Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue 2 : Angers SCO descend du podium à Niort


Rédigé par - Le Samedi 22 Mars 2014 à 00:20


Battu à Brest mardi, le SCO a concédé sa deuxième défaite de la semaine hier à Niort. Alors qu'il reste neuf match à disputer, Angers quitte le podium de la Ligue 2...



Au match aller (photo) Angers SCO l'avait emporté 2-0. L'histoire ne s'est malheureusement pas répétée.
Au match aller (photo) Angers SCO l'avait emporté 2-0. L'histoire ne s'est malheureusement pas répétée.
Semaine noire pour les Angevins. Alors qu'il y a à peine huit jours, avant de recevoir Créteil, ils pouvaient espérer se maintenir dans le trio de tête jusqu'à la fin du championnat, ils sont actuellement dans une mauvaise passe. Une défaite mardi en Bretagne suivie d'un nul contre Créteil à domicile samedi dernier, puis une nouvelle défaite à Niort (2-1) hier soir. Trop de matchs consécutifs, sans doute, et une fatigue accumulée. Vivement demain !

Rien n'est perdu évidemment. Angers est aujourd'hui 4e du championnat avec 46 points, derrière les deux clubs qui semblent promis à la Ligue 1 (Metz, 54 points et Lens, 51) puis aussi derrière Niort (47 points). Cependant, le SCO, qui reste à l'affût, est est désormais tributaire des résultats des équipes qui précèdent ou plutôt de l'équipe qui précède.

Et c'est aussi dans le rétroviseur qu'il va falloir maintenant jeter un coup d’œil puisque Tours n'a qu'un point de moins que le SCO et Caen, avec un match de moins, n'est qu'à trois longueurs des hommes de Stéphane Moulin.

Vendredi soir les Angevins se rendaient dans les Deux-Sèvres avec l'espoir d'obtenir un résultat, d'autant que l'équipe avait récupéré Olivier Auriac, de retour de blessure. Mais les Chamois Niortais, eux, sont plutôt sur une bonne dynamique. Depuis le début de l'année, en championnat, ils n'ont perdu qu'une rencontre (le 28 février à Nîmes) et Angers se sont rapidement aperçus de la difficulté à manœuvrer l'équipe entraînée par Pascal Gastien.

Les Niortais se sont faciliter la tâche d'entrée de jeu en ouvrant le score dès la 6e minute. Sur une passe de Houla, Sala se retrouvait démarqué à 20 mètres face au but de Malicki. Sa frappe lourde venait toucher la transversale avant de retomber à l'intérieur de la cage, ouvrant ainsi le score (1-0).

Surpris, les Angevins ne parvenaient pas à réagir, ils se créaient bien quelques situations dangereuses par l’intermédiaire de Boufal et Frikeche mais sans créer de réel danger. A la 44e minute, un bon tir de Roye, était détourné par Malicki qui permettait au SCO de rentrer au vestiaire avec l'espoir de revenir dans la partie.

Place à la Coupe... puis à Metz

Mais au retour, le scénario était le même. Malicki devait à nouveau repousser des deux poings une frappe de Jimmy Roye qui prenait le chemin des filets (51e).

Dans la minute qui suivait, Socrier plaçait un tir au-dessus, mais c'était trop peu pour permettre aux visiteurs de revenir dans la partie . Cependant, l'alerte était sérieuse. Sur l'action suivante, le ballon était une nouvelle fois récupéré par Eudeline qui transmettait à Auriac puis Ayari qui lui-même lançait Socrier. Idéalement placé, le Guadeloupéen remportait son face-à-face avec Delecroix pour l'égalisation (1-1, 53e).

On croyait les Angevins revenus dans la partie et capables de s'imposer au finish comme c'est devenu leur spécialité depuis de nombreux mois, mais c'était mal connaître la capacité de réaction de Niort.

Les deux équipes faisaient jeu égal et l'on semblait s'acheminer vers un match nul quand à trois minutes de la fin, Niort obtenait un coup-franc idéalement placé à l'entrée de la surface quasiment face au but. Martin, d'une belle frappe enveloppée qui rebondissait devant Malicki, donnait la victoire aux siens (2-1, 87e).

Niort se relance donc dans ce championnat et devient un concurrent sérieux du SCO tandis que les partenaires d'Olivier Auriac vont se rendre à Gueugnon mardi pour y affronter Moulins en quart de finale de la Coupe de France .

Ensuite, les choses sérieuses continueront avec la venue de Metz, le leader, à Jean-Bouin, vendredi prochain. Gros match et stade plein en perspective... surtout si le SCO a eu la bonne idée de se qualifier pour les demi-finales de la Coupe entre-temps !




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur