Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue 2 : Angers-sco ne s'attend pas à un Havre de paix


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Jeudi 23 Septembre 2010 à 18:01


En déplacement au Havre, ce vendredi, Angers-sco, amoindri, vient rendre visite à un adversaire intraitable à domicile.



Après Sedan, son ancien club, Jérémy HENIN retrouve son club formateur
Après Sedan, son ancien club, Jérémy HENIN retrouve son club formateur
Les angevins ne s'attendent pas à une promenade de santé, au Havre, pour un voyage en terre bien connue, pour Nicolas GILLET et Jérémy HENIN, les centraux angevins, qui portaient la tunique "ciel et marine", la saison passée.

En effet, si Angers-sco a obtenu ses meilleurs résultats hors d'Anjou, il va affronter un adversaire qui reste sur trois victoires consécutives, à domicile, en championnat, auxquelles il faut ajouter un quatrième succès, en coupe de la Ligue, contre LE MANS, fin juillet. Pas un point ne manque dans l'escarcelle à domicile, pour des havrais, beaucoup moins à l'aise à l'extérieur.

Car, s'ils restent, en championnat, sur un excellent nul à Tours, les joueurs normands ont perdu tous leurs autres matchs hors de leurs bases.D'ailleurs, la coupe de la Ligue est venue confirmer la rechute, avec une correction 3-0, ramenée mardi d'Ajaccio. Nul doute que les angevins compteront autant sur la fatigue, que sur la déception de ce long déplacement, pour enrayer la série de succès du Havre, devant son public.

Des havrais méfiants, face à l'expérience du groupe angevin

Angers-sco comptera sur Jérôme HIAUMET, pour ramener un résultat
Angers-sco comptera sur Jérôme HIAUMET, pour ramener un résultat
Les normands, de leur côté, devront se méfier des angevins, pour ce qui constituera pour eux, un vrai test, dans une ligue 2 très homogène. Le Havre-Angers-sco est très certainement la première vraie affiche, au stade Jules DESCHASEAUX, stade dans lequel les locaux n'ont pas affronté, jusqu'à présent des poids lourds.

Le Mans, qui plus est en juillet, entamait sa saison de transition. Pour le reste, et sans leur faire injure, Ajaccio, Reims et Dijon ne devraient pas, sauf énorme surprise, figurer parmi les cadors de ce championnat. Le sco non plus diront certains.

Pas si sûr, à entendre l'entraîneur havrais, Cédric DAURY, bien connu en Anjou, .Le coach normand, héros de la montée en ligue 1 du sco, en 1993, avec son pote Christophe dit "Léo" LAGRANGE, se méfie énormément d'un groupe angevin expérimenté "et qui sait gérer ce genre de matchs".

Des garçons parmi lesquels, il aura plaisir à revoir "Nico et Jérém" (GILLET et HENIN), mais "seulement avant et après le match"; pendant ? C'est une autre histoire.

N'oublions pas que ce championnat est long et que l'effectif d'Angers-sco est profondément renouvelé.
Angers-sco se présentera certainement en rangs serrés, sur une pelouse où il a perdu 3-2, les deux dernières saisons, sans passer loin du nul, toutefois. Des angevins qui se déplaceront sans Greg MALICKI, Olivier AURIAC, Nicolas FLORENTIN et Malick COUTURIER. Cela fait beaucoup, pour faire face aux flèches havraises, et en particulier, au buteur Brice JOVIAL, six buts, dont trois en coupe de la ligue, depuis le début de la saison.

Dans ces conditions, une nouvelle défaite sur cette terre normande hostile, seulement en ce qui concerne les résultats, devraient avoir la faveur des pronostiqueurs. Mais la logique apparente est faite pour être déjouée. C'est le charme du football. Souhaitons-le pour notre équipe, qui n'a pas pour habitude de jouer les victimes expiatoires. Allez les noirs et blancs !