Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue 2, Angers SCO renoue avec la victoire et garde la tête


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Le Samedi 19 Octobre 2013 à 08:04


Après trois matchs nuls consécutifs, les partenaires de Grégory Malicki ont dominé Niort (2-0) au stade Jean Bouin vendredi soir, pour le compte de la onzième journée de championnat. Une victoire qui les assure de conserver la première place de la Ligue 2.



Les Angevins ont su faire preuve de persévérance pour empocher la victoire
Les Angevins ont su faire preuve de persévérance pour empocher la victoire
Quels que soient les résultats de Lens (ce samedi face à Nîmes) et de Metz (lundi à Brest), Angers SCO est assuré de conserver la tête du championnat de Ligue 2 à l'issue de la onzième journée. Et c'est forcément, pour tous les supporters angevins, un premier motif de satisfaction.

Avec 22 points, six victoires, quatre nuls et une seule défaite, les hommes de Stéphane Moulin ont bien démarré leur saison. Surtout, au sortir d'une petite trêve - liée au calendrier de l'équipe de France -, ils ont su faire démentir ceux qui, en référence aux années passées, s'inquiétaient de leur capacité à tenir la distance.

Si rien n'a été facile vendredi soir face à Niort et si longtemps, les footballeurs angevins, privés notamment d'Auriac et Frikèche, ont buté sur leurs adversaires, faute de solution, ils ont fait preuve de persévérance pour empocher la victoire dans les dix dernières minutes de jeu.

Regroupés en défense et toujours aussi difficiles à manœuvrer, leurs voisins niortais avaient manifestement décidé de laisser venir leurs hôtes. Et de procéder, si possible, par contre au cas où. A ce petit jeu, les occasions se sont faite rares d'un côté comme de l'autre, malgré une domination territoriale angevine.

Sous l'impulsion de Keita, c'est Jeremy Blayac qui devait débloquer le compteur à la 82' d'un tir enroulé à mi-hauteur du gardien niortais Paul Delecroix. Avant que Khaled Ayari ne double aussitôt la mise. Vite fait, bien fait en somme. Suffisant pour réveiller le public de Jean Bouin qui a pu cependant voir mieux depuis le début de saison.

Cette victoire permet surtout de maintenir la confiance au sein du groupe angevin qui, bien que diminué, prouve qu'il peut gagner n'importe quel type de match. Prochain rendez-vous vendredi 25 octobre à Metz.