Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Ligue Magnus : Les Ducs d'Angers à une victoire du Graal


Rédigé par - Le Mercredi 3 Avril 2013 à 07:28


Le suspense a été total ce mardi soir au Haras. La délivrance est venue par Braden Walls lors de l'ultime tiers (1-0). Par trois victoires contre deux, Angers prend l'avantage dans cette finale de Ligue Magnus au meilleur moment. Les Ducs se déplaceront donc ce samedi soir à Rouen avec l'espoir de décrocher le titre tant convoité de champion de France.



Ligue Magnus : Les Ducs d'Angers à une victoire du Graal
La soirée s'annonçait belle. Un Haras plein, des supporters surmotivés, une ambiance de feu, deux équipes prêtes à en découdre pour ce cinquième épisode d'une finale haletante dont l'enjeu n'échappait à personne.

En effet, le vainqueur de ce match allait prendre un avantage conséquent vers le titre.

Angers devait prendre son envol après leur remontée fantastique effectuée en Normandie. De leur côté, les Dragons avaient l'occasion de relever la tête et de s'offrir la possibilité d'être sacré à domicile samedi.

Longtemps, le match a ressemblé à un duel de portiers : Fabrice Lhenry face à Florian Hardy. Le premier arrêtait tous les shoots angevins durant le premier tiers alors que le second allait sauver son équipe durant la dernière partie du match.

Angers débutait fort la partie en effectuant un pressing incessant sur des Dragons acculés dans leur zone défensive. Lhenry s'employait sur des tirs de Marcello Ranallo ou encore de Jonathan Bellemare.

Les Ducs tenaient la rencontre au bout de leurs griffes, mais la réussite les fuyait. Les Rouennais semblaient perdus sur la petite glace angevine. Rech ou Thinel réussissait malgré tout à tirer vers le but angevin, mais Florian Hardy gelait les palets sans réel souci.

La seconde période était quasi-identique à la première. Rouen se reprenait petit à petit grâce notamment à des supériorités numériques. Castonguay loupait même une cage vide en fin de tiers. Angers, de son côté, poussait toujours autant, mais Lhenry se servait de tout son équipement pour bloquer les palets angevins.

Hardy blesse le Dragon, Walls le transperce

Tout devait se décider dans le dernier tiers. La tension était palpable tant en dehors que sur la glace, car tout le public le savait : une finale se joue sur des détails.

La peur gagnait les travées du Haras lorsque les Ducs se retrouvaient à 3 contre 5 en milieu de tiers. Les Normands tentaient toutes les tactiques offensives créées par leur coach Rodolphe Garnier. Mais, la solidarité défensive angevine, associée à un Florian Hardy exceptionnel, faisait plier les Rouennais.

L'orage était passé et Angers pouvait repartir de l'avant. Et, après un nouvel arrêt du portier angevin, la délivrance arrivait par Braden Walls.Une supériorité numérique avait été sifflée 30 secondes plus tôt par le corps arbitral. Les Ducs bafouillaient leur mise en place, mais, étonnamment, les Dragons ne cherchaient pas à se dégager.

La prise de risque était alors assez incroyable et les Ducs allaient punir ce choix audacieux.

Effectuant un pressing sur le porteur du palet, Angers récupérait la rondelle. Sur une passe de son capitaine, Jeff May shootait à mi-distance. Devant la cage, Éric Fortier déviait le tir sur la jambière de Lhenry.

Le palet traînait alors dans la zone de but, Braden Walls, seul au second poteau pouvait marquer et libérer le Haras (57'23 : 1-0).

Le corps arbitral ne laissait pourtant pas de repos aux Ducs et sifflait une pénalité contre Brian Henderson. Angers allait passer les deux dernières minutes de la rencontre en infériorité. Mais, à nouveau, les Ducs se surpassaient et renvoyaient le palet sous les vivas des supporters angevins.

5,4,3,2,1 !!! Le match était terminé, Angers tenait sa victoire tant espérée à domicile avec en prime, un blanchissage. Les Ducs venaient de remporter la rencontre décisive et prenaient l'avantage dans la série.

Les Ducs d'Angers joueront dès ce samedi pour tenter d'empocher le titre de champion de France à Rouen. Les supporters préparent déjà le voyage : "Battre le grand Rouen, triple-champion en titre, chez lui et soulever la coupe là-bas, ça serait magique !!!"

Voir les réactions des joueurs




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur