Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue 2 : Angers SCO arrache le nul contre Créteil


Rédigé par - Le Samedi 15 Mars 2014 à 20:07


Semaine difficile pour les Angevins. Battus lundi à Tours, les partenaires de Grégory Malicki ne sont pas parvenus à s'imposer à domicile face à Créteil. Ils ont même obtenu le match nul in-extremis grâce à un but de Blayac dans les arrêts de jeu...



Un match difficile pour Angers SCO, contre une équipe classée 14e (Photo d'archive)
Un match difficile pour Angers SCO, contre une équipe classée 14e (Photo d'archive)
En recevant Créteil, les joueurs de Stéphane Moulin pouvaient espérer mieux terminer la semaine qu'ils ne l'avaient commencée. Lors de déplacement en Indre-et-Loire, ils avaient subi leur 5e défaite de la saison en championnat contre Tours.

Cette fois, ils étaient opposés au 14e du championnat, une équipe francilienne a priori à leur portée mais dont il convenait cependant de se méfier. Lors du match aller en octobre, elle avait réussi à résister à la formation angevine -pourtant assez à l'aise à l'extérieur- en obtenant le nul 0 à 0.

En cette belle après-midi de mars où la tribune découverte Colombiers avait été rouverte pour l’occasion, tout était réuni pour que l'ambiance soit au rendez-vous. Mais bizarrement, ce sont les quelques dizaines de supporters cristoliens présents derrière les buts qui se faisaient remarquer. Et pour cause, on devait vite s'apercevoir que leurs protégés n'avaient pas fait le déplacement en victimes expiatoires.

Ainsi, après qu'Angers ait tenté de prendre ce match à son compte, la première occasion des « Bleus », devait être la bonne. Elle était l’œuvre du duo Genest-Andriatsima. A l'origine de l'action, le premier transmettait le ballon au second, bien démarqué sur le côté droit. A la suite-d'un une-deux, le cuir revenait dans sa course et Genest marquait dans le but grand ouvert (0-1, 7e).

Les affaires étaient mal engagées pour les Blanc et Noir, mais au lieu de réagir, ils continuaient de subir la domination des visiteurs. Témoin aussi de cette nervosité et de cette mauvaise passe angevine, le carton jaune récolté par Ryan Frikeche (27e) à la suite d'une nouvelle faute sur Genest. Quelques minutes plus tard, l'attaquant sortait sur civière et était remplacé par Lesage.

Ce même Frikeche, dont ce n'était décidément pas le le jour devait encore être à l’origine du deuxième but Cristolien. A la 32e, il perdait la balle dans son camp au profit de Ndoye. Le milieu cristolien transmettait aussitôt à Adriatsima qui lui remettait le ballon. D'une frappe tendue, l'attaquant trompait Malicki pour le 2 à 0 (33e). Les Angevins étaient totalement dominés et l'on se demandait bien comment ils allaient faire pour revenir dans la partie. Malgré une tentative d'Ayari (37e), une autre de Frikeche (45e) ainsi qu'une magnifique demi volée de Keita sauvée par le gardien (45+1) les deux équipes regagnaient le vestiaire sur cet avantage logique pour Créteil.

Blayac égalise dans les arrêts de jeu !

En deuxième mi-temps, Auriac et Socrier, rentraient à la place de Keita et Yattara. Et les effets de ce ces changements se faisaient aussitôt ressentir. Les Angevins devenaient plus menaçants et commençaient à investir le camp adverse. A la suite d'un corner tiré par Boufal, le ballon était renvoyé par la défense dans les pieds d'Eudeline aux 6 mètres. D'une reprise de volée, l’attaquant angevin réduisait le score (1-2, 51e).

L'espoir revenait dans une équipe angevine jusque là bien passive. Un espoir qui aurait pu être de courte durée puisque trois minutes plus tard, d'un magistral tir du gauche à une vingtaine de mètres, Lesage trouvait le poteau droit de Malicki alors que le gardien semblait battu. Les visiteurs avaient sans doute laissé passer leur chance de l’emporter.

Les débats s'équilibraient, les Angevins continuaient de pousser et à la 74e, Blayac remplaçait Boufal. Coaching gagnant pour Stéphane Moulin. Après que Gaël Angoula ait sauvé son camp en repoussant sur sa ligne une tentative de Belvito (82e), l'ultime occasion devait être la bonne. Sur un centre de ce même Angoula, la sortie du gardien visiteur était manquée et Blayac, à l'entrée de la surface le devançait pour le coup de tête de l'égalisation (2-2, 90 +2).

Angers revient encore une fois de loin en conservant la 3e place du classement, avec 46 points et un match en retard à jouer à Brest mardi prochain à 19h.




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur