Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue 2 : Angers SCO perd tout espoir face à Nîmes


Rédigé par - Le Mercredi 7 Mai 2014 à 07:26


Décroché dans la course à l'accession, Angers SCO qui recevait mardi soir une équipe menacée de relégation, a désormais perdu toute chance de passer à l'échelon supérieur. Contre toute attente, ce sont les Nîmois, en manque de points, qui se sont imposés à Jean Bouin.



Malgré l'entrée de Jérémy Blayac à la 55e minutes, le SCO n'a pas réussi a rémonter la pente (Photo archive - Angers SCO)
Malgré l'entrée de Jérémy Blayac à la 55e minutes, le SCO n'a pas réussi a rémonter la pente (Photo archive - Angers SCO)
L'avant dernier match d'Angers SCO à domicile pour cette saison, s'est soldé par une défaite. La deuxième de suite à Jean-Bouin après celle contre Caen il y a un plus d'une semaine. Les Angevins ne rejoindront donc pas les Normands en Ligue 1. Si ces derniers n'y sont pas encore, ils devraient mathématiquement voir leur performance récompensée.

Si dans les rangs des supporters angevins personne ne se faisait vraiment d'illusions, quoique, la victoire nîmoise sur les terres de son adversaire a désormais installé le SCO à la 7e place, loin du trio de tête et donc de la montée. Loin aussi de la progression escomptée en début de saison par une équipe qui, rappelons-le, avait terminé cinquième lors de l'exercice précédent.

Le prochain match verra les hommes de Stéphane Moulin se déplacer à Nancy avant de recevoir Istres à Jean-Bouin pour terminer « en beauté » à la maison. On peut tout au moins l'espérer.

Dans ce match sans envergure où les Nîmois jouaient leur maintien en Ligue 2, Angers entamait pourtant la rencontre avec détermination. Les joueurs de Stéphane Moulin étaient les premiers à ouvrir le score avec Frikeche qui, à la suite d'un corner, se retrouvait seul au second poteau et ajustait le gardien d'une frappe puissante (1-0, 22e).

Blayac réduit le score...

Les "blanc et noir" semblaient bien partis pour engranger une 8e victoire à domicile et les supporters se sentaient rassurés. Leur équipe avait retrouvé sa rage de vaincre.

Mais c'était sans compter sur la capacité de réaction des Crocodiles nîmois. À la suite d'un corner, le ballon revenait à Boche. Son tir dans la lucarne ramenait les Gardois à 1-1 (32e).

Mais un crocodile ayant toujours faim, les joueurs de René Marsiglia revenaient à la charge quelques minutes avant la fin de la première période. Sur un centre de Robail mal négocié par Malicki, Omrani, à l'affût, reprenait le ballon pour le catapulter dans le but angevin (1-2, 39e). Les 22 acteurs rentraient au vestiaire avec un avantage en faveur des visiteurs.

En seconde période, malgré les entrées en jeu de Gamboa à la place d'Eudeline (54e) et de Blayac à celle de Pessali (55e), les visiteurs aggravaient encore le score par l'intermédiaire d'Omrani.

À la 62e, l'attaquant gardois, à la suite d'un redoublement de passes se présentait seul devant Malicki pour l'ajuster et porter le score à 3 à 1. Les Angevins se trouvaient alors en bien mauvaise posture.

Alors qu'on approchait le dernier quart d'heure de jeu, un mouvement entre Boufal et Yattara permettait à Blayac de trouver une issue favorable pour inscrire son 6e but sous les couleurs angevines (2-3, 75e).

Le dernier quart d'heure, jadis si propice aux exploits angevins, ne devait pas voir de nouveaux rebondissements. Nîmes s'imposait, conservant l'espoir de se maintenir en Ligue 2, tandis qu'Angers reportait ses rêves de Ligue 1... à la saison prochaine.




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur