOMMEAU. Et si cette défense a tendance à exploser en déplacement (22 buts en 8 matchs), elle est autrement difficile à déstabiliser sur ses terres.

C’est, donc, un match indécis qui se profile, face à l’ancien finaliste de la coupe de la Ligue 2009.
De son côté, Jean-Louis GARCIA évitera la migraine pour composer de sa ligne d’attaque, séduisante dimanche dernier. Gaëtan CHARBONNIER, qui s’est montré très à son avantage, en se trouvant à l’origine des deux buts de Charles DIERS, devrait être aligné. Quant à Loris ARNAUD, toujours en panne d’une réussite, qu’il ne pourra retrouver qu’en accumulant les matchs, il s’est montré très remuant et disponible. Malheureusement, il doit déclarer forfait (contracture). Claudiu KESERÜ, suspendu contre Le Havre, retrouvera sa place. En défense, Matar FALL s’est montré très convaincant. Il devrait être reconduit, tandis que dans l'axe, Malick COUTURIER devrait suppléer Nicolas GILLET, suspendu Au milieu, David DE FREITAS, aux côtés d’un Charly DIERS inspiré, a fait son match. On demande confirmation.

A ce stade de la saison, Angers-SCO n’est pas lâché, dans un championnat on ne peut plus serré.
Comme nous l’avons déjà écrit, le SCO compte un point de plus que l’an passé et deux points de retard de moins sur le podium, au même stade de la saison. La différence, pour notre équipe diesel, réside dans son manque de constance.

L’an passé, jusqu’au 22 décembre, date de la victoire à Nantes, Angers-SCO était constant dans le relativement médiocre. Il a fini la saison en boulet de canon, passant de quasi reléguable, à candidat au podium.

Cette saison, le sco présente deux visages différents en l’espace de quinze jours, trois semaines.
Il est encore temps pour nos joueurs de remonter au classement. Mais il ne faut plus traîner en chemin, pour ne pas avoir de regrets au final. Le potentiel joueur est là. La mayonnaise doit prendre
dès ce vendredi.

(*) Photo d'illustration aimablement prêtée par Angers - SCO


LES TAGS : football, ligue 2, sco